Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Du rêve à la réalité [Pv Livael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 28
Isil A. Mathînil
Humain
MessageSujet: Du rêve à la réalité [Pv Livael] Sam 21 Oct 2017 - 21:45

Enfin ! Ca y est ! Enfin elle allait pouvoir chevaucher et quitter ce manoir ! Des jours qu'elle avait été prise par les affaires, les visites, les réceptions au besoin, et elle n'avait pas pu le quitter depuis presque 4 jours ! Alors maintenant qu'elle était libérée de ses obligations, la jeune héritière avait enfilé par dessus sa chemise de soie un chemisier blanc, un pantalon noir, des bottes de même couleur et un gilet long sans manche près du corps, son épée évidemment ceinte à son côté, avant d'enfoucher sa monture et de partir vivement en direction du village le plus rapproché du manoir familial. Pourquoi ? Mais tout simplement pour voir les gens vivant sur ses terres ! La jeune damoiselle était des plus intéressées par le sort de ses « sujets » même si on ne pouvait les appeler ainsi, disons de ceux dont elle avait la reponsabilité. Son grand père avait, par le passé, mené une politique désastreuse pour les petites gens de son comté, les accablant d'impôts lourds pour s'enrichir au mieux. Son père au pouvoir avait réussi, après des années, à remettre le comté à flot, à soulager les gens de l'impôt et à leur offrir une vie décente. Mais malheureusement il n'avait jamais vraiment pu prendre le temps de voir ces personnes en présentiel.

C'est une chose à laquelle Isil mettait désormais un point d'honneur, voulant connaître leur vie, ce qu'ils pensaient d'eux, s'ils étaient tout simplement informés de tout ce qui pouvait être décidé ou se faisait au manoir des Mathînil. La jeune femme mit plusieurs minutes à arriver au village qui était tout de même éloigné. Elle s'y était déjà rendue deux fois si son souvenir était bon. Mais déjà tous la connaissait, même si elle était venue « incognito » sans dire son titre ni même son nom. Elle était, à cause de sa chevelure, surnommée « la damoiselle aux cheveux d'or ». Elle voulait voir dans un premier temps la vie courante de ces personnes sans qu'ils ne se sentent en danger avec elle s'ils disaient quelque chose sur sa famille, et puis savoir aussi ce qu'ils pouvaient penser de leurs nobles justement. Est-ce que sa famille faisait au mieux pour eux ou autre contraire était dans l'erreur ? Sans savoir la réalité du terrain elle ne serait pas une bonne dirigeante et protectrice pour ses gens. Arrivant, elle fit ralentir sa monture, l'arrêtant à l'entrée du village et en descendit, tenant ses rênes pour entrer d'un pas calme, souriant en voyant des enfants jouer sur la grand place et approcha d'un palefrenier, celui qu'elle allait toujours voir depuis ses deux visites.


-Bien le bonjour mon ami, je vous confie à nouveau ma monture, comment vous portez vous depuis la dernière fois?

Elle sourit, échangeant quelques mots avec l'homme avant de le saluer, l'ayant payé pour sa garde de son cheval et se mit alors à parcourir les ruelles animées pour se rendre vers le marché. Les étales étaient à peine installées, un délicieux parfum mêlant les fleurs, les fruits, les charcuteries se répandait dans l'air. Comme souvent, Isil avait laissé ses cheveux libres dans son dos, luisant avec les rayons du soleil, tous la reconnaissant alors facilement. Mais ;...pour une fois ce fut elle aussi qui reconnut quelqu'un. Du moins il lui sembla. Elle s'arrêta, dévisageant sans le vouloir un jeune homme tenant une étale. Il lui disait quelque chose.....Mais après plusieurs minutes elle renonça, voyant que cela ne revenait pas, elle avait dû rêver. Se détournant, elle se mit à marcher, encore prise dans ses songes. C'était quand......Elle avait été à une invitation une journée à la cour pour on ne sait plus quoi.....et il y avait un jeune homme qui....Mais oui qui livrait des armes !!! C'est là qu'elle l'avait aperçu ! D'ailleurs elle ne l'avait pas salué.....C'était peut-être l'occasion de le faire, il se souviendrait peut-être d'elle lui aussi ? Souriant, elle revint sur ses pas pour approcher de l'étale où il se trouvait, levant doucement sa main comme pour le saluer avant de soudainement le voir....détaler ? Elle resta stupéfaite pendant un temps avant de se reprendre.

