Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Bienvenue chez moi [PV Craig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mar 6 Jan 2015 - 19:15
Follow revenait d'un long voyage de plusieurs mois, il était allé rendre visite à quelques amis, découvrir plus en profondeurs d'autres parties du monde et vérifier que tout allait bien avec les frontières que son royaume et celui d'Haznar partageaient. Effectivement tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ses amis se portaient à merveille, à part un qui s'était brisé le genoux mais un soigneur le prenait en charge, ses découvertes étaient... les champignons sont intéressants à certains endroits d'Aendryl, ils offrent des expériences pour le moins spéciales. Et plusieurs éclaireurs, assassins, guerriers, enfin gens de mauvaise augure, venus des terres d'au delà des montagnes avaient été capturés. dans la mesure du possible Follow essayait de les convaincre de rester dans son royaume en se rachetant une conduite, sinon il les renvoyaient chez eux, mais parfois la mort frappait, elle avait fait de nombreuses victimes depuis son dernier passage, il en fut désolé.

Et c'est suite à ces diverses pérégrinations qu'il reprit le chemin de son foyer, un bien grand foyer d'ailleurs, le palais était toujours aussi impressionnant, surtout planté dans la gigantesque capitale partiellement en ruines. Il sourit en posant le pied à terre, remerciant le "capitaine" de barque qui l'avait transporté sur les eaux calmes du lac. Il se dirigea ensuite vers le château, passant dans les ruelles qu'il préférait bien que cela rallonge le chemin, il y avait toujours comme un ancien parfum de prestige lié au nouveau de l'aventure et de la découverte. Bien qu'il ne choisisse pas le trajet le plus court pour accéder à sa demeure il n'en mit pas moins peu de temps pour arriver sur son parvis, son grand parvis...

Il allait s'avancer vers les monumentales portes de l'entrée principale lorsqu'il se stoppa au milieux d'un pas. Là il se mit à réfléchir, fouillant dans ses souvenirs. Voyons, comment avait-il quitté le palais déjà... Ah oui! Il avait demandé à sa garde de lui amener à manger et le temps qu'elle aille prévenir un autre garde de le faire il avait fuit par un couloir voisin... Son cri de rage avait du être retentissant et il ne se sentait pas de l'affronter tout de suite, mieux valait l'esquiver le temps que la nouvelle de son retour ne soit plus une vive brûlure pour son esprit.

Il contourna donc l'édifice, passant comme si de rien n'était au milieux des plantes des jardins royaux. C'est là que, avisant un lierre ancestral qui enlaçait une tour de ses épaisses tiges grimpantes, il décida d'user de la force végétale pour se glisser sans être remarqué dans son propre palais. Cela ne fut pas bien compliqué, il ne savait pas depuis quand ce lierre poussait mais ne se souvenait pas de la tour et de ses murs vierges, de fait les branches étaient plus épaisses que ses deux bras joints et rendaient l’ascension des plus simplissime.

Usant ensuite de ses griffes il fit glisser le loquet de la fenêtre qu'il atteignit et se glissa dans le palais en arborant un grand sourire, il se trouvait dans une pièce qu'il avait déjà fréquenté occasionnellement, une petite bibliothèque qui servait aussi de bureau à quelques personnes du château lorsqu'elles avaient besoin de calme et de tranquillité. Il se rapprochant d'une étagère et pencha la tête de biais pour lire quelques titres d'ouvrages, malheureusement rien qui n'éveil son intérêt aujourd'hui, ce n'était que partie remise. Il sortit rapidement de la pièce et se repéra immédiatement dans le couloir où il était. La première chose à faire était de rejoindre ses appartements pour voir si son fils ou sa fille y étaient.

Alors qu'il avait déjà traversé plusieurs couloirs sans encombres, ne croisant que quelques individus qu'il salua brièvement, il fut interrompu dans sa course.

-Mon Roi!~ Le ton était passablement agressif, le renard se retourna doucement. ~
-Oui ?~ Face à lui à l'autre bout du couloir se tenait sa capitaine en cheffe de la garde royale, et elle avait l'air aussi furieuse qu’essoufflée, ce dernier détail ne l'empêchant pas pour autant de se rapprocher d'un pas vif jusqu'à se tenir juste devant lui. ~
-Votre voyage a-t-il été agréable mon Roi ? ~ Le fait qu'elle s’enquière du bon déroulement de son excursion l'intrigua, il y avait un piège c'était certain! ~
-Assurément l'un des plus agréables que j'ai effectué, je suis heureux que tu t'en préoccupe. ~ Il lui fit un gentil sourire ~
-Peut être aurais-je l'incommensurable joie de vérifier cela par moi même la prochaine fois, à moins que vous ne vous enfuyez à nouveau comme un voleur... mon roi... ~ Le ton était dangereusement grinçant, il la savait entièrement dévouée à sa garde mais parfois elle lui faisait peur. il savait qu'un jour elle craquerait et lui calerait son poing recouvert de plate dans le museau. ~
-Je ne me suis pas enfuis voyons, j'ai simplement profité de l'instant propice, l'appel de l'inconnu dans le vent. Je ne suis aucunement responsable de ta surdité à son égard. ~ Il la taquinait et savait qu'ayant déjà du mal à ne pas se montrer totalement furieuse elle devait être sur le point d'exploser, ce qui l'amusait beaucoup. ~
-Vous n'êtes pas mon roi. ~ Elle se pinça le museau, fermant les yeux un instant en soupirant à la fin de sa phrase. ~
-Dans ce cas il semble que je l'ai rudement bien imité, toutes les personnes que j'ai salué jusqu'à présent sont persuadées que je le suis. ~ il ricana de façon imperceptible en voyant l'une des oreilles de la garde tiquer de désapprobation face à sa réponse ~
-Non vous ne pouvez pas être mon roi parce que vous êtes déjà un sale gosse, vous vous comportez comme et n'avez même pas honte. ~ Le ton était aussi dur que les paroles, c'est bon elle commençait à sortir de ses gonds il avait réussit, mais mieux valait arrêter là. ~
-Navré je ne voulait pas te causer de peine Ryrrchta, mais il fallait que je parte et je n'ai pas pu attendre. ~ Il lui posa une main sur l'épaule tout en la regardant dans les yeux, ayant rouvert ces derniers. ~
-Vous mentez, j'en suis certaine... Vous faites tout le temps ça... ça vous amuse n'est-ce pas? De me rendre folle... ~ Elle soupira longuement, ses épaules tombant, vaincue. ~
-Pour tout avouer... oui... enfin pas quand tu fais cette tête ensuite, je préfère quand tu enrages et que la fourrure de tes oreilles se hérisse, c'est divinement amusant. ~ Il gloussa en fermant un peu les yeux en y pensant, en effet cela l'amusait toujours. ~

La grande Charr lui fit un regard las avant de soupirer à nouveau, elle en avait assez que son roi la prenne pour un jouer. Surtout de cette façon là en fait, des rois donnaient des tâches indignes, d'autres faisaient faire n'importe quoi, certains étaient des combattants imprudents, des grands diplomates qui refusaient toujours que leurs gardes portent des armes, d'autres profitaient de leurs droits pour des faveurs... spéciales. Mais elle... elle avait un roi gamin... Face à ce constat elle ne pouvait que soupirer en attendant que le moment passe et qu'il redevienne supportable.

Cela mit heureusement peu de temps, Follow retrouva son calme, gardant simplement un sourire sympathique sur le museau en la regardant. Il enleva sa main de son épaule regarda rapidement autour de lui, cherchant ce qu'il faisait avant d'être interrompu par la furry.

-Sais-tu où sont mon fils et ma fille ?
-Votre fils est dehors, avec sa garde rapprochée, lui... ~ Elle coula encore un regard sombre sur son roi ~ Et votre fille... seuls les dieux savent où elle est encore allée se fourrer, mais l'une des gardes constituant sa protection est comme toujours avec elle. Elle ne craint rien soyez en sûr.
-Ce n'était pas vraiment la réponse que j'attendais... ce n'est pas ta faute mais j'aurais aimé pouvoir les trouver rapidement, au lieu de quoi ils sont encore insaisissables.
-Votre fille l'est, le prince en revanche et bien souvent au château, plus que son père même.

Follow fit la moue face au reproche à peine voilé qu'elle lui faisait, il n'était pas souvent là mais ce n'était pas pour autant qu'il gouvernait mal, et cela elle le savait elle était même la première à le reconnaître, de mauvaise grâce mais tout de même. N'ayant donc pas d'autre moyens de retrouver sa fille que fouiller le gigantesque palais il commença son office en privilégiant les lieux qui semblaient lui plaire. En premier les bibliothèques, avec jardin intérieur si possible, voyons voir la plus proche était par là.
Sans un mot de plus il partit en direction de cet endroit, sa garde lui emboîtant le pas, maintenant qu'elle l'avait sous la patte il pouvait être certains qu'elle ne le lâcherait plus d'un coussinet.

