Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Une voyageuse dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Une voyageuse dans le désert Mar 4 Oct 2016 - 21:44
L’aurore naissante ouvrait la voie de la jeune fugitive, ses traces de pattes dans  le sable encore froid après la fraicheur de la nuit, était balayé par la brise du petit jour, tandis que les premières lueurs éblouissaient les yeux exténués de la lionne, tandis que son visage se noyait sous les larmes de remord de son passé qu’elle venait de quitter…

Nala vêtue d’un pantalon en cuir bordeaux et d’un simple chemisier blanc, n’avait pour seul bagage de s’est 18 années d’existence dans les caravanes qu’une petite besace en cuir tanné et usé ainsi qu’une sacoche à la ceinture. Son esprit perdu entre la raison et la fierté, la jeune adulte fût coupé dans ses pensées par la vue d’un vieil homme en détresse. Le bougre ce fessait dévalisé par d’odieux malfrats couverts de peaux de bêtes et autres guenilles. Ces hommes étaient armés d’épées et de hallebardes en très mauvaises états, ébréché et rouillé. Malheureusement, l’emble vieillard était pourvue d’une simple dague de quelques dizaines de centimètres pour se défendre, de plus ces vêtements large et ample n’étaient vraiment pas adaptés pour le combat…

Sa charrette quand à elle, était aussi vieille que lui… La toile rapiécée et les roues dépareillées… La pauvre bête de somme qui trainait ce tas de boue, était un vigoureux buffle bien jeune et nourri, se qui vous m’excuserez du peu, faisait tache dans le décor ! Cependant, la fougue de la jeunesse de la lionne enflamma son cœur et la fît rugir de tous son être avant de foncer tête la première dans la bataille.


Pensées de Nala
N’ont-ils pas hontes !? S’attaquer a un vieillard sans défense… et à 3 contre un ! Ils me répugnent ! Ils sont comme tous ces lâches qui ont fuient le royaume de mon père, au lieu de le venger ! Arg… je vais les tuer !!!!!!!!!!!

Nala lâcha sa besace dans le sable avant de dévaler la dune doré qui la séparait de ses proies… Bien qu’elle n’ait aucunes armes et aucunes expériences dans le combat, l’effet de surprise additionné au quotient intellectuellement bas de ses adversaires lui donna un certain avantage…

Un démon ! Là-bas, regarder c’est le démon du désert, il vient nous manger !!!!! aaaaaaaaaahhhhhh !!!!!!!!!!

Marf Larson

Abrutie les démons ça existe pas ! Et de plus, les démons sa vient dans les cavernes ! tout le monde sait ça ! Hein quoi !? c’est qui ça !?

Boris Stroud

Mais… Si c’est pas un Démon, c’est quoi alors ?

Marf Larson


Nala Sekhmet
Je suis Nala Sekhmet, fille de Salomont et Shalimar Sekhmet, princesse du royaume d’Al-Doum ! Et je vais vous apprendre se qu’est la fureur d’un lion !!!!!!!!!!!! ROAAAR !!!!

La jeune lionne bondit de toutes ses forces sur les hommes, elle attrapa celui du milieu et d’un majestueux grand écart glacial frappa au visage les deux autres, les jetant ainsi au sol, puis ramena ses pattes sur le torse de celui lui servant de soutient afin de le propulsé en arrière, la force d’impact la projeta également en arrière, elle tenta un saut périlleux afin de retombé sur ses pattes, mais par manque de vitesse fît un plat sur le sable…

ah ! Mon visage…. La salope, elle ma défiguré ! Je vais la tué !!!! aaaahhh !!!

Bakula Study

Le brigand enragé par l’assaut de Nala, sorti un couteau et fonça de toute hâte vers la lionne encore au sol, c’est alors que le marchand enfonça d’un geste lent sa dague dans l’abdomen du bandit qui était aveuglé par sa rage n’avait pas vue le vieillard se rapprocher de lui avec sa dague.

arg… Fumier… Salaud de vieux… si je doit y passer je t’emmène avec moi grand père !

Bakula Study

La jeune femme s’était relevé le temps de la tirade du bandit, elle attrapa le poigné de l’homme avant qu’il n’exécute sa menace, puis déclara en lui jetant un regard glacial.


Nala Sekhmet
Voila se qui arrive aux lâches qui s’attaque aux faibles ! Grrrrr….

Nala sorti ses griffes, les plantant ainsi dans le bras de l’homme tout en serrant de toute sa force son poigné, il lâchât son couteau avant de tomber au sol et de s’éteindre ainsi sous le regard de ses comparses, convaincus que la mort de se derniers était du à la lionne. Les deux autres s’enfuyaient, tandis que Nala aidait le marchand à réunir ces affaires dans sa charrette. L’homme soulagé de s’en être sorti indemne offrît à la lionne une place dans son modeste moyen de transport jusqu’au prochain village.

Cependant, Nala et le marchand ignorait que les deux bandits restant étaient parti retrouvé leur chef, pour lui conté leur mésaventure…

Comme ça, Bakula est mort… Je ne peu permettre a une furry de bas étage de donné un semblant d’espoir aux voyageurs qui s’aventure dans mon domaine… Que tous les hommes se tiennent prêt ! Qu’ils m’informent de la moindre touffe de fourrure rouge qui se balance au bout d’une queue qui soit vu dans le désert ou dans la ville ! Je vais trouver cette lionne et je vais m’en faire un tapis… Qu’attendez-vous !? Partez et trouvez la moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chef des Brigands

Après ces hurlements, l’intégralité des brigands présents dans la pièce déguerpissaient plus vite que leur ombre à la recherche de Nala… Qui venait d’arrivé dans un petit village d’Homme (et autres créatures) en lisière du désert. Le marchand tout en la saluent, lui déclara quelques mots.

Merci encore ma p’tite ! Et soit prudente ici, un jolie p’tit lot comme toi sa fini vite la lune en l’air si tu vois s’que veux dire !?

Le vieux marchand

Nala désorienté, acquiesça avec un sourire pour ne pas heurter l’ancien qui parlait avec un accent très pittoresque en plus d’un langage bien vieillot. Rendant ses paroles très obscures… La jeune lionne se dirigea vers la taverne afin de trouver de l’aide pour reconquérir son royaume, et dans l’immédiat pour trouver où passé la nuit. Car le crépuscule était déjà bien entamé…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Mer 5 Oct 2016 - 19:54
Dans cette fameuse taverne, une musique entraînante battait son plein. Un violon chantait au rythme des applaudissements, des chopes sur les tables et des pieds sur le sol sur une scénette en bois accompagné par une petite guitare qui rajoutait une pointe de mélodie et d'un tambourin suivant le rythme de ses partenaires à corde. Les rires, les sourires et les embrassades chaleureuses se voyaient peu importe où l'on posait les yeux. (https://www.youtube.com/watch?v=SBATrLRWySg)

Sur cette cette scène musicale dansait une Elfe, jeune de son apparence, qui semblait avoir le diable au corps. Sa longue chevelure bleue semblait danser avec elle, ses yeux verts espiègles et quelque peu charmeur observait tout ce beau monde qui la regardait danser, certains essayant de l'imiter, donnant un spectacle comique en plus de la danse.

