Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

[RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing] Mer 19 Nov 2014 - 13:15
Les contrées oubliées ont cet avantages qu'étant oubliée il est tout à fait possible d'y trouver toute sortes de choses incongrues sans que cela soit le moins du monde anormal. Les arbres parlants, les pierres volantes, les daims invisibles... tout est possible ici, même de croiser un démon des plus puissant se promenant tranquillement.

C'est le cas plus ou moins vrai de Diaphane, elle se promène, pas vraiment tranquillement, elle n'est pas vraiment un démon mais pas vraiment normale non plus. En fait sa proximité avec les forces obscures depuis sa naissance fait qu'elle n'est et ne sera jamais comme le commun des mortels de chaque race. Son apparence est la première à le hurler à la face du monde, Diaphane n'est pas normale!

Pour une fois pourtant elle le parait presque, dans son attitude du moins, elle ne cours pas en pleurs d'un bout à l'autre de la forêt, ne fuit pas quelque danger imaginaire. Sa dernière grosse colère remonte à une dizaine d'heures, le démon l'ayant possédée ce dernier est donc assez épuisé et somnole quelque part entre deux pensées de la féline. Etant assez libre de ses mouvements et de son esprit elle en profite pour jouer dans les bois, faisant virevolter branches et cailloux avec sa magie de télékinésie. Cette magie la rendant toujours joyeuse elle fait donc une chose rare, elle sourit, grandement tout en chantonnant et sautillant sur l'humus frais des bois.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing] Mer 19 Nov 2014 - 22:35
Depuis le lever du Soleil, une étrange ombre vagabondait entre les arbres de la forêt au nord de Trenarn. Aussi curieux que cela pourrait paraître, cette ombre avait le pas lourd et faisait un son assez mat à chacun de ses pas. "Mais une ombre ne marche pas ! ça glisse ou au mieux ça vol..." et là vous marquerez sans doute un point si seulement je n'étais pas ici pour vous raconter une histoire. Cette ombre, disais-je, ne ressemblait pas vraiment à grand-chose. De loin on aurait put croire qu'il s'agissait d'un kangourou effroyablement bossu et ayant deux tête. Invraisemblable. Mais si vous poussiez votre observation un peu plus longuement et que le soleil perce à travers le feuillage épais, vous comprendrez que cette ombre bicéphale n'était, comme toujours, qu'une chimère de votre esprit.

Elwing, juché sur le dos de Carrack, son meilleurs ami et monture, changeait encore d'endroit pour son campement. Pas par pure nécessité, mais avoir autant d'espace comme "maison" et toujours rester dans le même coin était une idée qui lui était complètement incongrue. De fait, tout les deux, trois jours, tout les deux changeaient de coin, tout simplement et sans aucune contrainte. Quelle douce vie que la vie sauvage. Après quelques temps, Elwing dans un geste qui manquait singulièrement de charme descendit du dos de Carrack, encore trop peu habitué à la nouvelle selle qu'ils avaient put s'offrir dans la bourgade la plus proche. Evidement, ça changeait un peu le maintient, mais Carrack supportait un peu mieux le poids de son cavalier. Une fois les sabots à terre, le furry tatonnait un peu le sol, le trouvant assez doux à son goût mais encore un peu trop mouillé par la dernière pluie. Un léger détails sans importance.

"Bon on va s'arreter ici, pas la peine de marcher des heures non-plus. Ce sera toujours aussi...humide."

Se disant, Elwing se mit à décharger la croupe du windea, depliant la couverture, crasseuse, qui lui servait un peu à tout et surtout comme "sol" pour dormir. Puis il défit les sangles de la selle et du harnais de son compagnon en finissant par retirer son mors avec un petit "détends toi maintenant" dit en lui gratouillant le museau. Mais de détente, il n'y en aura pas énormément. En effet, à peine Elwing s'était assis sur sa couverture qu'une branche vint lui heurter l'arrière du crâne.

"Mais que..."

Ce n'est pas parce que l'on porte du bois sur le crâne qu'on aime en recevoir à tout va ! Se retournant rapidement, Elwing vit une petite ombre sautillante et chantonnante (encore une ombre oui oui) s'en aller rapidement. *encore un plaisantint* Pensait-il en lançant la branche dans sa direction. Mais il regrettait déjà son geste. Il se leva et fit signe à Carrack de ne pas bouger et s'en allait discretement vers cette "ombre", connaissant suffisamment bien la sol de la forêt pour camoufler le son de ses pas. Une fois assez proche, il put remarquer que cette ombre ne gardait de cette dénomination que le sexe. C'était une furrie femelle assez curieuse, littéralement bicolore, et à deux queues. Enfin non, une...mais en forme de Y ? Mais il ne la voyait que de dos et d'assez loin. Voulant, un peu trop vite, s'approcher pour en apprendre un peu plus, que le furry buttait contre une racine, fichue traitresse, et provoqua un véritable fracas en jurons tandis qu'il tombait comme une souche....
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing] Jeu 20 Nov 2014 - 19:54
Diaphane continuait de parcourir le sol de la forêt, glissant comme un lutin entre les troncs de son pas sautillant. Elle chantonnait tout en perdant ses jouets de ci de là, peu de feuilles mais beaucoup de bâtons et surtout des pierres volant autour d'elle. Du moins jusqu'à ce qu'elle les oublis et les envois filer dans une direction quelconque, en attrapant une autre dans le même temps. Alors qu'elle entamait le dernier couplet d'une ballade entendue durant l'espionnage d'un convois de caravanes Lendas un bruit lui fit tendre l'oreille.