C'est sur le chemin qu'il faillit rentrer dans un autre furry, encore un. Au détour d'un croisement il avançait rapidement en rasant le mur sans se soucier du fait qu'un autre individu pourrait avoir la même idée stupide depuis un autre passage. La rencontre fut donc frappante. Le roi passa en travers du croisement et l'autre le percuta de plein fouet au niveau de l'épaule, enfin du bras en fait. Il recula de deux pas pour ne pas chuter et fit face à la menace, haussant un sourcil il étudia le nouveau venu de haut en bas, baissant le museau. Sa garde avait la main posée sur la poignée de son épée, méfiante de ce qui pourrait arriver, on ne rentrait pas dans un roi comme ça, fut-il aussi étrange que le sien. Follow ayant finit son étude du léopard il le classa dans la catégorie des non dangereux, du moins pour le moment, et lui sourit gentiment.

-Je ne crois pas vous avoir déjà croisé, que ce soit ici où ailleurs, de fait enchanté. Puis-je savoir ce qui vous amène ici ? ~ Il se demandait si l'autre le connaissait, de vue ou d'autre façon, et si il le reconnaîtrait. ~
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mar 6 Jan 2015 - 21:50
Les jours se suivent, se ressemblent pour ne plus former qu'un amas sans saveur. Le vert des arbres d'Aldacoa tend sur le jaune, le jaune sur l'orange, l'orange sur le carmin, puis pour finir sur le marron. Le cycle éternel de la vie qui suit son cour... Mais la mienne c'est stoppée avec le jade des flammes que j'ai rencontrées dans ce laboratoire.

J'ai l'impression de n'être rien de plus qu'un de ces êtres qu'on avait rencontré dans la forêt de Ténébrisse, ces amas de chairs pourries qui déambulaient sans but si ce n'est celui de trouver de la nourriture à se mettre entre les mâchoires. Les choses n'ont plus la même saveur, la vie a moins d'attrait. Je sais que cette sensation est uniquement due au fait que j'ai perdu mon amour... mais bordel... si seulement... on avait su ce qui nous attendait là bas...

J'étais resté dans ma chambre un long moment après mon réveil. cette nuit, comme les autres avait commencé par mes cauchemars. Je m'étais réveillé en sursaut quelques heures après m'être couché? en sueur et en larmes. Prévoyant, j'avais préparé un seau d'eau froide dans un coin de la chambre, et prit une serviette pour la tremper dedans, me nettoyant le visage rapidement. Me relevant, je tomba nez à nez avec mon reflet. Une de mes mains se posa sur la surface de métal poli, J'avais une sale gueule c'est sur. Le manque de sommeil se faisait sentir...

Je revint sur le lit quelques minutes plus tard, m'asseyant dessus, puis tourna mon regard sur le meuble de chevet.Un bol de porcelaine y avait été déposé lorsque je dormais sans même que je ne m'en rende compte. A côté, quelques herbes et un mot griffonné à la hâte. Je plissa les yeux, bien que ma nature faisant de moi un nyctalope, déchiffrer quelque-chose d'écrit était toujours difficile. Je me décida donc à  me lever du lit pour me rapprocher des rayons lunaires qui perçaient les fenêtres pour lire le mot laissé


-Laissez infusez les herbes et buvez tout. Vous méritez de trouver le sommeil, seigneur Feldspath.-



Ce mot m'extirpa un sourire. Peu de personnes en dehors du peuple m'appelaient comme ça; les gardes plus jeunes que moi et les enfants du roi. Je ne pense pas que les enfants aient eu l'autorisation de quitter leurs chambres en pleine nuit, mais qui parmi les gardes aurait pu se procurer ces outils alchimiques? Je secoua la tête et revint sur le lit, posant le papier sur la table de chevet. J'ouvris alors quelques tiroirs pour en sortir un bol en fonte, et le rempli de l'eau que j'avais mise dans le seau. Encore un voyage dans ma chambre me fit aller d'un bout à l'autre pour poser le bol sur un réceptacle, puis laisser l'eau chauffer sur le feu de la cheminée.

Lorsque ce fut prêt, je m'attela à suivre les indication laissée par ce mystérieux bienfaiteur, mettant les herbes dans le bol en porcelaine, puis les recouvrir d'eau. je laissa infuser quelques minutes, puis en bu l'intégralité. Dieu que c'était amer, réussissant à m'arracher une grimace une fois les dernières herbes avalées, mais ce fut diablement efficace. En quelques minutes; je sombra dans un sommeil sans rêve... La première fois depuis des semaines.

Comme à mon habitude, je me réveilla aux aurores, assez reposé pour voir la journée sereinement. Je fus néanmoins appelé dans la salle du trône. Le roi quémandait ma présence, et que je sois apprêté pour voyager. Je fronca un sourcil, mais ne demanda pas plus d'explication à mon comparse, il n'en savait pas plus et ne servait que de messager. ainsi, je suivi les ordres et prépara des affaires pour me lancer dans un voyage dont je ne savais rien.

Ysthma dans le dos et Tekko sur l'épaule, je me rendis donc dans la salle du trône. j'y vis le roi, en compagnie de son épouse et de ses conseillers. Je fis une révérence , imité par le petit singe sur mon épaule, avant de prendre la parole.


"Vous m'avez fait mander, votre excellence? "
" En effet Craig; vous allez faire un long voyage. Jusqu'au lac d'Ambarnest. Un... roi, si on peut encore l'appeler ainsi, y vivrait... Nous voudrions prendre contact avec lui. "

Je ne pus retenir un hoquet de surprise à l'évocation de cet endroit. C'était un lac en périphérie du territoire des humains, et assez prêt du royaume de la désolation pour qu'on puisse ressentir la décrépitude qui en émane.


"Quelque-chose ne va pas, chevalier? "
"Si vous me permettez, votre altesse... pourquoi moi? Je ne suis qu'un chevalier vous servant fidèlement... pas un diplomate... et vous n'êtes pas sans savoir l'aversion que j'ai pour les humains... "
"Nous savons déjà tout ça oui... mais vous avez quelque-chose que personne d'autre n'a dans cette pièce..."

Je me relevai doucement, me permettant de jeter un œil sur les personnes présentes. Il ne me fallut que quelques secondes pour me rendre compte de là où voulait en venir le roi.

"Je suis un furry..."

" En effet. Et le roi en question serait un furry gigantesque selon les dires... Je m'avance sûrement, mais ce fait pourrait vous servir... après tout nous ne savons pas grand chose de ce roi; sinon qu'il est assez fantasque"


Nous sommes restés un long moment à parle, puis je fus emmené aux écuries pour qu'on me prépare une monture.

Le voyage dura quelques semaines, faisant régulièrement des haltes pour laisser le cheval se reposer et Tekko se dégourdir les pattes et batifoler un peu. Quelques bandits tentèrent de se mettre au travers de mon chemin, mais rien de bien grave, il me fallait seulement prendre Ysthma. la plupart déguerpissaient plus vite qu'ils n'étaient arrivés en sentant le vent se lever dès que je posais ma main sur la hampe de l'arme.

Ce fut un long voyage, mais finalement, j'arrivais enfin sur l'île des pics jumeaux. Je paya celui qui me fit traverser le lac en bac, en ayant profité pour lui poser quelques questions sur le roi de l'île. Je finis par découvrir qu'il se nommait Follow Terrecendre, que c'était un renard, et que je lui arrivais, à en croire l'humain, au niveau des pectoraux.

Circonspect, je laissa l'homme s'éloigner de la berge, et suivi les indications du marin d'eau douce pour me mener jusqu'aux ruines d'une ville qui fut jadis florissante, mais maintenant maudite et laissée à différents monstres et malédictions. ces racontars ne m'intéressaient pas, et si les elfes m'avaient envoyés ici, ce n'était pas pour rien. Je mis mon paquetage à l'épaule, et tourna la tête pour voir une boule sous mon gambison couleur de jade. Avec un petit sourire, je tapota cette boule avant de la caresser doucement


"Courageux, mais pas téméraire p'ti singe hein? "


Pour toute réponse, j’eus le droit à quelques grognements alors que la boule se déplaçait pour finalement sortir de l'armure en tissu et aller se mettre dans une de mes poches pectorale pour regarder ce qui se passait aux alentours.

Plusieurs heures de marches plus tards, je finis par arriver dans les-dites ruines. Tout était vide, rien ne semblait vivre ici, et au loin je pouvais voir les Montagnes noires. Je retint difficilement un haut-le-cœur
et continua mon chemin plus lentement, mon regard se posant sur ce qui m'entourait. Aucune présence, mais je me sentais épier. C'était une sensation des plus désagréables... surtout qu'elle ne m'était pas inconnue si près du royaume du Nécromant.

