Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 22
Localisation : Dans ton coeur <3
Opaline Lawrence
Humain
MessageSujet: Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3] Mar 18 Aoû 2015 - 21:25

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Deux rêveuses pour le prix d'une.....


Un grand silence régnait dans le temple dédié à la déesse aquatique, après que celui-ci ait été souvent afflué part les différentes personnes qu’elle avait croisée durant ces quelques jours. Au fur et à mesure que les jours se suivant sans se ressembler, la jeune femme avait accumulée un début de fatigue qui au fils du temps s’était encrée en elle. Plusieurs fois, elle avait manquée de s’effondrer à cause des différentes situations auxquels elle avait dû faire face précédemment. Une chose dont elle n’avait nullement l’habitude. En effet, depuis son entrée au temple, le temps n’avait cessé de passer sans qu’elle ne s’en rendre compte tellement son travail la passionnait. Aider les plus mal lotis qu’ils soient bon ou mauvais peu l’importait du moment que celui dont elle venait en aide repartait avec le sourire.  De grâce, on lui avait accordé quelques jours de repos pour qu’elle puisse se requinquer. Ainsi donc, la jeune femme s’était vue contrainte de de fermer son temple durant quelques jours contre son gré.

Ne souhaitant pas rester sans rien faire pendant toute sa journée, la jeune femme décida d’aller prendre l’air, quitte à remettre sa vie en jeu encore une fois. Cela allait devenir une habitude. Sans prévenir personne, elle quitta donc le temple marchant droit vers le sud d’un pas tranquille, partant à la découverte d’une nouvelle région. Et qui sait-peut-être ferait-elle de nouvelles rencontres intéressantes. Lentement mais surement, elle marcha, encore et encore, jusqu’à arriver se diriger vers l’Ouest où le sol se transforma petit à petit en sable. Pour éviter de s’en mettre plein les pieds, elle quitta ses sandales, entrant directement en contact de ses pieds nus. Perdue au milieu du désert, elle sourit se demandant ce qui se passerait lors de son périple. Soudain, alors qu’elle se trouvait un instant immobile, un bruit étrange parvint à son ouïe. Curieuse , la jeune femme reprit sa marche sans demander son reste en direction de celui-ci.



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3] Jeu 20 Aoû 2015 - 22:35
Tout ça, ça avait commencé du côté de l'Oasis des âmes perdus, avant qu'elle ne se rende dans la vallée des coupes jarrets. Raël s'y était arrêtée quelques jours, harassée de fatigue et percluse de courbature. Elle voyageait depuis longtemps et il était nécessaire qu'elle se reposât. Elle avait bivouaqué à l'ombre d'un bosquet d'arbre, un peu à l'écart d'un groupe de marchands à qui elle avait acheté du pain, des oranges et des fruits séchés. Au début, tout s'était passé sans entourloupe. Chacun restait dans son coin et respectait l'intimité de l'autre. Raël, de son côté, tachait d'être aussi discrète que possible et ne s'approchait des marchands que lorsque cela était tout à fait nécessaire. Leur voix tonitruantes qui faisait tremblait l'air et qui résonnait, très loin dans le désert lui inspirait un effroi sourd incontrôlable; Et puis, ils avaient des gestes crânes, des attitudes d'habitués, et des yeux perçants qui vous regardaient droit au coeur. Mais cela se voyait que ce n'était pas des mauvais mauvais bougres. Raël se fit à leur présence sans difficulté.

Cependant, dans l'après-midi du second jour de son bivouac, elle aperçut un groupe de quelques individus qu'elle n'avait jamais vu jusqu'alors qui s'installait à proximité des marchands. Il parlaient fort, eux aussi, et avaient des regards hautains. A la garde de leur ceinture rutilaient des pommeaux d'armes et ils portaient des armures. L'un deux, un grand blond aux épaules larges et au torse puissant la toisa de la tête aux pieds avec un regard hargneux; puis il détourna la tête et cracha. Raël frissonna et s'empressa de fuir leur présence. Elle partit le lendemain à l'aube.
D'abord, un sentiment de soulagement l'avait envahie: Toute la nuit elle avait craint qu'un de ces hommes qui sentaient la sueur et la force brutale ne s'approchât d'elle et ne tentât dieu seul savait quoi; Elle avait eu toutes les difficultés du monde à s'endormir et n'y était parvenu qu'à grand peine, lorsque plus aucun bruit bruit ne s'était fait entendre. Avec ces gens -là, on ne savait jamais à quoi s'attendre. C'était souvent des guerriers féroces sans foi ni loi qui s'amusaient du malheur des autres et qui ne vivaient que de rapines et de viols. Raël les haïssait entre tous.