C'était ce que voulait voir Ysis : de la joie et de la bonne humeur. Elle même aussi souriante qu'une enfant, elle continuait de danser au rythme de la musique et sous les acclamations joyeuses des hommes pour la plupart mais aussi de quelques femmes qui dansaient aussi de leur coté, pour le plaisir de tout le monde. Cela dura un bonne dizaine de minute, jusqu'à ce que la dernière note résonna dans le bar et que tout le monde salua le public.

Ysis descendit de la scène, sous les applaudissements de tout le monde, souriante comme jamais, s'étant amusé comme une folle. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas dansé comme ça, oubliant sa quête de savoir pour simplement être elle même et s'amuser comme une gamine dans la fleur de l'âge. Se faufilant comme une anguille entre tout le monde, retournant à sa place tranquille, on vint lui apporter sa boisson préférée gratuitement, ce qu'elle remercia par un bisou sur la joue qui rendit l'homme fin heureux.

Elle se sentait à l'aise ici, c'était un endroit pouvant être très simple mais elle aimait cette joie de vivre dans la simplicité. Ce fut alors qu'elle remarqua une frimousse qui n'était pas habituel : celle d'une jeune lionne qui venait tout juste de pénétrer dans la taverne. Avec un doux sourire, elle lui fit signe de venir à sa table, aimant toujours les nouvelles têtes
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Dim 9 Oct 2016 - 20:54
Nala pénétra dans la taverne du village, à la recherche d’un toit où passé la nuit. Malheureusement, le peu qu’elle possédait ne valait pas la moindre pièce d’or… Le regard percent d’une elfe à l’apparence d’une jeune fille frêle et fragile se posa sur la lionne. Nala en voyant se regard se demanda…


Pensées de Nala
Qu’es ce qu’elle a, a me regarder comme ça ?


Les pensées de la jeune femelle fût stopper net quand l’elfe, d’un geste distingué souligné par un sourire invita cette dernière à sa table…


Pensées de Nala
Elle me convie a venir m’assoir à sa table !? Je reste sur mes gardes… C’est peut être une voleuse ou pire…


Le pas hésitant, elle approchât lentement de la table du fond où se tenait la l’étrange femme, avant de commencer a sentir son ventre se rebellé, et oui la journée était passé si vite que la lionne n’avait pas eu l’occasion de se sustenté, et son dernier repas était celui de la veille a midi, car la fougueuse lionne avait préférée après la dispute qui l’opposa a sa mère, ne rien avalé au diné… Le visage d’un coup défait par la faim, le sérieux de l’aventurière en prit un grand coup… Surtout avec le grognement de son ventre digne de ses plus beaux rugissements.


Pensées de Nala
Oooohhh… J’ai faim… qu’elle idiote, n’avoir rien prit à manger… et surtout de pas avoir prit de pièces d’or… qu’es ce que je vais devenir…


La lionne les yeux dans le vide, les pensées égarés a imaginés milles et une chose fantasque sur son possible avenir. Continua de marcher comme un zombie jusqu'à heurté la table de l’elfe, se qui mit instantanément fin a sa torpeur, mais également au reste de sa dignité… Elle s’avachit violement sur le plateau, l’arrachant de son pied et fît voltigé de toute part de la salle se qui se trouvait dessus. Avant de tomber au sol, face à l’elfe assis là.


Nala Sekhmet
Ah mes c’est pas vrai ! Qui est l’idiot qui a mit ça là !?
Qu’es ce que vous avez a me regarder comme ça bande de zouaves !? ROAAAR !!!


La taverne secoué après cet incident et la tirade de la lionne, repris comme si de rien n’était. Une serveuse essuyait les dégâts tendit qu’une autre indiqua une nouvelle table à l’elfe. Nala se releva par elle-même, se tenant à coté de l’elfe.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Ven 14 Oct 2016 - 13:18
En voyant la jeune lionne s'écrouler lourdement sur sa table au point de l'arracher de son socle, ce qui n'était pas rien quand même, l'Elfe eut un léger sourire amusé. Plutôt pataud pour une féline, même si la fatigue et la faim se lisait dans ses yeux ... et surtout au son de son estomac hurlant famine. Mais tout de même, arracher une table, elle devait être plutôt lourde que son apparence laissait entrevoir. En tout cas, elle avait du coffre, son rugissement avait été sans doute entendu à quelques kilomètres à la ronde. Bon, elle en rajoutait peut être un peu, mais il fallait reconnaître que c'était impressionnant.

Ysis se leva doucement de sa chaise, gardant son sourire doux, un poil taquin mais sans animosité.

- Tu n'as rien de cassée j'espère ? Lui demanda t elle de sa voix douce, presque maternelle. C'était une sacré chute que tu nous as fait là. Allez, viens t’asseoir avec moi, je t'offre un repas. Et non, il n'y a pas de piège, pas d'arnaque, pas de remboursement, juste de la sympathie pour une nouvelle arrivante. Je peux remarquer que tu n'es pas du coin, tu as ... une odeur différente.

Même si Ysis n'était pas une créature ayant des liens avec un quelconque animale, sa mémoire elfique n'était pas défaillante pour un kopeck. Elle était plutôt fière de cette dernière d'ailleurs, cela la surprenait parfois de se souvenir de certaines choses dont elle n'avait pas vraiment fait attention mais que son cerveau avait retenu. Elle ne s'en plaignait pas la moins du monde remarque.

Prenant place à sa nouvelle table, invitant une nouvelle fois la lionne à prendre une place avec elle, espérant tout de même qu'elle n'arrache pas une nouvelle fois cette table innocente et sans défense, sinon Ysis allait finir par payer les dégâts collatéraux. Pas que cela la dérangeait, mais elle ne roulait pas sur l'or non plus.

- Que voudrais tu prendre ? Un plat de viande ? Quoique ça fait un peu préjugé sur les lions ce que je dis ...

Si cela se trouve, c'était une lionne végétarienne. Même si elle doutait un peu de cette pensée, elle ne laissa pas cette possibilité de coté. Mais outre cela, de nombreuses questions lui taraudaient l'esprit. Qui était donc cette jeune lionne ? Que faisait elle ici ? Son accoutrement, son odeur différente, elle venait visiblement d'ailleurs, et cela la rendait aussi curieuse qu'un chat.

- Je m'appelle Ysis Azul, je suis une Lendas elfique 221 ans, se présenta t elle pour montrer qu'elle ne se cachait pas. Après tout, la confiance venait quand les secrets disparaissaient. Et toi ? Qui es tu ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Sam 15 Oct 2016 - 11:32

Après l’incident l’elfe déclara quelques paroles qui laissèrent Nala sans voix, enfin la honte de l’accident y était aussi pour quelques choses…

Tu n'as rien de cassée j'espère ? C'était une sacré chute que tu nous as fait là. Allez, viens t’asseoir avec moi, je t'offre un repas. Et non, il n'y a pas de piège, pas d'arnaque, pas de remboursement, juste de la sympathie pour une nouvelle arrivante. Je peux remarquer que tu n'es pas du coin, tu as ... une odeur différente.