Je pénétra dans ce qui semblait être un palais. Là aussi, pas de signe de personnes vivantes, mais un bruit diffus de discussions et de pas. Les sens aux aguets, je me déplaçait lentement, la main prête à s'armer de ma lance au moindre signe d'hostilité. Je me déplaçais lentement dans les couloirs... jusqu’à ce que je me fasse percuter. Tekko poussa un cri de terreur et bondit hors de ma poche se réfugiant sur mon crâne, sifflant et crachant sur la cause de cette bousculade, une jeune humaine qui en avait laissé tombé tous les livres qu'elle portait. Elle semblait aussi surprise que moi de cette rencontre, et aussi apeurée devant Tekko que si elle avait en face d'elle un lion affamé. Je fis terre le singe d'une pichenette dans le dos, et me baissa pour ramasser les livres en m'excusant de cette bousculade. J'allais lui demander quelques informations sur ce lieu qu'elle c'était déjà enfuie à grandes enjambées. Je poussa un soupir, et me retourna pour continuer mon chemin, lorsque je percuta encore une fois une nouvelle personne, mais cette fois ce fut moi qui fut déstabilisé et qui tomba sur le derrière. Je poussa une exclamation de surprise, et Tekko en profita pour sauter de mon crâne pour se jeter sur celui qui m'avait fait tomber pour atterrir sur le ventre du roi. Rapidement, le singe tenta ede monter le long des vêtements, mais c'était bien plus long que lorsqu'il le faisait sur le léopard.
Le léopard releva la tête pour regarder celui qui l'avait percuté. Un renard, bien plus grand que lui... ce ne pouvait pas...

" TEKKO ICI ! "

Le petit singe regarda le léopard, puis le renard avant de se jeter dans le vide et déployer les membranes reliant ses pattes à son ventre et revenir sur la tête du léopard. Ce dernier se releva prestement et s'inclina profondément face au roi.


" Veuillez m'excuser votre Altesse. En effet... je ne suis pas d'ici... je viens de loin pour vous voir...  Je suis le Chevalier Craig Feldspath... Servant la cour des elfes. Notre roi a entendu parler de vous, et voudrait vous rencontrer. "
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mar 6 Jan 2015 - 23:08
Follow haussa un sourcil en voyant la petite bête grimper sur un pan de son manteau, il allait l'attraper par la peau du cou pour la regarder plus attentivement quand le nouveau venue la rappela. Il reporta alors son regard sur lui, attendant une réponse à sa question, c'était tout de même la moindre des politesses. Le léopard se releva prestement et Ryrrchta qui s'était détendue aux côtés du roi laissa échapper un soupir. Son roi était déjà bizarre mais en plus il attirait les gens bizarre, aller nue dans les terres de la désolation en plein hiver aurait surement été plus agréable que de subir ça quasi quotidiennement...

Le roi la regarda en comprenant très bien ce à quoi elle pensai, il la coutoyait depuis assez longtemps pour deviner la majorité de ses pensées. Puis son attention retourna sur le furry tacheté qui se décidait enfin à répondre. Il l'écouta sans l'interrompre puis se demanda ce que le roi elfe pouvait bien le vouloir, en général quand il avait quelque chose à lui demander il envoyait un simple messager pas un homme en arme. Il remua pensivement une oreille triangulaire.

-Non... J'ai pour le moment des activités plus importantes. - il lui sourit gentiment - Je rentre d'un long voyage et ne compte pas repartir avant d'avoir fait ce qu'il faut ici même.

Il se détourna de l'individu, cherchant à nouveau où était la bibliothèque vers laquelle il se dirigeait initialement. se rendant alors compte qu'il était tout de même rude avec ce pauvre furry qui avait fait bien du chemin pour lui bredouiller ces quelques paroles il reprit.

-Je parlerais plus tard de ce qu'il convient de faire, je ne refuse pas le voyage en lui même mais ne suis pas disposé à l'entreprendre pour le moment voila tout. Si vous désirez prolonger votre séjour jusqu'à ce que je soit près le château vous accueillera sans problèmes. Il est aussi vaste que vide mais toujours entretenu et ses jardins sont parmi les plus beaux d'Aendryl. - Il tourna la tête vers lui en souriant, dévoilant ses crocs blancs - Ce n'est pas parce que l'île est "maudite" que nous sommes forcés de vivre comme, profitez de ce que cet endroit vous offre et sachez que je suis accessible aussi bien par les plus grands dignitaires que les simples paysans, donc si il vous faut quoi que ce soit...

Il repartit d'un pas plus tranquille cette fois, ne voulant pas risquer de jeter une nouvelle personne à terre par maladresse. Sa garde resta un moment à regarder l'autre furry, le toisant de toute sa hauteur en se demandant si son rois e rendait compte qu'il offrait une fois de plus l'hospitalité à un inconnu qui pouvait aussi bien dire vrai qu'être un assassin le recherchant.

-Ryrrchta. Je croyais que tu devais assurer ma protection sans quoi tu devenais folle...

-J'arrive mon roi.

Elle le rejoignit après un dernier regard d'avertissement au léopard, qu'il tente quoi que ce soit et il trouverait la garde royale pour l'empêcher d'atteindre le roi. Elle prit place sur son flanc, un peu en retrait en veillant à ne pas se prendre l'immense queue dorsale du roi qui ondulait doucement dans son dos. Quelques mètres plus loin ce dernier s'arrêta à nouveau, la petite humaine qui avait eut peur de l'envoyé des elfes passait justement par là et il se pencha pour la saluer, discutant brièvement avec elle pour prendre de ses nouvelles, elle semblait ravis et repartit en criant dans les couloirs que le roi était revenu. dans sa précipitation elle molesta un ouvrage en le laissant tomber, le roi le ramassa et le regarda, se rappelant d'où il venait.

-Exactement là où je dois aller, ne perdons pas de temps je ne voudrais pas que l'oiseau s'envole avant que j'ai atteint sa cage.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mer 7 Jan 2015 - 13:42
Je ne pu retenir que de justesse un grognement dépité en voyant le roi partir sans même écouter ce que j'avais à dire. les elfes voulaient le voir oui, mais en aucun cas il s'agissait de faire un voyage jusque là bas. Si un homme en arme était venu jusqu'ici; et non un messager, c'était pour une raison et non pas une fantaisie.

Je regardais le roi me laisser en plan, jusqu'a ce que le regard insistant de la garde ne me fasse tourner la tête. Elle aussi me dépassait d'une bonne toise, mais ça ne m'empêchais pas de soutenir le regard qu'elle me lançait, lourd de menaces et de suspicions. Nous sommes restés quelques instants ainsi, sans dire mot, nous livrant à une sorte de joute, avant que la voix du roi ne la contraigne à me lâcher du regard pour se précipiter à sa suite. De nouveau seul, je lâcha un long soupir. Des semaines de voyages pour me faire envoyer bouler comme ça, mais que pouvais-je faire d'autre que de plier face à ce noble. Surtout que sa garde semblait prendre son rôle a cœur, tout comme moi. Je ne pouvais que la soutenir sur ce point.

Je reprit donc mon chemin, le petit singe ne quittant pas mon crane, pour me faire aller le long des couloirs qui s'étendaient devant moi. Je regardais les portes, lisant les annotations qui y étaient inscrites pour me faire un plan de l'endroit, le découper en zones, bref la routine.

Lorsque ce fut fait, je me décida à suivre les paroles du roi, et sorti dans les jardins. Le petit singe ne se fit pas prier, et sauta de son perchoir pour aller se ruer dans un arbre, disparaissant dans sa cime feuillue. Je le regarda quelques instants, avant de continuer mon chemin au milieu du jardin, regardant ceux qui s'y trouvaient en silence, attendant. c'était la seule chose que je pouvais faire pour l'instant. attendre que ce roi se décide à se rendre disponible pour ce que j'avais à faire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mer 7 Jan 2015 - 14:42
petites précisions pour le post:
 


Le grand renard finit par arriver à la bibliothèque qu'il cherchait à rallier depuis le début, sa garde sur les talons. Il rentra sans faire de bruit, inspectant la pièce circulaire du regard et en fit le tour pour vérifier que personne n'était caché par la végétation du petit cercle de verdure centrale. Malgré cela il n'avait pas beaucoup d'espoir, une garde royale était avec sa fille et les charr étaient tous très grands pour des furrys, il l'aurait forcément vu, et effectivement personne ne se dissimulait derrière les plantes. En soupirant il alla déposer le livre récupéré par terre sur le comptoir de libraire qui attendait dans un coin que quelqu'un prenne place derrière lui, peu de gens exerçaient ce métier au château, ils se relayaient donc entre les différents lieux de lecture pour les entretenir, tôt ou tard cet ouvrage retrouverait la place qui lui convenait.

-Où peut-elle bien être...
-Je ne sais mon roi, mais... les gardes m'ont dit qu'elle avait vu beaucoup de papillons dans les jardins ouest, près statues je crois.
-Elle a peur de ces statues... je ne pense pas qu'elle ait osée s'y aventurer, même avec une garde à ses côtés. Cependant c'est là ma meilleure chance il me semble.