-Messire attendez ! Arrêtez vous!

Se mettant elle aussi à courir, Isil fila à sa poursuite, se demandant s'il n'avait pas quelque chose à se reprocher pour fuir si vite en la voyant, ou alors était-ce elle qui avait fait quelque chose de mal ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Du rêve à la réalité [Pv Livael] Dim 22 Oct 2017 - 12:17
Bonne journée pour faire commerce. Radieuse, les gens sortaient nombreux. Parmi ceux-là, Livael le savait bien, aucun ne serait prêt à acheter les armes les plus chères, voilà pourquoi il avait sagement décidé de les laisser planquées dans sa charrette pour n'exposer que les glaives et les harpons dont quelqu'un de normal pourrait seulement oser demander le prix. Mais il n'y tenait même pas. Marchand expérimenté, il n'essayait plus trop de rechercher dans cette ville de nouveaux clients et préférait rester simplement accessible à sa clientèle "habituée".

Dans le métier, il fallait toujours être prêt à partir le premier en cas d'ennui. C'était particulièrement vrai pour Livael, qui ne désirait pas être reconnu par le moindre membre du pacte des Ombres. Il fixait tous les passants rapidement, toujours à la recherche de celui qui le dévisagerait d'une façon louche, en serrant entre ses doigts le petit collier qu'il gardait dans la poche.

Et pourtant ce jour-là, la panique monta chez lui pour une toute autre raison. Il remarqua la princesse Isil, qui s'aventurait seule dans le marché. Il se souvenait avoir plusieurs fois fourni dans leur château des armes assez bonnes. Ces gens-là avaient des soldats, c'étaient des seigneurs. Cette simple présence n'avait rien de terrifiant, sauf que voilà, la damoiselle commença à le dévisager  et, il en gagerait, à le reconnaître.

Que se passerait-il si elle venait jusqu'à lui ? Au mieux, son commerce passerait pour "commerce de riche" et il n'aurait plus qu'à partir ailleurs pour vendre ses moins bonnes armes. Au pire, elle attirait toute l'attention jusqu'à lui, et si un Ombreux ne le reconnaissait pas, un soldat le soupçonnerait de fréquenter la pucelle. C'était pas bon. Pas bon du tout. Soudain fiévreux, l'eunuque adressa un signe de tête au marchand de fruits d'à côté. Qui signifiait, en gros : "Je vais chier, si on me pique quelque chose, c'est ta faute". Rien de plus courant dans le milieu. L'autre lui répondit par un claquement de doigts entendu.

Et Livael commença à filer dans la rue sur sa droite, mais il entendit une voix féminine qui criait, derrière lui : "Messire attendez ! Arrêtez vous!". Il vit alors qu'à cause de ce cri tout le monde se retournait vers lui. S'il fuyait maintenant, il ressemblerait à un voleur. Et n'importe quel soldat chargé de surveiller la rue serait prêt à lui trancher le cou instantanément s'il croyait l'espace d'un instant que Livael avait importuné la blonde.

Mon con, t'as plus le choix, qu'il se dit à lui-même. Et il se retourna vers la princesse, conscient que rien qu'en causant avec elle aux yeux de toute la foule, il serait forcément remarqué. Réfléchis, réfléchis. Il faut qu'elle parte rapidement. Il aurait pu mettre son collier pour changer de visage, et passer pour un manant ordinaire, mais c'était trop risqué ici. Tout le monde le voyait. Une idée lui apparut alors si nettement qu'il faillit presque reprendre confiance. Il héla la damoiselle en s'efforçant de parler le sociolecte de la rue. Ça la mettrait mal à l'aise et elle voudrait sûrement le laisser tranquille, mais les passants comprendraient bien qu'il ne l'agressait pas :