Que voudrais-tu prendre ? Un plat de viande ? Quoique ça fait un peu préjugé sur les lions ce que je dis ... Je m'appelle Ysis Azul, je suis une Lendas elfique 221 ans. Et toi ? Qui es tu ?

Ysis Azul


Une serveuse à l’oreille bien pendu entendu la proposition de l’elfe et se hâta d’apporter de quoi remplir l’estomac si bavard de la lionne affamée. Nala en voyant se festin sur la table s’assit et commença a se goinfré sans même se présenter. La jeune Lionne après quelques instants se ressaisi et commença a parlé d’une voix timide, montrant un aspect d’elle diamétralement opposé à celui qu’elle montra jusque là…


Nala Sekhmet
Heu… Désolée… Merci madame Azul… Vous êtes très généreuse… Je suis Nala, Nala Sekhmet… J’ai 18 ans… Et je suis la princ… Je suis à la recherche d’un endroit où dormir... Permettez moi de vous posez une question, c’est quoi un Lendas elfique ?


La lionne à l’écoute, continua d’engloutir les plateaux de viandes fumées, rôties ou encore marinées qui se dressait sur la table. Mais ce que nos deux comparses ignoraient c’était qu’une ombre assoiffée de vengeance venait d’arrivé dans le village à la recherche de Nala…

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Sam 15 Oct 2016 - 15:47
Eh bien, la pauvre lionne devait avoir une faim de loup, ou de lionne vu la situation, dévorant la viande qui était devant elle sans la moindre retenue. Voir un tel appétit fit doucement sourire l'Elfe qui la laissa dévorer son repas avec envie. Elle savait ce qu'était la faim après tout. Puis enfin, la jeune lionne leva enfin la tête, révélant une part d'elle plus timide que tout à l'heure. Peut être était ce la fin qui l'avait rendu de mauvaise humeur ? Ou bien était elle touchée par le fait qu'Ysis lui offrait un repas sans rien attendre en retour ? Ou peut etre avait elle peur de cet endroit qu'elle ne connaissait pas ?

- Heu… Désolée… Merci madame Azul… Vous êtes très généreuse… Je suis Nala, Nala Sekhmet… J’ai 18 ans… Et je suis la princ… Je suis à la recherche d’un endroit où dormir... Permettez moi de vous posez une question, c’est quoi un Lendas elfique ?

Sa question affirmait donc le fait qu'elle n'était clairement pas du coin, car tout le monde savait ce qu'était les Lendas et leur caravane, voyageant à travers le monde à la recherche de savoir et de diverses choses que les plus curieux ne pourront qu'adorer. De plus, elle semblait cacher quelque chose cette petite, mais Ysis ne lui en tint pas rigueur : elle avait bien le droit d'avoir ses petits secrets à elle. Et puis, elle était une étrangère, il était normal qu'elle ne dise rien d'elle jusqu'à ce qu'elle lui fasse un minimum confiance.

Ysis se racla doucement la gorge, prenant une petite gorgée de sa boisson pour se désaltérer, avant de lui répondre en souriant toujours aussi gentiment :

- Les Lendas, ou Les caravanes de Lendas de son nom complet, sont un groupe de personnes de toutes races et de tout sexes nomades, étant pour la plupart des chercheurs, des aventuriers ou des personnes en quête de connaissances, peu importe le support ou le genre. Nous sommes aussi des marchands par la même occasion. Après, quand je dis Lendas Elfique, c'est tout simplement que je fais parti de ce groupe et que je suis une Elfe.

Elle pointa ses longues oreilles pointus sur les cotés de crâne, les faisant doucement bouger avec un sourire un poil enfantin.

- Et tu peux me tutoyer si tu le souhaites. J'ai peut être 221 ans mais je n'aime pas qu'on me vouvoie, ça me donne l'impression d'être vieille.

Ysis gloussa doucement avant de s'étirer longuement avec une souplesse à la limite du félin.

- Et si tu cherches un endroit où dormir, cette taverne fait aussi auberge, il y a quelques chambres à l'étage si tu souhaites te reposer. Mais il faudra payer pour avoir une de ces chambres. Mais tu n'auras pas à le faire, je connais le patron, il pourra faire une exception à condition que nous partageons la même chambre.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Sam 15 Oct 2016 - 19:14

L’elfe bienveillante répondu d’un air calme et posé, montrant de simples sourires à quelques instants. Nala étonnée de voir un air si gentil, commença à se laisser amadouée. Ses yeux émerveillés de voir un être âgé de plus de 200 ans entrain de lui proposer l’hospitalité de sa chambre en plus de répondre a ses questions et de lui avoir offert un délicieux repas, Nala s’exclama après quelques révélations sur les Lendas…


Nala Sekhmet
Ah… je comprend… Je suis donc une Lenda moi aussi, j’ai grandi dans des caravanes de marchands, avec ma mère et mes tantes ! enfin…


Le regard de la lionne s’assombri d’un coup… la dur réalité venait de la frapper ! Elle venait de fuguer et elle venait de prendre conscience que plus jamais elle ne verra sa mère… Le cœur séré et les larmes aux yeux la lionne se leva et déclara à Ysis.


Nala Sekhmet
Je… Je suis désolée, mais… mais je dois refuser… excusez moi… Maman… heu je veux dire Madame !


La lionne sorti de toute hâte de l’auberge, bousculant un passant avant de s’assoir lourdement sur les marches devant la terrasse de la taverne. Les larmes coulant le long de son museau, tandis qu’elle leva les yeux vers la pleine lune à peine masqué par quelques nuages. Le ciel étoilé ne semblait vouloir qu’une seul chose à Nala. L’obligé à se souvenir des nuit près du feu en compagnie de sa mère et son clan.


Pensées de Nala
JE SUIS DESOLEE MAMAN !!!! Pardonne-moi… pourquoi je suis parti comme ça… Comme s’il me suffisait de rugir pour trouver une armée et vaincre le traitre qui a tué mon père... ? Je ne sais même pas où se trouve Al-Doum… Je me suis battu aujourd’hui pour la première fois, c’est vrai que j’en ais fait qu’une bouchée ! Mais… Mais, maintenant que la nuit est la j’ai … j’ai…


Ne se contrôlant plus, Nala laissa sortir un rugissement de tristesse. Puis se recroupilla sur elle-même, sanglotant…


Pensées de Nala
STOP NALA ! Tu es une princesse ! Tu es une guerrière ! Tu es une lionne ! Et tu n’as besoin de personne ! Tu vas reconquérir ton royaume ! et tu rendra la fierté a ton peuple !


Nala les poings séré se releva d’un air décidé et prêt a conquérir le monde, quand soudain, elle reçu un violent coup dans l’abdomen qui la projeta au premier étage de l’auberge. L’homme qui venait de la frapper n’était nul autre que le redoutable chef des brigands… Alastor Smith !