Il repartit donc, tournant les pattes en direction de la sortie et se rapprocha rapidement des jardins en sortant par une porte latérale du château. Avançant d'un pas vif il regarda tout de même autour de lui, appréciant de voir les lieux bien entretenus, la nature était toujours une merveille mais lorsque l'on prenait soin d'elle cela dépassait toutes les œuvres du monde. Au passage il remarqua que le léopard de tout à l'heure profitait lui aussi de la tranquillité offerte par les étendues de verdure. Il ne le dérangea pas et continua sa marche, atteignant enfin la partie ouest des jardins qui comportait les statues effrayant tant sa fille.

Il ne mit pas longtemps à la trouver, elle se tenait devant une grande allée, encadrée par deux rangées des fameux géants de pierres. Le passage avait un dallage jaune qui semblait déjà brûlant rien qu'en le regardant, le soleil tapant fortement dessus, les herbes folles se glissaient entre les pierres plates le constituant et une odeur de liseron montait de l'endroit, des plants entiers de ces derniers escaladant les piédestaux.
Sa fille se tenait donc debout, à un bout de l'allée, les bras replier sur sa poitrine et l'air passablement inquiète. A ses côtés une grande garde d'environ deux mètres quinze était mollement appuyée sur sa lance, baillant à s'en décrocher la mâchoire tout en regardant voler les divers papillons qui se promenaient de liseron en liseron. Voila donc ce qui avait réussit à attirer sa fille jusqu'ici, elle qui détestait pourtant l'endroit au moins autant qu'il l'effrayait.
Follow se rapprocha d'eux, la garde entendit du bruit et tourna la tête, l'oeil endormit et ayant apparemment autant de réflexion qu'un concombre en ce moment même. Elle se raidit en voyant que c'était le roi et sa cheffe qui approchaient, se redressant d'un coup en se donnant malencontreusement un coup du manche de sa lance dans les pattes, elle étouffa un grognement mais sa grimace fut visible et Ryrrchta soupira tandis que le renard souriait, amusé.

-Colère ? - la petite tourna la tête vers lui, son regard s'éclairant, elle parcouru les quelques mètres qui la séparait de lui en courant et sauta dans ses bras -
-PAPA!!!!! - Il la réceptionna en souriant largement, heureux de retrouver sa fille. -
-Comment vas-tu ma fille ?
-Mieux, je préfère quand tu es là. Mais j'aime pas ici, pourtant y a pleins de papillons qui viennent, c'est que ça doit être bien au fond... mais j'aime pas... - Il rigola doucement et la reposa à terre, lui passant ensuite une main entre les oreilles -
-Alors ne restons pas là, viens. -Il prit la main de sa fille et repartit ailleurs dans les jardins, se promenant sans but tandis qu'elle lui parlait de tout ce qu'elle avait fait pendant son absence.-

Ils rejoignirent la zone où le léopard se trouvait quelques instants plus tôt, peut être était-il toujours là, en tout cas il ne se trouvait pas assez près d'eux pour être vu. Le roi ne se rappela même pas cela en fait, il se contenta de s'asseoir sur un banc, prenant Colère contre lui en la câlinant, cette dernière ronronna, absolument ravie. A côté d'eux la garde de sa fille en prenait pour son grade, Ryrrchta n'avait pas apprécier de la trouver neurasthénique alors qu'elle protégeait un membre de la royauté et ça chauffait. Même si ce n'était que des chuchotement cela se voyait à leurs expressions et Follow avait l'ouïe fine, aucune chance que la conversation lui échappe.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mer 7 Jan 2015 - 20:53
Que faire? attendre? C'était la seule chose que je pouvais faire... J'étais toujours dans mes pensées alors que mes pas me faisaient aller dans le dédale de ce jardin. Mes yeux regardaient les alentours, analysant d'eux même ce qui m'entouraient. au dessus de moi, j'entendais les branches des arbres émettre leur murmure alors que le vent les faisaient bouger, j'entendais les feuilles bruisser alors que le petit singe sautait des unes aux autres, poussant de petits cris de bonheur et d'autres plus grinçants pour faire peur aux oiseaux; qui s'envolaient en piaillant. Il me tuera un de ces jours. toujours à vouloir jouer, se fichant de ce qui peut se passer autour. D'ailleurs je suis sur qu'il m'apportera des problèmes incessamment sous peu.

Je marchais, tranquillement, les bras croisés sous mon torse, jusqu'a ce que j'arrive à un endroit ou la végétation laissait place à des statues. Là, une Charr encore. Une membre de la garde royale était posée contre l'une des statues, somnolant sans se cacher. Je restait à une distance raisonnable, l'observant, avant que mon attention ne soit accaparée par une autre présence, bien plus menue. Une petite chatte était là, bien plus petite que sa garde et que Craig. Elle était debout, regardant les papillons tout en étant dans une position de malaise évidente, les bras repliés sur sa poitrine. Je fronca les sourcils. elle ne ressemblait pas au roi, et pourtant, une membre de la garde royale l'accompagnait. Qu'était-elle? La réponse vint vite lorsqu'elle se précipita pour sauter dans les bras de Follow.. une fille adoptive?

Je les laissa seuls,encore une fois. Ma présence n'était pas requise, en ce moment, et je me doutais que si je revenais à la charge maintenant, le roi serait beaucoup moins gentil que lors de notre première bousculade dans les couloirs. Comme il l'avait dit, il avait fait un long voyage, et les choses qu'il avait à faire devait être celles là. Retrouver un peu sa famille, ceux qu'il aimait. Qu'est ce que j'aimerais pouvoir en dire autant lorsque je retournerais à Aldacoa.

Une subite vague de peine me submergea, et je m'écarta de cette scène pour m'enfoncer un peu plus loin dans le jardin; les laissant à leurs retrouvailles et à la remise en place de la garde par celle se nommant Ryrrchta.

Mes oreilles tiquèrent en entendant un piaillement sourd sous un buisson. Je posa un genou au sol, inclinant la tête pour voir un moineau se débattant au sol. Doucement, je tendis une main vers l'animal et le prit avec précaution au creux de ma main. L'oiseau se débattit un moment, avant de se crisper, terrorisé par cette main qui venait de l'arracher au sol. Je l'amena devant mes yeux, et le regarda un moment. Ses plumes étaient complètement ébouriffées et du sang perlait de ses flancs; sans doutes les vestiges du passage d'un chat sauvage dont le repas avait été interrompu par la présence de quelqu'un. Je mis doucement ma seconde main au dessus de celle tenant le petit animal, l'enfermant entre mes deux paumes tout en laissant un petit espace entre mes pouces. Je murmura quelques mots, ma chevalière se mettant à luire doucement d'un halo argenté, puis souffla doucement entre mes pouces, sur l'oiseau qui s'y trouvait. Je resta un moment ainsi, fermant les yeux, avant que ma bague ne cesse de luire. Ce fut alors que j'ouvris les yeux, retirant la main qui était sur le dessus. le petit animal semblait encore terrorisé, mais le sang avait stoppé de couler de ses flancs, et sa respiration semblait ne plus être aussi laborieuse. avec un sourire, je passa un pouce sur le haut de son crâne, avant de le jeter dans le vide, le laissant reprendre son envol



"La prochaine fois, ne te fais pas avoir. Je ne serais pas là"


Je le regardai s'envoler avec un petit sourire. ce n'était pas grand chose, mais au moins j'avais fait une bonne action envers un être innocent... il en restait tellement peu en ce monde... Je le regarda un instant dans le ciel, avant que mes sens ne me mettent en garde. Ma main se posa sur la hampe d'Ysthma, et je sauta en arrière, dégainant l'arme. Mes réflexes me permirent d'esquiver une flèche qui alla se planter a quelques cm de mes pieds. je poussa un feulement en regardant aux alentours, ma lance à la main et prête à être utilisée. Rien ne se dégageait des alentours. Aucune présence, aucune odeur. Rien. Les sens aux aguets, je m'approchais de la flèche plantée dans la terre. La prenant par l'empennage, je la porta à mes narines pour la sentir. Pas de poison, pas de liquide, juste une flèche normale, à la pointe en fer. Un dernier regards aux alentours, puis je me mis à courir en direction du dernier endroit ou j'avais vu le roi, fermement décidé à demander des explications.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Ven 9 Jan 2015 - 8:51
Follow profitait tranquillement de sa première journée chez lui depuis des mois, avec sa fille et la distraction d'une garde se faisant incendier par sa supérieur. Cette dernière avait toujours des formulations qui l'amusait, des remarques et menaces claires qui en cachaient d'autres plus voilées et bien plus drôle quand on y pensait en comparaison des premières. Enfin... bien sûr le repos ne dure jamais aussi longtemps qu'on le voudrait, alors que sa fille ronronnait doucement contre son flanc des éclats de voix se firent entendre plus loin. Regardant dans cette direction il vit une forme bondir entre les buissons, le léopard l'arme à la main, qu'est-ce qu'il faisait celui là...