Mais peu à peu, elle oublia sa mésaventure et fila à travers les steppes désertiques. Le ciel clair la remplissait de joie, et elle se prit à chantonner une contine que lui avait appris sa mère, lorsqu'elle était enfant. C'était un chant joyeux qui racontait les exploits d'un jeune elfe nait il y'a fort longtemps et de grande vertu.

Puis, elle les aperçut. Trois ombres, à l'horizon, qui étaient comme des spectres. D'abord, elle n'y prêta pas attention. Et les ombres grossirent peu à peu. Bientôt, elle reconnut l'homme aux cheveux blonds qui l'avait toisé la veille. Il était accompagné deux autres individus, un petit homme aux pas chaloupés et à l'air cruel, et une femme aux cheveux courts qui portait à sa ceinture un long cimeterre.

Raël allongea le pas.

Mais rien n'y fit. Elle eut beau marcher de plus en plus vite, les trois individus ne s'en approchèrent que davantage. Bientôt, ils furent à sa hauteur. La panique lui fouetta le sang: Raël se mit à courir. Elle entendit un beuglement atroce derrière elle et comprit quelque chose comme 'Chopez-là! Chopez-là ! On saura quoi en faire les gars!'. Une peur indicible lui noua les gorge tandis qu'elle se jetait de toutes ses forces dans une course folle; des larmes lui montaient aux yeux et dévalaient ses joues. La terreur obscurcissait son jugement et martelait ses tempes. Elle ne voulait pas, non, elle ne voulait pas être le jouet de leur cruauté!

Elle sentit une main ferme attraper son épaule et la projeter au sol.

Raël hurla de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 22
Localisation : Dans ton coeur <3
Opaline Lawrence
Humain
MessageSujet: Re: Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3] Ven 21 Aoû 2015 - 0:11

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Deux rêveuses pour le prix d'une

Toujours tranquillement, la jeune femme marcha droit devant elle sous le ciel étoilée guidée part le souffle du vent. Le sable jaune s’enfonçait au sous ses pieds au fur et à mesure qu’elle avançait. Une sensation qui ma foi n’était pas si désagréable que cela.  Un léger vent s’éleva soudainement faisant virevolter l’une des ses mèches blondes cachés sous la longue capuche de sa toge de prêtresse. Ne souhaitant pas se retrouver avec des bouts de sables ou encore moins des minuscules bouts de pierres dans les yeux ou sur la figure, elle baissa la tête regardant par la même occasion où elle marcher pour éviter de tomber dans un trou. Oui car tête en l’air comme elle pouvait l’être, il pouvait lui arriver tout et n’importe quoi à partir d’une toute petite faute d’inattention.  Elle finit par arriver sur ce qui semblait être une petite place où se trouvaient des tentes.

Contrairement à beaucoup de personnes qu’elle avait pus croiser, elle pensait malgré le changement de la société, qu’il existait encore des âmes charitables prêts à rendre service. C’est donc d’un pas confiant qu’elle s’avança vers les habitations qui lui semblaient occupés. Hélas, à sa grande surprise, elle ne trouva personne. Une chose qui lui parut assez étrange étant donnée qu’’un feu fait à la dernière minute se trouvait  éteint. Un peu confuse, elle remarqua cependant des traces de pas bien visibles sur le sol.  Emportée part la curiosité, elle décida de suivre ces traces, s’éloignant par la même occasion du campement.  Guidée seulement part les traces laissées au sol, elle finit part arriver dans un endroit un peu isolé.

Tandis qu’elle s’approchait, des rires malsains se firent entendre suivit d’une personne parlant d’un vocabulaire que la jeune femme jugea incompréhensible tellement il y avait des grossièretés. A en juger par les tons de voix qu’elle put entendre, il lui sembla reconnaitre deux hommes et…une femme. Quand à la dernière personne, car il y avait une quatrième présence, elle ne put identifier clairement. Sachant qu’elle ne risquait pas sa vie souvent et qu’un peu d’action lui ferait du bien, elle se dirigea vers le groupe d’individu lorsqu’un poignard vint se planter sous sa gorge. Elle pouvait sentir les  dents de celui-ci proche des os de son coup tandis qu’un souffle chaud


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Tiens donc… Mais c’est qu’on a de la visite…. Vous venez vous joindre à notre petite fête ? Il y a déjà une jolie donzelle…..Avec vous cela fera deux…Et…dieux seul sait que plus on est fou plus on ri……


Loin de se laisser impressionnée, la jeune femme afficha un sourire. Elle savait que la malédiction qu’elle possédait ne lui ferait pas garder sa fierté longtemps. Là, il lui suffirait de simplement aggraver la situation pour s’en sortir.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] C’que je dis t’amuses on dirait……Mais que……  


Le sourire de la jeune femme s’élargie un peu plus. La lumière bleutée avait visiblement tapée dans l’œil du malveillant qui se mit à pâlir. La relâchant sur le champ, il courut affoler vers ses camarades en leurs disant de déguerpir. Ses co-équipiers d’abord incrédules se ressaisirent vite lorsqu’ils aperçurent à leurs tours la silhouette illuminé. Prenant leurs jambes à leurs cou, ils prirent la fuite en hurlant à tout poumon la peur en eux.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Au secours !!!!.... Un...un...Un extraterrestre !!!!!   A moi !!!!!