Coucouche panier le chat ! C’est ça la terreur qui a mis en déroute mes hommes… spuff… pitoyable !

Chers habitants de… On est où ici !? Peut importe ! Chers habitants, ce soir, c’est moi qui régale… Alastor Smith ! Piller les maisons ! Tué les hommes ! Violée les femmes ! Mais laisser moi cette sauvageonne… Je n’ai pas encore eu de lionne dans mon lit… ahahahahah !!!!

Alastor Smith


De l’ombre sort de nombreux hommes, armés et enragés… Qui commence a attaqué le village. Le feu de leur torche et le crie des passants. Donnait le sentiments, que cette nuit sera la dernière de se village, à l’accoutumé si… Tranquille.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Sam 15 Oct 2016 - 21:55
Lentement, le vent se leva dans le village, les feuilles bruissèrent doucement, les branches craquèrent dans les arbres, des nuages de poussières se formèrent lentement. Puis soudain, une flèche siffla dans le vent, semblant le trancher, avant de traverser le crâne d'un des bandits comme ce n'était que du beurre, se plantant dans un arbre un peu plus loin. Le bandit s'écrasa lourdement au sol, sans vie. Une autre suivie rapidement, puis une troisième, faisant mouche à chaque fois.

Ysis reprit doucement sa respiration pendant que les deux autres bandits tombèrent de toute leur poids sur le sol, soulevant la poussière autour d'eux.

- Vous croyez sincèrement que NOUS allons rester sans rien faire ? dit elle en passant lentement le seuil de la porte, ses yeux luisants d'une intense lueur bleutée, accompagné par de nombreux "clients" de la taverne. Attaquer l'une d'entres nous, c'est nous attaquer tous.

Les Lendas avaient beau être connus pour leur envie de connaissance et de recherche, s'ils se faisaient attaqué, ils savaient se défendre, aussi bien par la magie que par les armes. Devant les brigands et leur chef se tenaient une troupe de Lendas, armés d'arcs, d'hache, d'épées et de fléau, mais aussi de magie de feu, de glace, de vent et de foudre.

- Nous sommes peut être pacifique, mais cela ne veut pas dire que nous sommes sans défense. Osez attaqué ce village et ...

Ysis encocha une nouvelle flèche sur son arc tendu à l’extrême, cette dernière semblant être parcouru de la magie de sa maîtresse.

- ... Je vous montrerai que le diable dansant au clair de lune.

En guise d'avertissement final, les Lendas poussèrent ensemble un cri bestial, un rugissement de guerre qui . Ce qui pouvait sembler par une annonce de guerre et de dissuasion était également une diversion pour que les habitants fuient avec l'aide des Lendas non combattant, histoire d'éviter un massacre. La flèche magique de Ysis partit tout a coup vers le chef, lui frollant la joue, passant derrière lui et traversant un arbre par sa force et sa magie qui lui permettait de faire des miracles avec son arc.

- La prochaine te traverse le crâne, dit elle simplement, le regard concentré, le perforant de ses yeux bleus à l'affut, semblable à ceux d'un félin. Pars d'ici et tu n'auras pas d'autres morts. Avance d'un pas et la seule femme que tu auras dans ton lit aura une faux passant sous ta gorge.

Elle encocha une nouvelle flèche qu'elle banda directement, la tête du chef des bandits directement en ligne de mire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Dim 16 Oct 2016 - 14:54


L’enfer se déchainait dans le village, le sang giclait de part et d’autres, entre cris de souffrance et craquements d’os… Soudain de l’obscurité sorti Ysis, suivi de d’autres Landas prêt au combat.
Alastor, le chef des bandits tenu un regard fixe à Ysis qui venait de lui décocher une flèche qui par son souffle lui avait griffé la joue, laissant une petite trainé de sang couler sur son visage. Ce dernier, laissa transparaitre un léger sourire avant de glisser sa main dans une poche de sa veste, tripatouillant un mystérieux objet. Puis déclara quelques paroles.

Tu es douée ma belle… Mais malheureusement pour toi, je suis Alastor Smith, le seul et unique ! Et je vais me faire un plaisir de te montré se dont je suis capable.

Alastor Smith


L’homme sorti sa main et jeta au sol une poignée de graine devant lui. Quelques instants après, de ces graines apparut des créatures humanoïdes végétales (Hors RP : une sorte de zombi plante remplit de gélatine vivante qui se détruit au levé du soleil, mais ils sont très faible et un simple coup suffit à les détruire, attention tout de même car la gélatine une fois sur le sol peut re-fabriquer un zombi plante voir plusieurs si la gélatine est dispersé), la bataille qui semblait gagner d’avance par les Landas se retourna très vite a leur désavantages, car en plus de cette première gicler de graines lancer par Alastor, ces sbires se joignaient à lui pour en jeté d’autres. Très vite une centaine de monstres sortis de terre autour du groupe de Landas.

Je suis le maitre de cette région ! Si vous voulez vivre, vous êtes obliger de m’obéir, comprit sale chienne aux longues oreilles !? Zoncines ! à l’ATTAAQUUEEEEE !!!!!

Alastor Smith


Le roublard à la langue bien pendu, après cette déclaration profita du chaos ambiant pour ce cacher dans un coin le temps que ses Zoncines (Zombi+Racine = Zoncine) s’occupe des valeureux Landas souhaitant protégé le village. Sauf que ces créatures sans cervelle attaquaient tout se qui bougeaient… Les Landas comme les Brigands…

C’est quoi cette arnaque !? L’enfoiré… Il m’a joué un sale tour avec se sortilège, ils attaquent même mes hommes… Quand je vais retrouvé le marchand qui m’a vendu ses graines, il vas m’entendre !

Alastor Smith


Tendis que la bataille faisait rage, la lionne retrouvait ses esprits lentement après le coup qu’elle venait de recevoir.


Nala Sekhmet
Qu’es ce qui c’est passé.. ? Arg… Mon ventre… Je me souvient…


Nala se releva doucement car encore affaibli par le choc du coup d’Alastor, puis ce dirigea vers le trou dans le mur qu’elle avait fait en le traversant. C’est alors qu’elle vît le massacre qui se déroulait juste sous ses pieds.


Nala Sekhmet
C’est horrible… Comment c’est possible.. ? Ysis ! Je doit lui apporté mains forte ! RRROOAARR !!!!