Le roi se leva, sa fille se redressant en le regardant, un peu peinée, et il lui fit signe de se rapprocher pour lui prendre la main, elle lui saisit le bras et se colla à lui à la place. Bien qu’handicapé si elle faisait cela il ne dit rien, elle avait toujours été comme ça et il préférait la rassurer en la laissant s'accrocher à lui. De leurs côtés les deux autres gardes aussi avaient stoppées net leur "discussion". Ensemble ils se rapprochèrent de la source du vacarme.

Il trouvèrent en lieux et place de gamins hurlant, deux gardes, il y en avait un peu partout dans le château étant donné que des gens importants, pour Ambarest comme pour le reste d'Aendryl, y séjournaient. Le petit problème c'est que ces deux là ne s'occupaient plus vraiment de leur ronde, mais plutôt de leurs comptes personnel. Une grande garde en armure de cuir tenait un arc dans l'une de ses mains et menaçait d'encocher une flèche dessus, visiblement furieuse. En face, à quelques mètres de distance se trouvait un autre membre de sa race, plus petit il devait à peine atteindre les deux mètres dix, lui semblait visiblement apeuré et consterné.

-Mais t'es malade! Tu veux me tuer ou quoi ?!
-Tu me parle autrement!
-Bin tiens! Je devrais dire merci peut être ?!
-Attention Rork! Je suis déjà passablement ÉNERVÉE!
-Elle encocha la flèche et fit mine de le viser.-
-Arrête! Arrête ça tout de suite ça me fait pas rire! -il recula de quelques pas, lentement, comme si cela allait changer quelque chose-
-Et moi tu crois que tu m'amuses ?! -La flèche partie et il y eut un éclair mauve un bon mètre avant le furry, elle dévia partant se planter entre les pattes du roi qui avait du mal à ne pas mourir de rire.-

Les deux virent ce qu'ils avaient fait et il y eut un moment de flottement, comme si ils ne parvenaient pas à réaliser qu'une flèche venait d'être tirée sur le suzerain. Finalement le calme ne dura pas bien longtemps et le mâle se tourna vers l'archère.

-Voila... Voila! Non mais t'as vue ce que tu fais ?! T'es un danger publique pas une garde! Un peu plus et tu empalais la princesse ou blessait le roi!
-La faute à qui ? Hein?! Tu aurais pas fait ton truc elle aurait pas bougé ma flèche!
-Mais je me le serait prise! Tu veux me tuer c'est ça ?!
-la garde ricana en croisant les bras-
-Nan seulement te blesser, avec une flèche dans le bras tu m'aurais laissée tranquille un moment.

S'en fut apparemment trop pour Ryrrchta qui regardait la scène d'un air effaré, comme si elle se produisait dans une autre dimension ou qu'elle revivait un cauchemar. Elle serra les poings à en faire criser le métal qui les recouvrait, tremblante de rage, avant de leur hurler dessus.

-SILEEEEEEEEEENCE!!! Êtes-vous des gamins ou des gardes! -sa queue battait furieusement l'air dans son dos et si son regard avait pu tuer les deux gardes auraient été réduit en cendre.-
-Mais c'est elle! -Rorrk désigna la garde- elle est tarée, vous l'avez entendue cheffe, elle me tire dessus et veut me blesser!
-Comme si tu étais innocent! Tu veux qu'on reparle de ce matin ?!
-Tu l'avais cherchée! Ne dit pas le contraire je suis sûr que tu l'as fait exprès pour m'énerver! Et après tu me violentes!


Ryrrchta se pinça l'arrête du museau en grondant sourdement, il y en avait deux qui allaient sévèrement en prendre pour leur grade dès qu'ils seraient seuls avec elle. En attendant elle préféra éviter un meurtre vu son énervement actuel, après le retour furtif de son roi qui l'avais prodigieusement agacée, la garde feignasse qui somnolait à côté de la princesse, là c'était de trop, il y aurait des morts si elle ne décompressait pas avant de s'occuper d'eux. Son ton fut froid et sans appel, les coupant net dans leur dispute.

-Dégagez... -Devant leur immobilité elle rugit littéralement- DÉGAGEZ AVANT QUE J'EN TUE UN POUR ÉTRANGLER L'AUTRE AVEC SA QUEUE!!!

Et il n'en fallut pas plus pour qu'il détalent comme des lapins, des grands lapins même, non sans cesser de s'invectiver, la rumeur de leurs voix se taisant rapidement avec la distance. La cheffe de la garde soupira ensuite longuement, se passant une main sur le museau tandis que Follow se mordait la langue, un grand sourire masquant difficilement son envie de fou rire. Elle regarda ensuite l'autre garde qui se tenait aux côtés de la princesse.

-Tu as de la chance que j'ai trouvé pire que toi aujourd'hui, mais si je te revois veiller avec l'énergie d'un mollusque sur les jours de la princesse je jure que tu feras partit de mes victimes, est-ce bien compris?


Pas folle la garde se tenait déjà au garde à vous quand elle s'était retournée, bien droite et sa lance fichée dans le sol ans un angle parfaitement droit. Elle hocha vivement le museau et s'immobilisa, espérant surement que ça aiderait à passer inaperçu si il reprenait l'envie à la grande furry de se passer les nerfs sur quelqu'un. Le roi quand à lui regarda sa cheffe des gardes avec des yeux pétillants d'amusement.

-Voyons Ryrrchta, ce n'est pas la peine de te mettre dans un état pareil, ils n'ont tués personne...
-Elle le regarda d'un air incrédule-
-Mais... ce sont vos gardes... ils doivent veiller sur la royauté pas se se... se chamailler comme des enfants, en plus ils sont armés! Imaginez qu'ils aient blessés quelqu'un, sur qui la faute retombe ?
-Certes mais ils n'ont blessés personne, ne soit pas trop dure avec eux. -elle se mit à grommeler en réponse-
-Blessé personne... vite dit... blessé mon honneur... ma réputation... gamins... -Puis elle reprit plus audiblement- Bon et maintenant j'aimerais savoir pourquoi un "messager" se cache dans les buissons une lance à la main. -Elle se tourna vers le léopard qui avait assisté à toute la scène et le foudroya du regard, portant sa main à son épée elle aussi.-

Follow l'avait très bien vu aussi, et ce depuis le début mais il n'avait rien tenté et semblait plus surpris qu'autre chose, il n'avait donc pas jugé nécessaire de s'occuper de lui avant maintenant. Tant qu'ils étaient dérangés lui, sa fille et ses gardes, autant en profiter pour régler tous les problèmes d'un coup. restait à savoir ce qu'il faisait avec son arme à la main, cela déciderait du type de discussion qu'ils auraient.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Ven 9 Jan 2015 - 20:34
Le léopard se retrouva Lance à la main face aux 4 qui ne semblaient pas être conscient de ce qui se passaient. En effet, le père et sa fille étaient toujours assis sur le banc à discuter, et la garde se faisait enguirlander par la cheffe pour son manque d'implication dans son tour de protection de la princesse. J'enlevais donc la tentative d'assassinat sur la famille royale de ma liste mentale. Me restaient l'accident, et la tentative d'assassinat sur ma personne. Cette dernière fut bien vite renvoyée. après tout , je n'avais rien fait pour provoquer l'ire de qui que ce soit, mais l'accident? Ca serait énorme quand même.

Je resta un moment à les observer de loin, ma queue se balançant lentement derrière moi, j'hésitais, ne savais qu'en penser. J'étais toujours planté là, devant les buissons quand le vacarme d'une discussion agitée me força à tourner la tête vers deux gardes qui s'invectivaient avec véhémence. Un rapide coup d’œil au dos de la femelle me permis de voir qu'elle avait un carquois empli de flèches au même empennage que celle que je tenais de ma main libre. Fronçant les sourcils, un sourd grondement sorti de ma gorge. au fil des secondes, ce grondement se stoppa, et je me détendais lentement.Un accident... Un accident. ce n'était qu'un accident causé par ces deux énergumènes qui se trouvaient devant moi et qui ne semblaient pas m'accorder plus d'importance qu'a un vulgaire pot de chambre.

Ils se chamaillaient, avant qu'une flèche ne soit tirée et déviée par magie pour aller se ficher entre les pieds du roi. ce dernier ne semblait pas en tenir grande rigueur, et semblait même se contenir pour ne pas rire. Il était vraiment... étrange. N'importe quel autre roi aurait été offusqué. certains auraient directement demandé la démission des fautifs; d'autres ne se seraient pas encombrés de ce genre de paperasse et auraient directement mis leur tête au bout d'une pique. Lui non...il était amusé de ce genre de choses.

La chamaillerie entre les gardes fut rapidement stoppée par la cheffe, qui finit par se retourner sur moi. La colère était visible sur chaque parcelle de son visage. Pour calmer le jeu, je rangea la lance dans mon dos, le singe sautant de l'arbre sur lequel il avait élu domicile pour revenir sur mon épaule. Lentement, je me dirigeai vers eux, quittant l'ombre de l'arbre sous lequel j'étais, et prit la flèche accrochée à ma ceinture pour la montrer à ceux devant moi. Je me dirigea directement vers la cheffe, et lui tendis l'objet du délit avant de m'écarter d'elle en faisant un pas en arrière.