" Bordel, mais qu'è'k'è'm'veut, à la fin, c't'oiselle-ci ? "
(Fichtre, mais que me veut donc cette donzelle ?) lança-t-il donc, ce qui provoqua quelques rires gras autour de lui. Mais l'attention publique ne se détournait pas assez du marchand aux vêtements sales à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 28
Isil A. Mathînil
Humain
MessageSujet: Re: Du rêve à la réalité [Pv Livael] Sam 25 Nov 2017 - 23:24
Pourquoi fuyait-il ainsi ? Isil n'était pourtant pas si laide pour faire fuir les hommes, c'était même le contraire. Un peu de sérieux enfin, il s'agissait plutôt d'une affaire louche là-dessous que la jeune noble comptait bien éclaircir, peu encline à laisser un mystère de ce genre et la consernant filer ainsi sans explications. Accourant, l'héritière accéléra le pas dans l'espoir de parvenir à le rattraper, sa légéreté aidant généralement dans ce genre de cas. Mais elle se retrouva soudainement face à l'homme arrêté dans une ruelle. Qu'avait-il pour s'arrêter si soudainement ? Son pas se ralentit alors qu'elle avançait en marchant maintenant vers lui encore étonnée alors qu'elle se stoppait, posant ses mains sur ses hanches en l'observant lorsqu'il parlait.....évidemment une langue qu'elle ne pouvait vraiment comprendre. Elle en avait retenu quelques mots, quelques bribes à l'entendre lors de ses visites ici, mais ce n'est pas en si peu de temps qu'elle connaîtrait le patoi des villages. Ce n'est guère cela qui allait la démonter, elle n'était pas n'importe qui et allait le lui prouver. Ruser et vite. L'esprit de la jeune femme tournait vivement à la recherche d'une solution avant qu'un léger rire ne filtre entre ses lèvres après qu'elle eut regardé, semblait-il, intensément l'homme et le détailla, portant une main à ses lèvres pour cacher son rire.

-Pardonnez ma méprise, il semblerait que je me sois trompée de personne ! Je suis navrée pour ce dérangement intempestif messire, bonne journée à vous et toutes mes excuses à nouveau!

La blonde jeune damoiselle sourit amicale à l'homme et le salua avant de tourner les talons pour s'éloigner de l'endroit d'un pas calme, les badauds commençant eux aussi à rejoindre leurs étales et affaires. Isil marcha un moment, tournant au coin d'une demeure et longea alors d'un pas plus vif les ruelles plus sombres et reculées pour contourner l'endroit et....arriver derrière l'homme en question afin de le prendre à revers. D'un geste maîtrisé et vif, sa main se saisit du bras masculin et le tira d'un cou sec vers elle et l'ombre afin de l'extraire des regards opportuns, son autre main se plaçant sur ses lèvres pour bloquer son éventuel cri de surpris, sa main tenant son bras le plaçant dans son dos de sorte à le maîtriser, d'une poigne ferme pour une femme alors qu'elle parlait bas.

-Si vous savez ruser Messire je ne suis guère en reste de ces techniques, vous êtes celui qui avez livré un jour des armes en ma demeure, vous m'avez reconnue vous aussi j'en suis certaine, alors pourquoi cette masquarade?

Les cartes étaient sur la table, maintenant il allait falloir qu'il s'explique car ça n'était pas claire cette histoire. Son père n'avait pourtant jamais maltraité quiconque venait en leur demeure alors pourquoi cet homme aurait-il eu raison de craindre de la voir ainsi ? Rien ne montrait qu'elle était une noble même dans sa mise. Elle avait été jusqu'à prendre soin de tourner la bague à son annulaire droit, aux armoiriers de sa famille vers l'intérieur de sa main afin qu'elle passe pour un simple anneau, ne pouvant hélas pas se résoudre à la retirer. Elle ne le faisait jamais donc rusait. Doucement, elle retira sa main des lèvres de l'homme, reprenant.

-Je n'en veux aucunement à votre vie et ne désire nullement vous faire le mondre mal Messire, alors pourquoi une telle crainte en me voyant ? Je ne me souviens guère avoir eu un comportement pouvant porter à une telle peur de votre part envers ma personne alors pourquoi ? J'avoue ne pas comprendre votre réaction si vive et soudaine.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Du rêve à la réalité [Pv Livael]
Revenir en haut Aller en bas

Du rêve à la réalité [Pv Livael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» Ma réalité est mon rêve.
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» Entre cauchemar et réalité (prio' Howahkan)
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: RP Forum-