De ces dernières forces Nala bondit de l’étage au sol devant l’auberge, écrasant de ses puissantes pattes arrières deux Zoncines. Avant de foncé vers Ysis, donnant de multiples coups de pattes a tout les créatures ce dressant entre elles. Mais elle ne voyait pas qu’à chaque monstre qu’elle éclatait, 2 autres apparaissaient…


Nala Sekhmet
C’est un cauchemar, il en viens de partout ! arg…


A ce moment là une mêlé de zoncines sauta sur la lionne, l’enfouissant totalement a quelques pas de l’elfe, qui se trouvait encerclé par les zoncines…

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Dim 16 Oct 2016 - 17:16
Ceci n'était clairement pas prévu au programme, Ysis devait l'admettre. Malgré ses nombreux voyages, elle n'avait jamais vu de tel créatures, mais à bien les regarder, elles semblaient être semblable à des zombies. Elles étaient une grande faiblesse, un simple coup pouvait les transformer en une étrange gélatine verdâtre. Mais c'était la suite qui la rendait incroyablement mortelle : peu importe combien de fois on la tuait, la gelatine, au contact du sol, reprenait toujours vie. Pire encore, si la gélatine était séparé en deux, deux Zoncines apparaissaient à la place d'une seule. Et ce salopard de chef qui s'était enfui la queue entre les jambes en regardant son acte. Dès qu'elle le retrouverait, elle allait lui faire passer un très sale quart d'heure, et quelque chose lui disait qu'elle n'allait pas être la seule à lui faire sa fête à cette pourriture.

Ysis avait beau tirer sur ces créatures mêlant nature et nécromancie, il était quasiment impossible de s'en débarrasser. Elle avait essayé de tirer à différentes parties de leur corps, mais visiblement, cela ne changeait absolument rien.

Génial, on dirait que ces saloperies ne sont pas tuables physiquement, grogna mentalement l'Elfe au regard affûté qui observa autour d'elle.

Et elle ne semblait pas être la seule à avoir eu cette pensée car ses alliés, au lieu de les attaquer physiquement, essayèrent leur magie à la place. Mais rebelote, impossible de tuer ses trucs là. Certes, ils attaquaient également les bandits, ce qui était en soit un bon point, mais plus le temps passait, plus leur nombre s'accroissait. Les hurlements, la peur, les grognements devenaient de plus en plus présente. Il fallait trouver quelque chose et rapidement.

Alors qu'Ysis commençait à être entourée, Nala, poussant un rugissement de quoi faire trembler la terre, sauta du premier étage pour lui donner main forte. Le soucis, c'est qu'elle n'avait pas remarqué que pour chaque Zoncine tué, deux réapparaissaient rapidement autour d'elle, jusqu'à la submerger complètement, sautant sur elle avec tout leur poids.

- Nala ! Hurla t elle, en utilisant sa magie pour créer une tornade entre la lionne et les créatures zombifiées.

Une fois en l'air, sous le choc, les Zoncines se liquéfièrent, mais avant que la gélatine n'atteigne le sol, un des Lendas mages lança une violente vague de flamme. Et enfin, la solution semblait apparaître devant les yeux de l'Elfe qui fit que la gélatine verdâtre avait perdu sa couleur pour devenir qu'une masse noirâtre sans vie ... et sans Zoncine. Ysis et le Lendas de feu se regardèrent un instant en hochant la tête : bruler ces créatures pouvaient les tuer. Etant enfin tranquille le temps que de quelques instants, Ysis alla voir la lionne pour voir si elle n'avait rien de casser.

- Tout va bien Nala ? lui demanda t elle en lui caressant maternellement la joue, entendant plus loin le Lendas de feu dire l'importance information au sujet des Zoncines.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Lun 17 Oct 2016 - 21:15

Une fois les zoncines exterminé autour de Nala, cette dernière ce leva et regarda Ysis qui s’approchât d’elle pour s’assuré de son état de santé.

Tout va bien Nala ?

Ysis Azul


La lionne laissa paraitre un léger sourire, avant de déclaré à l’elfe quelques paroles d’encouragements.


Nala Sekhmet
Je me suis fait déborder… Mais ce n’est pas une bande de salades qui vont avoir raison de moi ! arg… Je vais les explosé !


L’impétueuse lionne fonça de nouveau dans le tas, étrangement elle ne semblait pas avoir encore comprit que les attaques frontales ne servaient qu’à augmenté leur nombre…
Elle enchaîna une série de pirouettes et saltos digne de grands gymnastes, signe de ces caractéristiques de félin. Elle frappa, arracha, déchira bon nombres d’opposants, mais après chaque attaque d’autres arrivaient… La lionne attrapa une poutre posée sur deux tréteaux, servant de garde fou pour les montures des voyageurs et d’un élan de rage la lança sur une dizaine de zoncines devant elle. Savourant sa victoire, elle remarqua après quelques secondes, les gelées s’enfoncée dans le sol pour faire naître de nouveaux zoncines…


Nala Sekhmet
Que ! Quoi !? C’est quoi c’est trucs là !? A chaque fois que j’en tue un deux autres poussent… DAME AZUL ! ATTENTION A CHAQUE FOIS QU’UN MEUR LE TRUC GLUANT ET VERDATRE EN REFABRIQUE UN !!!!!!


Cria t’elle de toutes ses forces vers l’elfe. Avant d’attrapé l’écuelle des montures et de le jeter de nouveau sur un petit groupe de trois zoncines, mais cette fois ci ! Elle la jeta de manière a ce qu’elle glisse vers les zomcines, le choc les projeta légèrement en l’air, juste le temps qu’il fallu pour que la lionne les attrapent et les éclate les uns contre les autres juste au dessus de l’écuelle qui recueilli l’intégralité de leur gelée…


Nala Sekhmet
Faudra pas oublier de changer l’eau des chevaux ! hihi !


Dit-elle avec un petit ton sarcastique avant de repartir au combat, trainant son écuelle pour y mettre les cœurs gluant de ses adversaires !

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Lun 17 Oct 2016 - 22:47
Visiblement, la jeune lionne avait l'air d'aller bien vu la gnaque qu'elle avait en dézinguant les Zoncines. Mais ce n'était qu'après qu'elle comprit que les trancher, broyer et autres attaques physiques ne faisaient qu'agrandir leur troupe. Et elle prit même le temps de prévenir l'Elfe de cette constatation, ce qui fit doucement sourire Ysis qui le savait déja mais qui décida de ne rien dire pour ne pas blesser Nala.

De plus, la jeune lionne fit une découverte des plus intéressantes : en mettant toute cette gélatine verte qui semblait faire pousser les Zoncines dans une écuelle pour chevaux, ces créatures ne reprirent pas vie et restèrent à l'état de gelée. Ysis chercha à comprendre le pourquoi du comment ... avant d'étaler la paume de sa main sur son front en se rendant compte de l'évidence de la chose. Les Zoncines étaient avant tout des plantes : les bruler ou les priver des minéraux de la terre et elles mourront !

- Voilà qui va nous simplifier la chose ! s'exclama t elle en cherchant autour d'elle un récipient assez gros pour pouvoir déverser la gélatine verdâtre à l'intérieur.

Un peu plus loin de là, elle aperçut un espèce de gros abreuvoir en bois pour porc. Elle pouvait mettre sans doute pas mal de gélatine à l'intérieur mais elle ne pourrait jamais porter un tel objet avec sa seule force. Elle avait beau être costaude pour sa taille et son épaisseur, c'était une autre paire de manche.

- Si c'est ça qui s'amènera à eux, cela serait eux qui s'amèneront à ça, lacha t elle avec un sourire en coin, agitant lentement ses mains d'une étrange façon.