"Veuillez m'excuser pour cette interruption, mais la flèche que je viens de rendre est la cause de mon arrivée peu... avenante j'en convient. A la lumière de ce qui vient de se passer, je dois admettre que c'est une suite de malencontreuses coïncidences qui ont fait que cette flèche à failli me faire manger les pissenlits par la racine"


Je tourna la tête vers la cheffe de la garde

" Mais permettez moi deux commentaires. Le premier est une félicitation à ceux qui entraînent vos hommes. Tirer une flèche à une telle distance n'est pas donné à tous, un messager se la serait sans doute prise, ne s'attendant pas à recevoir ce genre de projectile dans un territoire allié"


Puis ce fut au tour du roi de se retrouver cible du regard azur

"Si vous me permettez, j'appuie la réaction de votre garde personnelle. Ces deux gardes doivent être sanctionnés pour leur bévue. Comme je l'ai dit, un messager serait mort par la faute de leur querelle insensée, provoquant une subite tension entre nos deux royaumes, et je ne pense pas que l'excuse de l'accident fasse bonne figure. Une sanction à la hauteur de leur erreur doit être prise à leur encontre."

Je savais que ce n'était en rien mes oignons, mais je me devais de donner mon avis la dessus. après tout la sécurité était du domaine de la garde. Cependant, aucune intonation ne déformait mes propos, ils étaient juste là pour donner une information, sans porter de jugement. le tout avait été dit sur un ton monocorde, d'où n'émanaient aucune émotion.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Lun 12 Jan 2015 - 16:37
Ryrrchta laissa échapper un petit grognement qui lui fit découvrir les crocs l'espace d'un instant, elle aurait aimée pouvoir se défouler un peu mais il semblait qu'elle n'en aurait pas l'occasion. Elle se tourna ensuite vers le roi, lâchant au passage la garde de son arme, et le fixa dans les yeux.

-Voyez! Je ne suis pas folle, il méritent plus que de simples remontrances! -elle s'était un peu laissée emporté et se raidit ensuite, le visage fermé. Bien qu'elle sache que son roi n'en ait rien à faire elle dit d'un ton neutre- Veuillez m'excuser mon roi, je me suis laissée emportée, il sera fait celons votre volonté.
-Il lui sourit doucement en réponse- Ne soit pas si formel voyons, tu sais bien que je ne mords pas. -Il regarda ensuite le léopard- Voyez un peu dans quel état vous la mettez. -Avant qu'il réplique il reprit- Je plaisante évidement, ce n'est pas votre faute mais je n'ai pas pour habitude de punir mes sujets pour si peu. Évitez de vous introniser roi ou chef des gardes à notre place, bien que cela ne soit apparemment pas dans vos intentions.

Il se tut et se rapprocha du grand furry, sa fille se cacha dans son dos, accrochée à sa queue et tremblant un peu. Il s'arrêta une fois juste devant le léopard et le dévisagea un moment avant de reprendre la parole.

-Il se trouve que j'ai du temps libre à vous accorder, je sais que vous vouliez me parler alors faites. - sans plus de manière il s'assit au sol en tailleur, au grand désespoir de Ryrrchta qui resta debout à ses côtés L'autre garde se plaçant sur le flanc opposé. Sa fille vint timidement se glisser dans es bras en regardant le grand furry tacheté.-
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mar 13 Jan 2015 - 20:53
Le léopard laissa la garde s'exprimer avec véhémence, ce qui le fit sourire intérieurement, ils étaient tous les deux assez différents l'un de l'autre, mais ils avaient un point commun, ils aimaient l'ordre. les lois et règles sont là pour être suivies, ont été édictées par ceux connaissant ce de quoi ils parlaient, et pour aider ceux qui voulaient vivre tranquillement.

Ce n'était apparemment pas le style du roi, qui se mit face au léopard en se rapprochant de lui. Il n'était visiblement pas offusqué de l'initiative du chevalier, mais le fait qu'il se rapproche obligea le léopard à lever la tête vers son vis-a-vis. le renard était imposant, de par sa taille et par les habits qu'il arborait. le léopard le fixait alors que le roi le toisait, puis il dut baisser le regard face à lui.

"Veuillez m'excuser. Je ne faisais que donner mon opinion mais vous avez le pouvoir."


Son regard ne trahissait que peu d'émotion, et pourtant il portait déjà sur ce roi un avis défavorable. il était bien trop laxiste à son gout. Bien sur le léopard était loin d'être un tyran, mais il était un fervent défenseur du mérite. On récolte ce qu'on sème. les deux gardes, de par leur comportement, auraient pu blesser, tuer ou effaroucher bien des personnes. Ils devaient être punis pour leur erreur. vouloir être aimer... oui. A tout prix? non. Un roi se doit de diriger, et non pas laisser les choses aller et voir ce que ça peut rapporter... Bref. ils étaient bien différents, et ce genre de différence, le léopard ne les aimaient pas. Il aimait l'ordre alors que ce roi semblait uniquement vivre au grès de ses propres volontés.

Il resta un instant à le fixer ainsi,, mais que recherchait-il? a faire valoir sa place? Aucun besoin, le léopard savait pertinemment ou était la sienne, et en ce moment, elle était bien au dessous de celui qui lui faisait face. Au bout d'un moment qui semblait être une éternité, le renard géant s'assit en tailleur face à lui, sa fille en profita pour se glisser entre les bras du dirigeant. Elle était vraiment menue pour le coup, même comparée à Craig. Le léopard la regarda, avant de s'incliner face à elle en ne disant mot. IL se rendait enfin disponible pour recevoir le message du roi Elfe. Le chevalier ne se fit pas prier et plongea une de ses mains dans son gambison, semblant fouiller un moment dedans, avant de tendre un paquet sur lequel était attachée une lettre portant le sceau de la cour elfe. Il tendit simplement le paquet et la lettre au roi, se reculant d'un pas en mettant les main derrière son dos une fois le paquet remis.

Ce fut ce moment que choisit le petit singe écureuil pour refaire son apparition, sautant du haut d'un arbre pour arriver aux pieds du renard, les joues mastiquant on ne savait quoi, et tenant entre ses mains une pomme. Il regarda autour de lui l'air de rien, puis sursauta en voyant le renard sur lequel il avait essayé de grimper, puis la jeune fille entre ses bras. Il la regarda un moment, puis s'approcha doucement des jambes croisées du roi pour tendre la pomme à bout de bras en direction de la jeune fille.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mar 20 Jan 2015 - 8:49
Follow se saisit du paquet en le prenant délicatement, ne sachant pas ce qu'il pouvait contenir bien que ce ne soit pas très volumineux. Il jeta un rapide coup d'œil au sceau apposé dans la cire de cachet d'une lettre se trouvant sur le dessus de l'emballage. C'était bien un sceau elfique, le sceau royal qui plus est. Dans ses bras la petite furry se trémoussa pour regarder aussi. Elle se recroquevilla ensuite un peu en voyant l'animal de compagnie du léopard s'approcher d'elle, ne le connaissant pas il lui faisait peur. Quand elle remarqua que c'était pour lui tendre un fruit que la petite bête s'approchait elle sourit néanmoins et tandis timidement la main pour le récupérer.

-M-merci...
Elle avait encore une petite voix timide, les nouveautés l'intimidait toujours, cependant elle fit quand même un sourire chaleureux au petit animal et croqua joyeusement dans l'offrande.

Le roi ne mit pas longtemps à ouvrir la lettre d'une griffe, faisant sauter le sceau sans trop de cérémonie il émietta la cire en poudre dans sa main et la rependit d'un geste évasif dans l'herbe, au moins l'herbe de ces quelques centimètres carrés aurait un met de choix pour ses racines. Il parcouru rapidement le papier du regard d'un air neutre, ne semblant ni joyeux ni attristé et replia ensuite le papier pour le caler dans un plis de son manteau. Il déchira doucement un bord du paquet et se saisit de son contenu, trouvant une dague au manche de bois, joliment ornée. Il haussa un sourcil face à l'objet mais ne fit aucun commentaire, le remettant dans le paquet avant que sa fille le voit car elle détestait les armes bien qu'elle accepte, difficilement, celles de ses gardes. Il caressa doucement sa sombre chevelure qui lui cascadait dans le dos jusqu'à tomber sur l'une de ses jambes contre laquelle elle s'appuyait et leva enfin son regard sur le léopard.