Quelque chose amenait les fougères verdoyantes et leurs grandes feuilles superbement découpées à frémir. Le bruit était semblable à celui du vent couchant les tiges des près mais en plus doux, plus ténue, peut être un animal, chose surprenante car elle en croisait rarement. Intriguée Diaphane atterrit mollement sur les tiges de conifères formant un tapis moelleux par dessus la terre. L'oreille aux aguets et la truffe au vent elle se concentra, laissant tomber tout ce avec quoi elle s'amusait quelques instants plus tôt. La curiosité l'avait finalement emporté sur sa joie enfantine de remuer les airs avec les accessoires de la forêt, et la peur aussi un peu, un bruit dans un endroit comme celui ci, surtout lorsqu'elle y vit depuis un certain temps, ce n'est jamais bon signe.

Soudain un vacarme tonitruant vint briser la quiétude des lieux, Diaphane se retourna d'un bond, le poil hérissé, le cœur battant et ses invisibles pupilles dilatées au possible. Elle n'eut pas à chercher longtemps la cause d'un tel ramdam, ses yeux se posant directement sur un grand furry à l'air agacée qui traitait les racines d'un arbre de toutes sortes de choses, certaines mettant en relation leur mère et divers animaux. Cela ne suffit pas à distraire la petite chatte qui, par réflexe, fit un geste de la main et envoya le nouvel arrivant bouler contre un tronc.

profitant de ce qu'il était trop occupé à se remettre de sa première leçon de vol pour remarquer ce qu'elle faisait Diaphane sauta sur une branche basse. Elle s'y agrippa en plantant ses griffes aussi profondément que possible et la mousse parsemant le bois n'eut pas raison d’elle. Se hissant agilement dans la ramure elle se dissimula promptement, rangeant sa queue taquine qui persistait à pendouiller à l'abris des regards. Une fois certaine d'être plus ou moins en lieux sûrs elle étudia un peu mieux l'être à l'origine de cette peur panique, un furry, grand, cervidés, pas guerrier apparemment mais tout de même assez musclé, des sabots aux pieds au moins il ne pourrait la suivre ici.

"Qui, Qui es-tu? Je t'ais jamais vu, tu viens d'où pourquoi comment?!" elle tentait de prendre une voix dure mais cela de fonctionnait pas aussi bien que désiré "tu viens pour, pour moi c'est ça? Avoue! Toi aussi tu veux me faire du mal, c'est certain... tout le monde le veut..." elle changea de branche pour le troubler, ce dernier devant avoir repéré sa position précédente au son de sa voix .
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing] Jeu 20 Nov 2014 - 20:39
Le furry n'eut même pas le temps de se remettre de sa bagarre d'avec cette racine que, sans crier gare, son corps se permit la fantaisie de défier la gravité et d'aller de lui-même se planter contre le tronc d'un arbre au prix d'un "OUTCH !" féroce et d'un tournis plus que long dans le crâne d'Elwing. Sa vue, troublée par le choc et la douleur qu'il ressentait, ne lui permit que de voir une forme assez petite et rapide, grimper le long d'un des arbres qui se tenaient devant lui. Ainsi c'était elle qui s'amusait avec son corps ? Portant les mains sur son museau, Elwing essayait de se remettre d'aplomb, ce qui ne fut pas une mince affaire après ce coup. Mais même après avoir crut que cela serait terminé, la "chose" lui posait toute sorte de question à la fois, certaines bien saugrenues.  Lui ? Vouloir faire du mal ? Alors qu'on venait de le cogner contre un arbre ?

"ouhla...ma tête... tu pourrais essayer de..je sais pas moi...parler plus lentement ? C'est pas comme si tu venais de m'assomer a moitié contre un arbre... Je... Moi c'est Elwing et je vis dans cette forêt. Et j'ignore qui est ce "tout le monde" mais moi je ne te veux rien du tout. Si ce n'est ton nom..."

Ses vertiges étant tenaces, il s'accroupit contre le tronc qui était dans son dos. c'est vrai quoi, que lui voudrait-il comme mal alors qu'il venait à peine de la "rencontrer" même si le mot n'était pas véritablement le meilleur qui soit pour décrire cette fracassante apparition. M'enfin, il réflechit au moyen de lui faire comprendre que ce n'était pas lui, dans cet état, qui allait lui faire mal.