Les Zoncines s'approchèrent lentement de l'Elfe qui continua doucement ses étranges mouvements de ses mains, l'air semblant lui obéir ... ou plutôt, le vent avait l'air de danser autour d'elle avec elle, un sourire étrange et doux dessiné sur le visage d'Ysis. Lorsque les Zoncines sautèrent sur elles, émettant un étrange gargouillis en même temps, une violente tornade de petite taille se forma devant eux, les faisant tourbillonner violemment au point de les rendre à l'état de gelée. Contente du résultat, elle utilisa le vent pour verser la gélatine dans l'abreuvoir en bois pour les porcs, les empêchant de reprendre forme.

- Allez courage ! On y est presque les gars ! On les transforme en composte et on retourne boire un coup quand tout cela sera terminé ! Hurla t elle à pleine voix pour que tout le monde l'entende, surenchérit par un "OUAIS" sonore des Lendas, bien décidé à mettre fin à ce massacre.

Entre les deux filles qui faisaient cela et les Lendas qui brûlèrent les Zoncines par leur magie ou par leur torche, le combat semblait se rapprocher de plus en plus de sa fin.

Il ne restera plus qu'à nous occuper qu'à ce lâche s'il ne s'est pas déjà enfui ou s'est fait tué par ses propres créatures, se dit elle, espérant que tout reste sous contrôle le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Mer 19 Oct 2016 - 20:29

La lionne fougueuse continua de pousser l’énorme écuelle s’en servant comme d’un bélier sur les hordes de zoncines se dressant devant elle, heureusement que la gélatine verdâtre était visqueuse et collante pour ne pas éclabousser à chaque choc. Mais rapidement le poids de l’objet devin une gêne pour la jeune guerrière, qui décida de laisser son réceptacle au sol et d’utilisé une nouvelle approche du problème.

Nala attrapa un zoncine qu’elle déchira en deux dans le sens de la longueur, puis attrapa avec sa mâchoire la gelé en vol avant qu’elle ne touche le sol, puis la cracha dans l’écuelle.


Nala Sekhmet
Arg… Qu’elle goût affreux ! beurk ! faut vraiment pas que j’avale ça…. Ark !


Une bonne heure avait passé depuis le début de l’affrontement, le groupe de landas semblait commencer à voir la fin de la bataille. Nala continuait sa technique personnelle, tandis que d’autres usaient de magie et de projectile enflammer, ou encore d’objets servant de container pour les gélatines. Dans l’ombre du village, bien a l’abri des affrontements, se trouvait l’instigateur de tout cela… Alastor Smith, qui avait profité de se chaos général pour dérobé l’intégralité des coffres et autres caches pour bien précieux. La place n’était pas un problème pour lui, grâce a son sac ensorcelé qui lui offrait un espace de stockage quasi illimité.

Hihihi… C’est imbéciles sont trop occupé à se battre qu’ils ne pensent même plus a leur or… Mais que vois-je par la fenêtre.. ? C’est la petite impertinente d’elfe, elle a l’air de bien s’amuser avec mes machins ! ahahahahah !!! Finalement, je ne me suis pas fait avoir avec ces graines magiques… Enfin, elles ont tué mes larbins… c’est triste ! Mais la vie continue et le bon coté c’est que je récupère la totalité de leur part ! ahahahahahahahah !!!! glups…. Arg….

Alastor Smith


Tandis que le roublard gloussait seul devant la fenêtre la gelé d’un zoncine fraichement tué fût projeté dans sa gorge, puis glissa jusque dans son estomac… L’homme semblait éprouvé une très grande douleur, au point qu’il lâcha son sac et plongea dans se qui resta de fenêtre la tête la première… C’est le front ensanglanté et vomissant du sang à flot, qu’il déambula dans la rue fraichement nettoyer.

Arg…. Gorg… Arg…. Guère…. Heuuuu….

Alastor Smith


Nala la bouche pleine de gelé, s’arrêta un instant regardant le pauvre malheureux titubant entre les valeureux voyageurs encore en vie. L’homme tomba a genoux devant l’elfe, avant de s’écroulé lourdement en silence marquant la fin de l’affrontement… Nala crachant la dernière gelée déclara quelques paroles se voulant amusante. Tout en posant sa patte (pied) gauche sur le rebord de l’écuelle rempli à ras bord…


Nala Sekhmet
Il en fallait pas une de plus ! Sinon j’aurais dû l’avalé !


Alastor que tout le monde croyait mort commença à être prit de convulsions… Ses yeux s’exorbitait comme pousser vers l’extérieur par une force provenant de ses orbites, le son d’horreur qui suivît l’extraction de ses globes oculaires dissipa le doute de tous… Il est encore vivant !

Une suite de craquements le long de son corps s’en suivît, faisant danser ses membres comme un patin de bois. La jeune lionne s’hâta vite pour rejoindre le malheureux, puis déclara avec horeur !


Nala Sekhmet
Mais qu’es ce qui lui arrive !? Faut faire quelques choses !? Que quelqu’un utilise sa magie je ne sais pas !? Faite le taire, c’est insupportable !!!!!!!


La peau d’Alastor se mit a ondulé, comme si une armé de serpents c’était glisser sous ses chairs… Un mage landa tenta un enchantement de soin, c’est soudain que le bras droit de l’homme s’ouvrit aspergent l’assistance de sang, laissant apparaitre d’immondes tentacules verdâtres qui arrachât le crane du magicien… La foule terrifiée parti dans un mouvement de panique, heurtant Nala qui tomba sur ses fesses. La lionne terrifiée admira malgré elle, à la naissance d’un nouveau monstre…


Pensées de Nala
Je… Je… Je vais mourir…


Alastor se redressa sur ses jambes tremblantes, sa tête tombant dans son dos et son bras droit en lambeaux, d’un mouvement d’épaules. Il jeta sa tête en avant tombant sur son torse, laissant entrevoir un œil jaune à l’iris vert dans sa bouche déformé par l’effroi.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Mer 19 Oct 2016 - 23:50
Une heure. Une heure à piéger ces créatures immondes et visqueuses mais surtout mortellement dangereuse dans ses tornades. Mais la fin de cette bataille commençait enfin à pointer le bout de son nez.

Il était temps, je commençais sérieusement à être fatigué, pensa Ysis, couverte de sueur. Utiliser ma magie pendant aussi longtemps est un bon entrainement mais ça peut être dangereux si les choses s'enveniment.

En pensant cela, maintenant qu'elle était ENFIN tranquille, ayant arrêté de compter le nombre de Zoncines qu'elle avait gélifié, elle regarda rapidement autour d'elle tout en essuyant du revers de la main sa sueur. Tout avait l'air de bien se passer pour tout le monde.Les Lendas semblait avoir contrôle la situation et Nala avait utilisé sa gueule comme récipient pour transporter la gelée verte et visiblement répugnante dans son bac. De plus, le chef des bandits, qui visiblement se gaussait dans son coin, se croyant victorieux, se retrouva devant elle, s'étalant lourdement sur le sol, ne bougeant plus d'un poil, de la gelée verte au coin de la bouche.