-Craig donc, j'ai cru comprendre que c'était votre nom, vous êtes au service de la cour des elfes c'est cela? -Il n'attendit pas vraiment la réponse, laissant un silence rapide pour la forme avant de reprendre.- Il est de notoriété publique que les elfes sont des êtres sages, j'aurais aimé qu'il en soit de même pour le peuple que le roi. Je vous remercie de m'avoir apporté ce message et ce... présent jusqu'ici, cela n'a pas du être un voyage de tout repos mais vous vous êtes fièrement acquitté de la tâche. -Il prit ensuite un air ennuyé- Malheureusement je ne voit pas l'utilité d'un tel périple étant donné que je ne sait que répondre à un individu de même rang osant remettre en cause ma capacité à gouverner. Voyez-vous j'apprécie peu de lire que l'on me demande si je suis encore roi, et encore moins par des termes tels que "il est parvenue à ma coure la possibilité qu'un roi subsiste en Ambarest". -Derrière ses airs doux et polis Follow était en fait réellement furieux- Votre suzerain se moque de moi, je l'ai déjà rencontré plusieurs fois aux conseils des rois à Lumérill, il sait qui je suis et ce que je fais! -Il se radoucit ensuite, sentant sa fille se figer à cause de son ton et ne désirant pas passer ses nerfs sur un messager innocent.- Mais vous n'êtes ni l'auteur de cette lettre ni son expéditeur, par conséquent libre à vous de profiter pleinement des joies du palais, sa tranquillité et la volupté de ses nombreux lieux de repos ne sont plus à démontrer. Je chercherais pendant ce temps un moyen de répondre à celui qui vous envoi à moi avec les bons mots. -Il se leva, prenant sa fille par le bras pour la remettre debout doucement, elle s'y accrocha en souriant, finissant le fruit du petit animal- Et sachez que vos origines ne vous privilégies en aucun cas à mes yeux comme certains semblent le penser, que vous soyez furryen, elfe, humain, hybride ou que sais-je le traitement est le même de ma part. Je hais le racisme.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Mer 21 Jan 2015 - 18:37
Une fois son office terminé et qu'il eut regardé la princesse croquer dans le fruit tendu, le petit singe tira sa révérence en retournant sur l'épaule du léopard sans rien faire d'autre, se souvenant que le grand renard avait tenté de le chopper alors qu'il lui grimpait dessus. Ça c'était une chose que le léopard avait remarqué. tentez d'attraper Tekko sans qu'il ne le veuille, et jamais plus il ne viendra vers vous, mais le Furry se demandait toujours ce qu'il avait d'aussi attirant pour le singe. Il avait plus d'une fois tenté de le faire fuir, en criant,, faisant de grands signes, en lui jetant un bâton même une fois, mais rien n'y fit, et il c'était même reçu un fruit trop mur entre les yeux en réponse au jet de bâton.

le léopard, quand à lui, se tenait droit, les mains dans le dos une fois le paquet et la lettre tendue au souverain de l'île. Il regardait droit devant lui, ne tentant pas de lire ni de voir le contenu de ce qu'il avait livré. Il se contentait de rester stoïque, attendant un retour de celui à qui il devait livrer la lettre.

Ce retour ne se fit pas attendre, et le chevalier baissa les yeux sur le roi alors que ce dernier reprenait la parole après avoir rangé la lettre et regardé rapidement le contenu du paquet. Le roi assis en face de lui ne montrait que peu de sentiments face à ce qu'il venait de lire, et une chose était sure, c'est que les bonnes nouvelles faisaient toujours sourire, même le plus neutre des souverains, face à une nouvelle plaisante, avait les zygomatiques qui montraient un signe de faiblesse en tirant les lèvres vers le haut. Là ce ne ft pas le cas. Le roi restait neutre face à cette missive.

Craig hocha la tête à la première question, bien que sachant pertinemment que ce n'était qu'une question rhétorique, avant de recevoir la réponse à chaud. Ainsi, l'elfe se moquait méchamment du souverain d'Ambarnest? Et lui qui croyait que ce monde était celui des faux semblants et de l’hypocrisie. m'enfin hypocrisie il y a, vu que selon les dire du roi qu'il a en face de lui, l'elfe sait pertinemment ce que le furry est et fait.

En peu de temps, le ton du roi est monté d'un cran, prouvant enfin au chevalier que ce dernier n'est pas uniquement un tire au flanc assoiffé de voyages et autres vices, mais bien qu'il avait un semblant de fierté. LE léopard laissa passer la vague sans ciller, sachant pertinnement que cette brusque colère n'était pas contre lui. Lorsque le souverain se remit debout, le léopard garda le regard baissé, posant une main sur son coeur en faisant une courbette lorsqu'il lui offrit l'hospitalité.

" Je vous remercie, votre altesse, de cette offre charitable. Je tacherais de ne pas entacher l'image que vous avez envers le peuple que je représente plus que son souverain l'a fait. J'attendrais votre réponse et la livrerais a notre souverain aussi vite que je le pourrais. "

Le léopard se releva une fois ces paroles dites pour regarder le souverain, puis s'incliner une nouvelle fois devant la princesse alors que le renard ajoutais une nouvelle phrase, moins officielle.

"Je n'avais en aucune manière ces pensées. rassurez vous. Je m'excuse au nom du conseil si mon arrivée vous ai fait pensé de telles choses... "

Peut être que le renard n'était pas prédisposé aux théories sur les races, mais apparemment les elfes en étaient friands..
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Jeu 22 Jan 2015 - 12:41
Follow ne put s'empêcher de glousser doucement en le voyant faire, la lettre l'avait agacé mais il préférait toujours se trouver une raison d'être de bonne humeur et la réponse du léopard le faisait doucement sourire. Il avait d'excellentes manières et semblait un invité des plus agréables, avec un peu de chance ils se reparleraient pour autre chose que le simple renvoi de sa réponse.

-Vous n'avez pas à vous excuser pour les autres, encore moins vos supérieurs. Votre suzerain comme moi gouvernons, nous avons une image à tenir, une réputation à laquelle nous ne devons pas faillir et un devoir de représentation envers notre nation. Votre roi a fait son choix, ce n'est pas le votre, ni peut être celui du conseil bien que je ne puisse l'affirmer car je ne les connait pas.

Ryrrchta hocha le museau de quelques millimètres, signe qu'elle était tout à fait en accord avec le renard pour une fois. Elle s'était détendue depuis que la conversation avait commencée même si elle n'avait pas vraiment apprécié l'extrait que Follow avait lu à haute voix. Elle se tourna ensuite sur le côté pour foudroyer la garde qui baillait à nouveau, regardant sa lance fichée dans le sol avec envie, signe qu'elle était tentée de se laisser aller à nouveau. Mais son sixième sens du la prévenir et elle soupira silencieusement avant de se redresser un peu.

la garde feignante:
 

Le roi sourit en remarquant l'échange puis reporta à nouveau son attention sur le félin. Il se rappela qu'il avait envoyé le pauvre furry dans les roses à leur rencontre et ce d'une manière peu sympathique.

-Auriez-vous un désir en particulier? Je suis presque certain que cet endroit peu l'assouvir, j'aimerais de plus me faire pardonner de vous avoir si rudement écarté lors de votre arrivée. Rentrant moi même de voyage j'avais d'autres préoccupations mais cela ne m'excuse en rien. Si c'était le cas Kërath se fera une joie des plus immenses de vous guider dans le dédale de couloirs qu'est ce château. -Il sourit en voyant la garde lever un peu les oreilles en signe de surprise, puis elle tourna la tête vers le léopard et le regarda d'un oeil torve avant d’apercevoir Ryrrchta se pincer le museau, elle hocha alors rapidement le sien, comprenant que son roi lui tendait une perche pour fuir les foudres de cette dernière.- J'adorerais!!!

Elle se tint ensuite raide comme un piquer, les mains serrées autour de sa lance en espérant faire une dernière bonne impression sur sa cheffe si Craig acceptais.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Ven 23 Jan 2015 - 18:10
Le léopard regarda le manège sans rien dire. Jeux de regards, piques , colère entre les trois adultes géants qui lui faisaient face... Enfin géant. le léopard n'était pas petit, mais tous le dépassaient d'au moins une tête. La plus petite étant celle que le roi lui offrait comme guide, et qui acceptais ce changement de poste avec bien trop de véhémence pour que ce soit anodin. Le chevalier ne put réprimer un sourire amusé à son tour, pour la première fois. La situation était plutôt cocasse lorsqu'on y repensait. Un roi fugueur, une cheffe de la garde très à cheval sur les principes, une garde plus appelée par son lit que par son sens du devoir... LA pauvre Ryrrchta devait être au bord de la dépression.

Bref, le léopard hocha la tête à la proposition du roi qui fut grandement approuvée par la garde qui baillait aux corneilles.

"Ce sera avec plaisir. il est vrai qu'avoir la compagnie d'une personne connaissant les lieux est mieux que de déambuler sans savoir où on va et où aller... "

Sur ces paroles, le léopard s dirigea lentement en direction de la lancière, la regarda en levant les yeux pour discerner avec plus de précision ses traits. IL se placa a ses côtés, attendant que le roi et sa garde personnelle ne s'écartent de quelques pas avant de prendre la parole doucement, fixant le dos des trois personnes qui s'écartaient d'eux.