"moi je ne te veux rien de mal. Si... si jamais tu as faim ou envie de t'excuser pour la migraine que tu m'as collé, je serais dans mon petit camp, pas dur à trouver, y a un cerf migraineux et un windea"

Se disant, il se relevait et avançant lentement, se tenant un peu aux arbres quand il en croisait pour être sur de ne pas se daller à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing] Mer 24 Déc 2014 - 19:35
"ouhla...ma tête... tu pourrais essayer de..je sais pas moi...parler plus lentement ? C'est pas comme si tu venais de m'assomer a moitié contre un arbre... Je... Moi c'est Elwing et je vis dans cette forêt. Et j'ignore qui est ce "tout le monde" mais moi je ne te veux rien du tout. Si ce n'est ton nom..."

Diaphane se passa nerveusement la langue sur le bout du museau, l'écoutant sans vraiment le croire. C'est vrai qu'il n'avait pas l'air bien méchant, de toute évidence même pas armé mais quand même... On ne savait jamais, les fourbes étaient les pires et certainement pas les moins nombreux parmis ceux la recherchant. En tout cas si il jouait la comédie il était doué, vu la façon dont il tanguait en s'agrippant au tronc derrière lui, peut être était-il réellement sonné, et réellement un simple voyageur. Elle n'était pas sûre mais pour le moment il ne mourrait pas, pas de son fait tout du moins.

"moi je ne te veux rien de mal. Si... si jamais tu as faim ou envie de t'excuser pour la migraine que tu m'as collé, je serais dans mon petit camp, pas dur à trouver, y a un cerf migraineux et un windea"

La furry s'appuya contre son tronc à elle, s'asseyant en tailleur sur sa branche bien à l'abris dans le feuillage. Son ventre était vide, depuis un moment déjà, l'offre était donc des plus alléchantes mais... de la nourriture, venant d'un inconnu... ce pouvait être une drogue, du poison, un truc quelconque visant à lui faire du mal de quelque façon que ce soit. Non, c'était trop dangereux, aussi affamée soit-elle il lui faudrait résister à la tentation.
Tandis qu'elle se laissait aller à une petite tristesse d'affamée elle tiqua sur l'un des termes. Elle ne l'avait pas quitté des yeux et pourtant il venait de dire qu'il y avait quelqu'un d'autre, un certain Windea... Pour ce que ça lui faisait son nom, ce qui était important c'est qu'il n'était pas seul, et qu'elle ne savait rien de cette autre personne. Elle se redressa et contourna le tronc pour regarder la totalité des alentours, vérifiant qu'elle ne serait pas agresée par surprise.
Elle reprit finalement sa place première, tremblant un peu de peur du fait de ne pas savoir qui pouvait être ce windea et où il se trouvait réellement. Cela ne s'arrangea pas en découvrant que Elwing avait disparu à son tour. Elle se recroquevilla sur sa branche, se passant les bras autour des jambes en laissant échapper un petit miaulement de pure terreur. Elle se retrouvait donc seule face à peut être deux individus voir plus qu'elle n'avait jamais vu, de quoi la plonger dans la tourmente...

Diaphane restra prostrée contre son arbre durant un temps interminable, n'osant même pas respirer trop fort, elle regardait sans cesse aux alentours, tremblant au moindre bruissement dans la végétation. C'est finalement en rassemblant tout le maigre courage qu'elle possédait qu'elle parvint à se redresser et à descendre de sa cachette, non sans vérifier un nombre incalculable de fois que rien ne la menaçait.
Une fois certaine de ce dernier point elle huma l'air, les machoires entrouvertes, pour retrouver la trace de cet Elwing. Si il disait vrai elle pourait peut être enfin parler avec quelqu'un pour autre chose que le tuer ou lui demander de la laisser tranquille. Sinon il mourrait, il était hors de question qu'elle soit à nouveau traquée comme un animal.
Il ne lui fallut pas bien longtemps pour trouver le campement des deux êtres, bien que la nuit tombe déjà. Elle se rapprocha en prenant garde à rester sous le vent car l'autre aussi avait un museau et donc certainement du flair. Sa surprise fut de taille lorsque, cachée derrière d'immenses fougéres, elle découvrit Elwing et une sorte de gros... truc? piaf? lapin volant? enfin un truc... oui voila c'était le terme le plus correct...
Dans sa stuppeur elle en oublia de se recacher et resta comme une nouille pétrifiée, à moitié dépassant de sa cachette.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing] Jeu 26 Mar 2015 - 19:24
[L'une des personnes de ce RP n'est plus présente : je me permets donc de verrouiller.]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing]
Revenir en haut Aller en bas

[RP verrouillé] Le début d'une histoire ? [PV Elwing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-