- Dans ta prochaine vie, tu feras sans doute moins le malin et j'espère que tu seras un homme de bonté, lui dit elle en lui fermant les yeux.

Une fois fini, elle posa fièrement son pied sur le bord de son écuelle.

- Il en fallait pas une de plus ! Sinon j’aurais dû l’avalé !

En entendant ça, Ysis ne put se retenir de glousser, une pointe de malice s'échappant de ses yeux, posant sa main sur l'épaule de la féline.

- Rooooh allons Nala, tu vas faire rêver les garçons en disant ce genre de chose ~, roucoula t elle avec un chouia de perversité contrôlé.

Elle était peut être une Elfe de plus de 200 ans avec une certaine maturité et sagesse, cela ne l'empêchait pas d'avoir de temps en temps un esprit taquin. Après tout, il fallait bien savoir s'amuser dans la vie. Et en 200 ans, elle avait bien roulé sa bosse dans la matière.

Et alors que tout semblait allait pour le mieux, un son étrange et ignoble brisa les rires après la bataille. Le pire était vraiment à venir. LE chef des bandit se métamorphosa d'une façon des plus ignobles devant eux, des sons macabres qui pourraient donner des nausées à n'importe quel dur à cuir. Ce n'était pas pour rien d'ailleurs que certains ne purent retenir leur dîners dans leur estomac, même Ysis eut un violent haut de cœur en voyant ce spectacle digne de la mort elle même. Nala voulait faire quelque chose pour lui mais il était bien trop tard. Un des Lendas tenta bien de le sauver pour finir recouvert de sang vert et la tête arraché par les tentacules poussant par les plaies de son corps, tel une hydre gluante et gargouillante.

La panique commença à monter de plus en plus, Nala tomba sur les fesses, regardant l'immonde créature avec un regard qu'elle connaissait trop bien. Elle crut se revoir ce jour fatidique ou son père dût perdre une partie de son corps pour la sauver.

- Non ... il n'y aurait pas d'autre victime, dit elle, ses yeux devenant étrangement brillant, gorgé de magie.

Elle sentit son corps la faire souffrir, elle avait envie de vomir, son estomac ne supportant plus l'effort, se tordant de douleur. Mais il n'était pas question que cette créature ne tue qui que ce soit de plus.

- Mages de roche !

Semblant lire dans les pensées de l'elfe, les trois mages de roches pouvant encore utiliser leur magie frappèrent le sol du pied, concentrant leur force pour former un cube de roche, entourant la bête, l'empêchant de toucher la terre, n'ayant qu'une entrée par le haut.

- Mages de feu !

Les deux mages de feu encore debout furent propulsé en l'air par deux des mages de roches, envoyant un flot continu de leur puissante flamme, enfermant la bête dans un four. Le dernier mage de roche propulsa à son tour Ysis qui avait dégainé son arc, flèche encoché, entouré d'une magie du vent ultra concentré, comme si sa flèche devenait une tornade. Dans les airs, un filet de sang s'échappa de la bouche de l'Elfe, ayant atteint ses limites.

- Disparais !!

Etant au dessus du cube débordant de flamme, Ysis tira sa flèche tornade qui siffla un court instant avant de pénétrer dans cet enfer. S'ensuivit une violente explosion brûlante, les deux mages de feu eurent le temps de se protéger mais l'Elfe aux cheveux azur subit de plein fouet le souffle de l'explosion, la propulsant plus loin, s'écrasant lourdement au sol. Une intense douleur lui parcourut le corps, mais son souffle coupé l'empêcha d'hurler. En fait, la fatigue et la douleur combiné finirent par détruire les forces d'Ysis qui finit par tomber dans l’inconscience, son corps ne pouvant plus supporter davantage. Le cube brûlait, la chaleur était tel que les roches restantes après l'explosion rougirent jusqu'à même blanchirent sous l'intensité.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Ven 21 Oct 2016 - 21:06

Les flammes consommaient la bête, tendis que l’aube apparut dans le lointain horizon… Les hurlements monstrueux de la créature se consument dans le fond de la fosse créé par les landas, brisait l’étrange beauté de ce moment unique. Le soleil ce levant comme un jour nouveau et une promesse d’un avenir radieux… Enfin trêve de poésie, la prison de pierre et de flammes éclata libérant un horrible monstre tentaculaire verdâtre, la gélatine semblait avoir réussi à vivre sans avoir besoin d’un hôte végétal, minéral ou encore organique… Rien ne semblait subsisté d’Alastor, quand soudain un tentacule se démarqua des autres, avec en son sein l’œil qui sortait de la bouche d’Alastor…

D’un geste élégant un étranger banal lança un projectile qui toucha l’œil en plein dans sa pupille, puis d’un tour de magie le transforma en un bloc de verre… La créature se transforma immédiatement en une sculpture de miroitante verte, comme un monument à la gloire de cette bataille qui venait de se déroulé en cette nuit qui avait commencé des plus ordinaire…

Nala se releva et allât trouver Ysis encore inconsciente, vidé par son dernier combat. Nala la saisi dans ses bras, l’enlacent comme deux sœurs, avant de la soulevée et de l’emmené dans un lit. La lionne ayant suivît les instructions d’un voyageur. Puis tandis que le jour ce levait, la lionne assoupit au bord du lit de l’héroïque Elfe. Regardait par la fenêtre, voyant les villageois et les landas travailler ensemble pour réparé le village.

Nala gênée d’abandonnée sa nouvelle amie, décidât malgré tout d’aidez les villageois, car après tous c’était a cause d’elle si leur village c’était fait attaquer de la sorte. Les jours passèrent, les blessures pour certains disparurent et pour d’autres c’était la découverte de d’autres blessures en retirant des décombres les corps sans vie de leur proches… Nala fidèle comme une ombre resta au chevet d’Ysis, veillant a chaque instant de libre son amie endormi… Mais après deux jours à la surveiller, la lionne désespérait de revoir le doux regard de son amie…


Nala Sekhmet
Pardonnez-moi dame Azul… Je vous ais causé tant d’ennuis… Je vous dois la vérité ! Je ne suis pas une voyageuse ordinaire, je suis une princesse qui cherche a reprendre son royaume. Je suis venue ici pour trouver des braves et des soldats pour m’aider dans ma quête, mais je vois bien aujourd’hui que je suis très loin de l’étoffe d’un leader… Alors que vous… Vous êtes magnifique ! Vous avez bravé mille dangers ! Vous avez sauté à mon secours je ne sais même pas combien de fois en une nuit ! Je vous en surplis…. Réveille-toi Ysis !


La lionne en pleure posa sa tête prés de la main de l’elfe avant de lui saisir avec sa patte et de la collé contre sa joue.

