Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Légendes et Mythologies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 27
Localisation : sur le toît du monde
Lorlina
Admin
MessageSujet: Légendes et Mythologies Sam 27 Sep - 16:13

~ La Création ~



Au commencement, il n’y avait rien
Et de ce Rien naquit une puissance du nom de Lorlina.
Le Néant n’était que vide et silence
Et dans cette solitude, Notre Mère décida
Que le monde soit et le monde fut.




Afin de l’aider dans sa laborieuse tâche, Elle créa de son propre corps Draes, le dieu de l’Espace, Tinil, la déesse du Temps, Norke, le dieu de la Mort et enfin Klaha, la déesse de la Vie.

Notre Mère et les Siens entreprirent alors de peupler, façonner un monde qu’ils nommèrent les Terres d’Aëndryl.

De Draes naquirent les éléments.
Telleros créa la terre et la rendit fertile, dressa les monts jusqu’aux cieux et façonna les sols pour lui donner le relief.
Aquarea fit jaillir les rivières et les fleuves dans les sillons de la terre, gorgeant celle-ci d’eau pure. Elle étendit son pouvoir pour submerger les abysses profonds et créer les mers et les océans.
Aerya insuffla au néant l’air vivifiant nécessaire à la Vie et avec l’aide de l’entité des Eaux, fit s’amonceler les nuages et tomber la pluie.
Pyros, accompagné de Telleros, anima le monde en formant son noyau et en emplissant ses sillons souterrains de lave en fusion. Il parcourut les Terres et les couvrit de sa chaleur.
Draes unifia Ses enfants pour donner au monde sa forme éternelle. Ils allèrent trouver le repos dans les sols, les abysses, le ciel et les volcans.
Mais avant de partir, Aerya donna un roulement à Tinil pour donner au temps les saisons dont la météo dépendrait.

De Tinil naquirent deux entités pour le jour et la nuit.
Diurneo puisa dans la chaleur brûlante de Pyros pour s’enflammer et créer le soleil qui règnerait le jour.
Noctale aspira toute la froideur du Néant et devint la lune qui veillerait sur les nuits d’Aëndryl.
Diurneo et Noctale décidèrent qu’ils veilleraient tour à tour sur Notre Bien Aimé Monde et plus jamais ne se rencontrèrent.

Klaha et Norke vinrent à leur tour se poser sur les Terres d’Aëndryl. De l’un et de l’autre naquirent deux êtres qui auraient pour but de peupler le monde.
Ils veillèrent sur les deux âmes pendant quelques jours mais hélas, Leurs Créations semblaient dépourvues de conscience et après sept jours et sept nuits, le plus fort fit tomber le plus faible dans une rivière. Sans savoir, sans émotion, il se noya et le second ne prit pas la peine de se nourrir puisque privé de la moindre volonté.
Furieux, Norke fit naître deux esprits juges que les vivants ne pourraient connaître et que les morts devraient affronter.
Alliarus, esprit de la Rédemption, offrirait le pardon à l’âme la plus pure et lui donnerait le droit de se réincarner pour une nouvelle vie.
Droïla, esprit de la Déchéance, punirait l’âme la plus coupable et la condamnerait à errer parmi les vivant, sans pouvoir être vue de quiconque afin de réparer ses péchés pour enfin obtenir le pardon de la Rédemption.
Norke conduisit alors les deux âmes auprès des Juges de la Mort et tous deux convinrent d’un même accord que les premiers êtres des Terres d’Aëndryl devaient se réincarner pour réparer leurs erreurs.

Mais avant cela, Klaha, la Vie, déclara qu’il fallait qu’ils soient pourvus de sentiments, de raison, de volonté afin que le drame ne se reproduise jamais. C’est ainsi que Dinya, la force et la volonté, Naya, la sagesse et le savoir et Farae, le courage et l’émotion, virent le jour.
Ces Dernières survolèrent le monde et à chaque être que Leur Mère donnait la Vie, insufflèrent les sentiments et les envies. Dinya, Naya et Farae trouvèrent ensuite refuge près des villages, veillant avec bienveillance sur chaque être vivant.

La Grande Créatrice Lorlina rappela Les Siens à Ses côtés et Leur offrit le repos éternel dans de grands temples sacrés et cachés.


Notre Mère, puissiez-vous veiller sur Vos Enfants à tout jamais.


Ayez la foi, mes Frères.
Revenir en haut Aller en bas
http://aendryl.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 27
Localisation : sur le toît du monde
Lorlina
Admin
MessageSujet: Re: Légendes et Mythologies Jeu 26 Fév - 23:40
[Genèse suivie par le Cultus Verae, texte dévoilé lors de l'évolution de contexte V 1.2]



~ La Création ~
Manuscrit Premier


Au commencement, il n’y avait rien
Et de ce Rien naquit deux puissances
Du nom de Lorlina et Esus.
Le Néant n’était que vide et silence
Mais la passion gagna le coeur des deux êtres.
Le Néant, ils voulurent combler
Mais le trépas devait les séparer.

