Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Vol en plaine [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Vol en plaine [Libre] Lun 25 Avr 2016 - 2:42



ft. ...

Vol en plaine
Le fond de l'air était frais en ce matin sur la plaine, le vent soufflait les derniers nuages qui avaient déversé leurs cordes quelques heures plus tôt. Mordant la chair emmitouflé de cet homme marchant silencieusement dans la prairie, l'herbe étouffant le bruit de ses pas alors qu'il semblait se rendre vers la piste menant à la capitale des hommes. Le jeune homme avait traversé la Terre des Hommes pour apporter un message à un de ses compères, c'était après tout une des principales activités des Pénombres. Le voyage c'était passé sans encombre jusqu'à cette averse lors du voyage de retour, obligeant l'individu à se réfugier en foret pour ne pas trop subir les morsures du froid.

Maekan s'était réfugié dans le renfoncement d'un arbre creux, au tronc semblant fait pour y abriter un homme. Profitant de cette accalmie pour reposer ses jambes, il attrapa son paquetage venant en sortir eau et ration. Cela faisait dix bonnes minutes qu'il était installé dans son abris précaire avant d'entendre un craquement provenant du sentier sinueux traversant les bois. Une effusions de voix trahissait la présence d'un convoie probablement en train de se diriger vers Lumérill. L'idée de rejoindre le groupe traversa rapidement l'esprit du garçon, mais il se ravisa, l'envie de se présenter n'était pas présente et il ne souhaitait non plus expliquer sa présence dans les lieux.

Peu de temps après le passage du convoi, le récent membre du Pacte ressentie du mouvement dans les broussailles avoisinant le chemin que venait d'emprunter la caravane. Se redressant pour jetait un coup d’œil sur ce qui était entrain de se tramer sous cette pluie battante, avant d'apercevoir ombres et formes furtives se déplaçant rapidement entre les feuillages avoisinants. Observant silencieusement la scène, il remarqua sans difficulté que, quoi que soit ces choses ou être, ils suivaient le déplacement qui était passé un peu plus tôt. Heureusement, la plupart des caravanes avaient pour habitude d'engager des mercenaires et autres gardiens pour assurer leurs protections, cela n'allait donc probablement poser aucun problèmes

La pluie battait la canopée de plus en plus fortement, le martèlement des gouttes sur le feuillage créant un bruit blanc et un bourdonnement à la fois apaisant et assourdissant. L'image du convoie ne cessait de revenir en tête du jeune homme, qui tachait d'analyser encore et encore la situation. Plus il réfléchissait, plus il analysait, plus il se demandait si le convoie avait vraiment des gens d'armes pour le défendre. Pourquoi était il comme ça ? Soupirant en redressant sa capuche sur sa chevelure, il se redressa pour s'aventurer sous la pluie en prenant la piste des créatures qui étaient passé.

Le soleil commençait lentement à apparaître entre les nuages, chassés par le vent qui venait mordre la chair de ce pauvre homme trempé. Il ne pensait pas être resté aussi longtemps assis sous son abris, la caravane s'était bien avancé dans les terres pourchassé par ces prédateurs sûrement à la recherche d'une quelconque nourriture à se mettre sous la dents. La piste, était facile à suivre dans cette boue qu'avait laissé l'averse,c'était un groupe de six individus, à en juger la trace de sabot il devait s'agir de Pembe kubwa, ces cervidés carnivore qui sillonnaient la région. Ils n'étaient pas vraiment dangereux pour un groupe préparé et sur un terrain aussi découvert, mais est-ce que c'était vraiment le cas pour ce déplacement ? Maekan ne se souvenait pas d'avoir vue d'hommes ou de femmes armées, ou du moins pas distinctement.

L'homme ne tarda pas à rejoindre sa nouvelle cible. Le convoi s'était arrêté, ou plutôt fait arrêter par les prédateurs qui semblaient avoir attaqué la bête de trait de tête de caravane. L'animal gisait au sol la gorge ouverte, les autres charrettes s'étant stoppé de manière à créer une barrière et faire front à l'embuscade. S'accroupissant pour observer l'événement, la Pénombre plissa les yeux légèrement afin de voir comment ils s'en sortaient et s'il avait à intervenir où non.

Finalement, ce furent les cris d'une femme et de son cadet qui motivèrent l'homme à bouger. Attrapant les dagues de lancées qui logeaient le long de sa cuisse, il s'approcha furtivement, mais rapidement, pour abattre la créature qui trônait sur la tenture d'un des véhicules et qui s'apprêtait à sauter au cœur du cercle formait.

Voyant deux autres créatures abattues gisant déjà au sol, il chercha rapidement du regard une éventuelle victime, puis ne le trouvant pas, la personne qui avait affronté l'attaque afin de savoir si, il était en mesure de se défendre ou de mener une nouvelle attaque.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: Vol en plaine [Libre] Sam 16 Juil 2016 - 3:50
- Attention derrière toi ! s'écria une voix féminine, rapidement suivi par le son très distinct de la corde d'un arc se bandant.

Une seconde plus tard, une flèche fila juste à coté de la joue du jeune homme, semblant repousser les gouttes d'eau de la pluie, rapidement suivi d'un son de chair transpercé et d'une masse s'écrasant lourdement sur le sol, l'éclaboussant d'un mélange d'eau et de boue. C'était l'une de ses créatures agressives et mangeur de chairs, flèche logée entre les deux yeux, cerveau perforé, le laissant sans vie.

- Pfiou, c'était juste, soupira la même voix féminine, contente d'avoir pu éviter un nouveau drame.

Le jeune homme put voir une fine silhouette de taille moyenne, debout sur la seconde caravane du convoi, arc en main, carquois dans le dos, longue toge verdâtre à capuche repoussant assez efficacement cette pluie qui ne semblait jamais en finir.

Après quelques secondes de silence, la silhouette ayant à nouveau bandé son arc en cas d'une nouvelle attaque, regardant rapidement autour d'elle à l'affut du moindre mouvement suspect, l'ouïe étant malheureusement peu efficace avec un tel temps, elle baissa lentement son arc en constatant que l'assaut des créatures carnivores était passé, pour son plus grand soulagement.

Rangeant sa flèche et son arc, elle sauta du toit de la caravane pour du cadavre encore chaud de la bête pour lui arracher la flèche qui était dans son front, le faisant un peu bouger à cause des nerfs qu'elle toucha en même temps par mégarde. Une fois rangée, elle se tourna vers le jeune homme et le regarda droit dans les yeux.

Son regard bleu saphir l'analysa, lui laissant le temps de regarder dans la pénombre de sa capuche les traits féminins de son visage d'une grande douceur et également une partie de sa longue chevelure azur. Elle lui offrit un doux sourire en voyant qu'il était en bon santé et lui tapota doucement l'épaule.

- Contente de voir que tu es entier, dit elle d'une voix calme mais aussi douce que du velours.
Revenir en haut Aller en bas

Vol en plaine [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-