Mais dans l’ombre de la tranquillité retrouver de ce village, un étrange individu semblait tiré d’obscures ficelles, cherchent a concrétiser un dessein des plus noir… C’est alors que le mystérieux sac d’Alastor atterrie dans les affaire de l’elfe et de la lionne, comme un cadeau piégé…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Ven 21 Oct 2016 - 22:40
Alors que la pauvre féline pleurait à chaudes larmes, la main de l'Elfe contre sa joue, cette dernière s'enleva toute seule pour se poser délicatement sur sa tête, la caressant tout doucement avec tendresse.

Ysis ouvrit doucement les yeux, quelque peu dans le gaz, son corps recommençant enfin à se remettre en marche après deux jours de repos forcé. Et encore maintenant, son corps semblait étrangement lourd.

Cela m'apprendra à trop vouloir tirer sur la corde, pensa t elle en n'essayant pas de se redresser, son corps ne pouvant pas encore se permettre de bouger sans qu'une douleur lui transperce les muscles.

Ysis soupira doucement en se disant ça avant de se tourner à nouveau vers la lionne, continuant de lui caresser lentement la tête telle une mère avec sa fille, la regardant droit dans les yeux avec sa gentillesse habituelle.

- Tu n'as pas à t'excuser petite princesse, la consola t elle de sa voix calme et douce. On ne peut pas naître leader, on le devient au fil du temps et de l'expérience. Tu es jeune Nala, je le vois à ton regard. Tu as encore des choses à apprendre et la patience en est l'une des plus importantes. A vouloir tout faire trop vite, on finit par mettre les autres en danger. J'en ai également fait les frais. Mon père à perdu l'usage de sa jambe par mon impatience de faire mes preuves alors qu'il était un chasseur fier et respecté. Et j'étais pas mal orgueilleuse dans mon enfance. Et maintenant je voyage à travers les terres et les marées pour trouver un moyen de redonner la mobilité perdue de mon père et de lui redonner sa fierté.

Malgré la douleur dans tout son corps, Ysis finit par se redresser doucement, glissant lentement sa main derrière sa tête pour lui permettre de poser un doux baiser sur son front. Puis elle la laissa reculer pour lui sourire de toute ses dents, malgré son corps qui lui faisait mal.

- Les erreurs font parti de la vie Nala. Certaines resteront gravées dans ta mémoire au point de t'en faire faire des cauchemars, mais ce sont nos cicatrices, nos actions, nos croyances et notre volonté qui font de nous ce que nous sommes. Tu n'as pas à me remercier pour ce que j'ai fait, je ne l'ai pas fait pour avoir une quelconque reconnaissance. Je l'ai fait parce que c'est ce que je voulais faire : je voulais sauver mes amis et ces pauvre gens de ces créatures. Et puis ... Tu es bien trop mignonne pour que je te laisse en plan.

Cette dernière phrase était un peu plus malicieuse que les autres, la faisant doucement rire avant de grimacer un peu en se tenant le ventre, continuant de rire encore un peu.

- Ahaha, on dirait que mon corps n'a pas encore complètement récupéré, grogna t elle toujours avec un sourire en coin. Faudra que je fasse attention pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Lun 24 Oct 2016 - 17:34


Nala le sourire aux lèvres leva sa tête pour admirer une fois encore le doux sourire d’Ysis, la lionne épuiser par ces longues nuits de veilles et par les travaux de reconstruction du village, montrait quelques signes de faiblesse.


Nala Sekhmet
Dame Azul, je suis si contente que vous soyez réveillé ! J’étais morte d’inquiétude !

Attendez je vais vous apportez de l’eau !


La jeune femme se tourna pour prendre un pichet d’eau fraiche posé sur une petite commode près de la porte, afin de servir à boire à son amie, quand elle trébuchât sur le sac magique d’Alastor posé aux pieds de cette commode, éclaboussant d’une traite la pauvre elfe dans son lit. Par chance la carafe en verre tomba entre les jambes d’Ysis, évitant toute casses ou blessures.


Nala Sekhmet
Oh ! Non, dame Azul vous allez bien ? Je… Je suis vraiment maladroite… Désolée…

Dans quoi, ais-j’encore mis les pattes !? Heu… Ce sac est à vous ?


Nala ouvrit lentement le sac, et vit à l’intérieur une montagne d’or et de pierres précieuses, sans parler du reste. La vision de l’intérieur du sac était très troublante, comme si Nala épiait une autre pièce à travers une petite lucarne, mais elle tenait cette lucarne entre ses cuisses et elle pouvait la déplacer sans changer le moindre point de vue de la pièce…


Nala Sekhmet
AAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!!!!! Mais c’est quoi ce truc là !?

Prit de stupeur la lionne regardât l’elfe, dans l’espoir qu’elle puisse répondre a cette interrogation des plus incroyable.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert Mer 26 Oct 2016 - 15:31
Ysis ne put s'empêcher de sourire un peu plus en voyant celui de la lionne, la trouvant décidément adorable avec sa sincérité et son innocence. Elle pourrait limite la manger toute crue tellement elle était chou mais son corps n'était pas encore assez en forme pour ça. Puis cela l'étonnerait que la boule de poil soit très d'accord avec ça.

- Ne t'en fais pas pour moi Nala, je vais bien maintenant, la rassura t elle en lui souriant une nouvelle fois de toute ses dents. J'ai juste besoin de temps pour me reposer le corps et l'esprit, mais d'ici quelques jours, je pourrais bouger aussi facilement.

Tout à coup, elle fut accueilli par une gerbe d'eau qui la trempa de la tête au pied, la couette n'étant pas très épaisse. Par chance, la carafe ne fit aucun blessé, ses cuisses et sa couette ayant amorti sa chute. Donc plus de peur que de mal.

- Ahaha ne t'en fais pas Nala, j'adore être toute mouillée, roucoula t elle avec amusement, faisant une petite fontaine avec sa bouche pour amuser un peu la galerie.

Puis leur attention se porta sur un sac. Et pas n'importe quel sac visiblement mais un sac magique contenant carrément une pièce en son sein.

- Plus grand à l'intérieur ... j'ai déjà entendu parlé de ce genre de chose, on raconte de certains endroits ou objets peuvent contenir une grande quantité d'objets. Parfois même une maison complète. Mais honnêtement, je ne pensais pas que cela existait, que ce n'était qu'une légende. Et vu la quantité d'or qu'il y a à l'intérieur, tu peux être sur que c'est cela de l'autre bandit qui a tenté de nous massacré il y a quelques temps.

Mais pourquoi son sac se serait retrouvé ici ? Quelqu'un l'aurait amené ici ? Qui donc ? Certainement pas Nala, cela ne lui collait pas du tout. Pas un Lendas non plus, ils se seraient empressé de faire des recherches dessus. Mais alors qui donc ?

- Fais attention Nala, on ne sait pas comment ça marche, dit elle avec une pointe d'inquiétude. A trop regarder à l'intérieur, on pourrait tomber dedans sans pouvoir en sortir. Ou bien il pourrait avoir quelque chose à l'intérieur d'aussi inquiétant que les Zoncines.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une voyageuse dans le désert
Revenir en haut Aller en bas

Une voyageuse dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Dans la solitude du desert.
» une station de ski dans le désert de Dubaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-