A la vue de leurs course, Opaline laissa échapper un léger éclat de rire, puis se dirigea vers la pauvre victime qui apparemment avait échappée de peu à un mauvais plan. Elle entreprit de la libérer tout en l’observant. Il s’agissait d’une jeune Elfe aux cheveux tout aussi blancs que les siens et yeux bleus également bleu. Sachant qu’elle devait encore être sous le choc, elle tenta une approche douce.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Dieu soit loué je suis arrivée à temps....Ne vous en faîtes pas je suis là désormais. Vous ne risquez plus rien.

© Truth.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3] Lun 24 Aoû 2015 - 20:34
Le sable lui gicla dans la bouche tandis que sa vue s'obscurcissait. Raël tenta de se remettre d’aplomb afin de reprendre sa course désespérée, mais elle ne parvint quà vaciller sur ses jambes, esquissa quelque pas maladroits, trébucha à nouveau et tomba de tout son long. Elle entendit des grands éclats de rire ponctuer sa chute: le bandits se moquaient d'elle sans vergogne. Ils savaient bien, eux, que la jeune hybride n'avait aucune chance, qu'elle était condamnée, qu'elle serait leur victime aussi longtemps qu'ils le désireraient. Raël sentit la peur lui ronger le coeur, perforer ses os, envahir son corps tout entier. L'humiliation l'emplissait d'une terreur féroce, d'une rage incontrôlable. Dans ce désert, elle le savait, elle était perdue; elle n'avait aucune chance de fuir désormais, et il était peu probable qu'on vienne la secourir. Des sanglots soulevèrent sa poitrine oppressée par l'angoisse.

A nouveau, une main ferme lui agrippa l'épaule. C'était une main forte et puissante, une main caleuse, une main d'homme. Raël se sentit soulever de terre, et eut à peine le temps de lâcher un nouveau cri qu'on la plaquait à terre. Terrifiée, elle aperçut le visage de son agresseur à travers ses larmes, qui ricanaient avec un rictus cruel. Dans ses yeux, brillaient un éclat cruel; Raël sentait combien sa peur l'amusait, et à quel point il se fichait éperdument de la brutalité de la situation. Il ne voyait en la jeune hybride qu'une proie facile, qu'une victime de plus dans son tableau déjà bien fourni. Sa peine ne l'émeuvait pas, ni même ses cris: au contraire, cette âme méchante les recueillait comme une offrande et s'en délectait.

La jeune hybride mit un point d'honneur à cesser de gémir et releva le menton; du regard, elle brava ses agresseurs. Timide jusqu'à l'excès, elle se sentait pourtant pousser des ailes. L'injustice de la situation, l'humiliation dont elle était victime la révoltait. Sauvagement, elle les insulta. Elle éructa son dégoût de leur existence de toutes ses forces; elle vociféra jusqu'à ce que sa voix se brisa. Et alors même elle ne cessa de leur jeter au visage tout le bien qu'elle pensit d'eux. L'homme blond au regard méchant la fit taire d'un coup de pied dans l'estomac. Raël roula sur le sol en râlant. Une douleur, insoutenable, lui vrillait la cervelle. Elle était tout à fait vaincue.

Mais, elle qu'elle s'apprêtait à s'abandonner à son sort, Raël aperçut une jeune femme, qui s'approchait. Des cheveux blancs ondulaient autour de son visage d'innocente; Svelte et élancée, elle s'avançait silencieusement vers le petit attroupement que formait la jeune hyride et les brigands. Raël voulut la prévenir du danger, l'enjoindre de fuir à toutes jambes afin de ne pas subir un sort aussi douloureux que le sien; elle ne parvint qu'à râler et ne put prononcer la moindre parole. Mais, à son grand dam, la débacle des brigands fut total. Ils décampèrent brusquement, sans demander leur reste à la vue de l'aura bleuté qui entourait la belle inconnue. Raël, quant à elle, était fascinée et, il faut bien l'avouer, trop choquée pour réagir. Sinon, elle aussi aurait probablement décamper sans demander son reste.
L'inconnue s'approcha d'elle. Sa voix était douce et paisible; l'entendre rasséréna Raël qui se souvenait encore de la voix terrible du grand géant blond et des rire de ses acolytes. Et puis son beau visage aux grands yeux clairs exprimaient tant de bonté ! Il était impossible de fuir un tel être.