" Je me doute que faire la visite à un étranger est la dernière des choses a laquelle vous vouliez vous adonner... Donnez moi juste un plan si vous avez ca sous la main et allez vaquer à d'autres occupations si c'est cela que vous voulez."

Il la regarda en haussant de nouveau le regard vers elle

"Je ne vous chasse pas; loin de là, et ce que j'ai dit tout à l'heure est bien ce que je voulais dire, la compagnie d'une personne est bien plus plaisante que de vagabonder seul. Juste que je ne veux pas vous obliger à faire ce qui n'est pas de vos fonctions. "

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Sam 24 Jan 2015 - 20:38
Follow, sa fille et Ryrrchta s'écartèrent une fois que le léopard eut choisit de suivre Kërath, c'était le bon choix lui aussi devait avoir comprit qu'elle souffrirait encore un moment si il refusait. Il prit doucement sa fille contre lui et l'emmena un peu plus loin, la grande charr jetant un regard de prévention à la feignasse avant de se retourner pour ne plus la voir.

" Je me doute que faire la visite à un étranger est la dernière des choses a laquelle vous vouliez vous adonner... Donnez moi juste un plan si vous avez ca sous la main et allez vaquer à d'autres occupations si c'est cela que vous voulez."

Kërath poussa un léger soupire de soulagement tout en l'écoutant, elle se trouvait enfin hors de la zone à risque, c'est qu'elle tenait tout de même un peu à l'intégrité de son corps.

"Je ne vous chasse pas; loin de là, et ce que j'ai dit tout à l'heure est bien ce que je voulais dire, la compagnie d'une personne est bien plus plaisante que de vagabonder seul. Juste que je ne veux pas vous obliger à faire ce qui n'est pas de vos fonctions. "

-Ah non non non! Ce sera un plaisir! Et puis elle est capable d'envoyer quelqu'un vérifier que je suis bien avec vous et si ce n'est pas le cas je me ferais plus tanner le cuir qu'un gant en fourrure! -Elle soupira en s'appuyant sur sa lance et regarda vaguement devant elle.- Bon, vous voulez voir quoi ? On a les jardins, y en a aussi dedans -elle désigna le palais- les bibliothèques, des bureaux si vous avez besoin de travailler, pleins de chambres libres... en fait tout ce qu'on trouve dans un graaaaaaand palais sauf des gens, ça on en manque pas mal. Mais si vous voulez -elle se redressa un peu- je peux vous tenir compagnie -elle glissa une main le long de son flanc en lui faisant un clin d'oeil puis rigola devant son air- nan je rigole, vous êtes mignon mais c'est pas mon genre. Je vous protégerait si il le faut et vous guiderait où vous le désirez. Par contre -elle bailla- décidez vite parce que j'e m'endors là...

De l'autre côté Follow et sa garde retournaient au palais, le roi et sa fille avaient décidés d'aller dans une bibliothèque pour qu'il lui lise un livre et profitent tous d'eux d'être à nouveaux réunis. C'est aussi à ce moment là que le prince rentra au palais, revêtu de son armure et d'une cape vert émeraude, habits traditionnels de la royauté ici, il déboula à l'entrée du palais avec sa troupe. Après quelques ordres brefs il pénétra d'un pas vif entre ses murs, l'air inquiet, un garde royal l'arrêta dans le couloir et lui dit quelques mots. le prince hocha la tête et repartit de plus belle, l'air plutôt agacé cette fois bien que ses oreilles restent sensiblement basses, une attitude soucieuse.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Ven 6 Fév 2015 - 17:03
Craig fixa sa guide forcée un moment, elle resta fixe le temps que sa cheffe soit à portée d'oreille, avant de brusquement se détendre et se remettre dans une position bien moins professionnelle, mais bien plus naturelle pour elle alors qu'elle répondait à mes élucubrations. Il eut un sourire lorsqu'elle dit que Ryrrchta lui ferait la peau si elle se soustrayait à cette visite guidée, mais en ayant vu les accès de colère de la cheffe des gardes, cette nouvelle ne l'étonnait pas plus que ça.

La Charr lui fit un rapide résumé de ce qu'il y avait à voir dans le chateau, mais bien peu de ces choses lui donnaient envie. Un jardin était un jardin, les chambres étaient des chambres etc etc. En fait , le chevalier regardait la lance qui servait d'appui à la garde avec une certaine envie. le félin regarda la charr en arquant un sourcil à sa dernière remarque, mais ne sourit pas plus que ça, décidant de faire l'impasse sur ce genre d'humour. Après tout, il ne la connaissait pas assez pour se laisser aller à ce genre d'humour avec elle. Le guépard était assez à cheval sur les principes de bienséance lorsqu'il était à l'extérieur des terres elfes... Et même là bas, il ne se laissait pas facilement distraire par les blagues bravaches sur le domaine sensuel. Puritain? Non il ne l'est pas, mais ce qu'il à vécu par le passé l'avait assez refroidi en ce qui concerne les relations intimes

Bref, il secoua la tête doucement, et fit quelques pas en direction du palais, les mains dans le dos

"Je vois que vous utilisez le même type d'arme que moi... que diriez vous de faire quelques passes?"

Son regard, alors qu'il marchait tranquillement, fut rapidement accaparé par l'arrivée d'un furry qui potait une cape d'un vert émeraude, différent de celui que portait le guépard. Il fronça un sourcil en voyant cet adulte pénétrer si rapidement le palais, et tourna le regard vers sa compagne improvisée

" Le prince? "
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig] Lun 9 Fév 2015 - 13:59
"Je vois que vous utilisez le même type d'arme que moi... que diriez vous de faire quelques passes?"

Kërath bailla avant de hausser un sourcil, le regardant comme si c'était une question totalement stupide.

-Bien sûr que non, si je le faisait et que je vous blessait je me ferais arracher les oreilles par ma cheffe... et je tiens à mes oreilles. Mais si vous voulez je peux vous amener à une sale d'entraînement pour les armes, on en a aussi pour les mages si vous manipulez une forme de magie. -Elle se frotta un oeil pour ne pas manquer de s'assoupir et bailla à nouveau.- " Le prince? "-Elle releva la tête avec la même nonchalance- hmm? Ah ça oui ça risque pas d'être un cuistot, en plus il ressemble à son père, si seulement il avait le même caractère... on dirait Ryrrchta en homme...- Le grand renard se rapprochait rapidement et la regarda avec un air agacé- Je t'ais entendue Kërath, un jour il faudra que tu apprennes à tenir ta langue si tu désires la garder. -Elle sursauta et se redressa alors pour prendre un air de garde à vous- Veu-Veuillez m'excuser prince! Je ne le pensais pas.- Il s'arrêta à sa hauteur avec un petit grognement- Toujours est-il que je préfère que tu me compare à Ryrrchta plutôt qu'à toi. Je me demande parfois ce que cela fait de passer son temps à nager dans l'inutilité la plus absolue mais fort heureusement cela ne dure pas, tu te trouves sans cesse sur mon chemin pour me rappeler quel genre d'individus ce mode de vie engendre. -il la regarda durement et elle baissa le museau sans rien dire, les oreilles couchées en bredouillant- Dé-désolée, je tâcherais d'être plus utile à sa majesté désormais... Essaye donc, avec un miracle tu y arriveras peut être.

Il glissa ensuite son regard de la pauvre garde qu'il venait de massacrer et détailla rapidement l'autre individu, ce dernier ayant une stature bien plus digne que Kërath lui semblait déjà plus agréable à regarder. Il reconnu rapidement en lui un serviteur des elfes, un chevalier peut être mais qu'est-ce qu'un chevalier elfe pouvait bien faire ici. Il soupira en se passant une main sur le museau avant de demander d'un air las.

-Qu'as donc encore bien pu faire mon père pour qu'un envoyé du roi elfe, armé et formé qui plus est, vienne jusqu'ici ? Il a dérangé votre forêt, fouillé un temple ou... 'exploré' une sépulture importante ? Dites le je ne serait pas surpris cela fait maintenant partit de mon quotidien depuis des années.-Avant que l'autre puisse réponde il reprit- Ah mais je manque à tout mes devoirs. -il coula un regard significatif sur Kërath- Tu déteins sur moi il semblerait, Lorlina soit louée il me reste une marge sûre avant de t'être semblable. -Puis il reporta à nouveau son attention sur le léopard.- Je suis Caddan Terrecendre, prince de la royauté d'Ambarnest, permettez moi de vous accueillir en ce lieux si ce n'est déjà fait. Puis-je connaître votre nom et, comme demandé précédemment, la raison de votre venue en des lieux pourtant si délaissés ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi [PV Craig]
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue chez moi [PV Craig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bienvenue chez nous
» Bienvenue chez moi...
» Tadadam ! Joy ! Serpentard
» Bienvenue chez moi ! [PV]
» [Finie] Antre de la neige et de la glace, bienvenue chez moi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-