Afin de les aider dans cette laborieuse tâche, la Déesse créa de son propre corps Draes, le dieu de l’Espace, Tinil, la déesse du Temps, Norke, le dieu de la Mort et enfin Klaha, la déesse de la Vie.
Lorlina voyait un monde joli
Leurs Créations vivraient à leur guise
Sans que les Dieux, sur eux, aient la main mise.
Esus voyait un monde divisé
Ses Créations assouviraient leur pouvoir
Sur celles de la Grande Déesse.

Une bataille s'engagea entre le Grand Maître et la Grande Déesse.
De cette bataille, le monde naquit. Vide. Terne. Ruiné.
Ne voyant aucune issue à ce conflit, les Enfants de Lorlina lui vinrent en aide.
Tous se liguèrent et parvinrent à enfermer le Déchu et les Siens dans ce monde horrible et chaotique.
Ils l'appelèrent Ambela. Ambela, la Terre Maudite.
Notre Mère s'isola longtemps.
L'idée lui vint alors de créer une nouvelle terre.
D'un portail, il serait lié à Ambela.
Et dans cette solitude, Notre Mère décida
Que le monde soit et le monde fut.

Notre Mère et les Siens entreprirent alors de peupler, façonner un monde qu’ils nommèrent les Terres d’Aëndryl.

De Draes naquirent les éléments.
Telleros créa la terre et la rendit fertile, dressa les monts jusqu’aux cieux et façonna les sols pour lui donner le relief.
Aquarea fit jaillir les rivières et les fleuves dans les sillons de la terre, gorgeant celle-ci d’eau pure. Elle étendit son pouvoir pour submerger les abysses profonds et créer les mers et les océans.
Aerya insuffla au néant l’air vivifiant nécessaire à la Vie et avec l’aide de l’entité des Eaux, fit s’amonceler les nuages et tomber la pluie.
Pyros, accompagné de Telleros, anima le monde en formant son noyau et en emplissant ses sillons souterrains de lave en fusion. Il parcourut les Terres et les couvrit de sa chaleur.
Draes unifia Ses enfants pour donner au monde sa forme éternelle. Ils allèrent trouver le repos dans les sols, les abysses, le ciel et les volcans.
Mais avant de partir, Aerya donna un roulement à Tinil pour donner au temps les saisons dont la météo dépendrait.

De Tinil naquirent deux entités pour le jour et la nuit.
Diurneo puisa dans la chaleur brûlante de Pyros pour s’enflammer et créer le soleil qui règnerait le jour.
Noctale aspira toute la froideur du Néant et devint la lune qui veillerait sur les nuits d’Aëndryl.
Diurneo et Noctale décidèrent qu’ils veilleraient tour à tour sur Notre Bien Aimé Monde et plus jamais ne se rencontrèrent.

Klaha et Norke vinrent à leur tour se poser sur les Terres d’Aëndryl. De l’un et de l’autre naquirent deux êtres qui auraient pour but de peupler le monde.
Ils veillèrent sur les deux âmes pendant quelques jours mais hélas, Leurs Créations semblaient dépourvues de conscience et après sept jours et sept nuits, le plus fort fit tomber le plus faible dans une rivière. Sans savoir, sans émotion, il se noya et le second ne prit pas la peine de se nourrir puisque privé de la moindre volonté.
Furieux, Norke fit naître deux esprits juges que les vivants ne pourraient connaître et que les morts devraient affronter.
Alliarus, esprit de la Rédemption, offrirait le pardon à l’âme la plus pure et lui donnerait le droit de se réincarner pour une nouvelle vie.
Droïla, esprit de la Déchéance, punirait l’âme la plus coupable et la condamnerait à errer parmi les vivant, sans pouvoir être vue de quiconque afin de réparer ses péchés pour enfin obtenir le pardon de la Rédemption.
Norke conduisit alors les deux âmes auprès des Juges de la Mort et tous deux convinrent d’un même accord que les premiers êtres des Terres d’Aëndryl devaient se réincarner pour réparer leurs erreurs.

Mais avant cela, Klaha, la Vie, déclara qu’il fallait qu’ils soient pourvus de sentiments, de raison, de volonté afin que le drame ne se reproduise jamais. C’est ainsi que Dinya, la force et la volonté, Naya, la sagesse et le savoir et Farae, le courage et l’émotion, virent le jour.
Ces Dernières survolèrent le monde et à chaque être que Leur Mère donnait la Vie, insufflèrent les sentiments et les envies. Dinya, Naya et Farae trouvèrent ensuite refuge près des villages, veillant avec bienveillance sur chaque être vivant.

La Grande Créatrice Lorlina rappela Les Siens à Ses côtés et Leur offrit le repos éternel dans de grands temples sacrés et cachés.


Notre Mère, puissiez-vous veiller sur Vos Enfants à tout jamais.


Ayez la foi, mes Frères.

Revenir en haut Aller en bas
http://aendryl.forumactif.org

Légendes et Mythologies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» légendes du pays des vikings... suite
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes
» [Archive 2011] Trolls & Légendes IV - 22, 23, 24 avril
» Contes et Légendes de Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Le Code :: Glossaire-