-Merci, balbutia péniblement Raël. Sans vous, je crois bien que j'y passais.

Brusquement, elle frissonna. Des larmes lui emplirent les yeux. Son corp se souvenait de la terreur d'être ainsi pourchassée, et des coups qu'elle avait reçu. Un haut le corps lui souleva la poitrine; elle vomit sur le sable chaud la peur, la colère et l'adrénaline. Sa gorge brûlait.

-Je.. Désolée, ajouta-t-elle en grimaçant. Je voulais pas... Juste... J'ai eu peur, vous comprenez ... Je ...

Et sur ces mots, Raël se mit à pleurer à chaudes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 22
Localisation : Dans ton coeur <3
Opaline Lawrence
Humain
MessageSujet: Re: Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3] Mar 25 Aoû 2015 - 0:44

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Deux rêveuses pour le prix d'une.....


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Allons  allons…. Vous n’avez pas à vous justifier. Il est normal d’être secoué après ce que vous venez de vivre.


Observant d’un air attendrit la jeune femme, Opaline la quitta des yeux quelques secondes à la recherche d’ustensile pouvant lui permettre de libérer la jeune prisonnière apeurée. Par chance, lors de leur fuite éclair sous le coup de la peur, les ravisseurs avaient oubliés de récupérer leurs matériels. Celui-ci se trouvait étalé sur le sol froid et humide.  Une chose qui prouvait là encore qu’il ne s’agissait pas d’un groupe très intelligent. Même elle qui n’était aucunement une experte dans le domaine, elle avait toujours entendue dire que laisser des outils en fers sous la pluie ne faisaient pas bon ménage. Le fait que le groupe n’ai pas prit le temps de les mettre à l’abri signifiait qu’ils ne devaient pas véritablement tenir à celui-ci en les laissant en proie à au mauvais temps. Tenant les pans de sa toge, elle courut sous la pluie pour récupérer les outils, en prenant un au hasard.

Rapidement mais prudemment, elle arracha un des poignards, observant scrupuleusement ses faits et gestes. En effet, elle était loin d’être à l’aise devant de tels outils dont elle ne se servait jamais durant ses journées. Après avoir brisé tant bien que mal tous les nœuds faits avec la corde, la jeune prêtresse s’empressa de prendre l’elfe dans ses bras, histoire de la calmer. Elle put sentir son cœur battre à la chamade tandis que des larmes coulaient le long de ses joues. Comme l’aurait fait une mère pour son enfant, elle sécha ceux de la jeun victime, tout en la berçant.  Il se passa quelques minutes avant que la jeune femme ne réussisse à retrouver  le calme et la sérénité en elle. Lorsque cela fut fait, elle alla une nouvelle fois fouiller dans les affaires des inconnus, pour finalement trouver une couverture et des gobelets dans lesquels elle put servir ce qui semblait être du thé anglais. En remplissant deux tasses, elle retourna ensuite le lui tendre tout en la recouvrant, puis vint s’asseoir en face d’elle sur un tas de pierre.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Buvez. Cela vous fera du bien. Apparemment vos ravisseurs avaient l’air d’être bien organisés. Je ne sais pas ce qu’ils avaient prévus ni quand mais cela devait se faire sur plusieurs jours.  


Suite à cette phrase, elle but à son tour une gorgée de la boisson chaude qui elle devait l’avouer était la bienvenue avec ce temps médiocre.  Elle constata malgré elle que le vent s’était levé. Ne souhaitant pas être envahie de sable, elle invita la jeune femme à se réfugier à l’intérieur de la tente déjà monté des précédents occupants. Maintenant qu’elle y pensait ceux-ci risquait d’être dans une sacré galère avec ce temps. Elle pria pour qu’ils se fassent tout de même accueillir mais également punir pour ce qu’ils avaient failli faire à cet être qui semblait si… fragile ? Peut-être n’était-ce pas le cas en fin de compte. Quoi que face à plusieurs personnes, la jeune femme savait ô combien il était difficile de se défendre lorsque l’on était seul.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Ca va mieux ?


La laissant reprendre ses esprits, elle attendit calmement la réponse tout en avalant une nouvelle gorgée de son thé qu’elle troua toujours trop brûlant.  Curieuse d’en savoir un peu plus sur la jeune femme, elle décida de la questionner pour la connaitre un peu plus.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Vous n’êtes pas d’ici, je me trompe … ???  Pardonnez ma curiosité mal placée je vous l’accorde mais…Comment êtes-vous arrivée ici ?


© Truth.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3]
Revenir en haut Aller en bas

Deux rêveuses pour le prix d'une.....[ pv : Rael Bardal <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» [RP] Deux hérauts pour le prix d'un !
» Deux mascottes pour le prix d'une !
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Deux pour le Prix d'Un...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-