Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Mercenaire à la tire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 22
Shawn Meta
Furry
MessageSujet: Mercenaire à la tire Dim 21 Fév 2016 - 21:35
Me voici de retour à Cirdan, après un long voyage vers l'Archipel Orangé qui depuis la ville semble proche.

Replié les voiles ! Préparé vous à accosté !

Chaque marin va à son poste aux sommets des mats, repliant les voiles en chantant joyeusement de pouvoir enfin poser les pieds et les pattes sur terre. Pouvoir allé dans les bars s'envoyé des pintes de bière, de bouteille de rhum et de whisky en compagnie de demoiselle bien charnue.

Jeté l'encre ! Préparé le pont !

L'encre plonge brutalement dans l'eau avant de s'enfoncer dans le fond, stabilisant le bateau et le pont fut dressé pour traverser les quelques mètres séparant le port du bateau.

Faite les inventaires et le plein ! Autorisation de débarqué !

Je descend du bateau enfin les pattes sur terre, habillé de façon humain pour me fondre parmi la foule pour remplir quelque contrat mais cela ne suffirait pas pour combler les trous dans le coffre. Je décide donc de chercher en allant dans un bar, quelqu'un compétant dans un domaine bien précis.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Mar 23 Fév 2016 - 16:35
Cette journée avait été des plus fructueuses. Moi et mon groupe avions réussi un magnifique coup pour voler une cargaison de tabac venant d’outre-mer. Ce ne fût pas très facile vue qu’il avait été protégé, mais grâce à nos contact. On a réussi à retirer quelque garde du corps protecteur. On a également réussi à leur faire prendre un autre chemin bien plus dangereux.
L’embuscade fut des plus facile et au final personne ne fut blesser. Ce qui m’a bien plus. Je déteste quand sa finie en bain de sang.
Après avoir touché ma part pour le coup de tabac, j’ai décidé d’aller dépenser mon or au bar du coin.
Assis confortablement au fond du bar, je regardais le monde passer en buvant tranquillement mon breuvage. Il avait vraiment beaucoup de monde aujourd’hui. De toute race, de tout genre, mais dans le lot. Un m’intéressant. Il était assis et regardait autour, analysant le monde comme je le fessais. C’était un Loup visiblement très musclé. Un guerrier peut-être. Il semblait chercher quelque chose, mais je ne suis pas trop sur quoi. Je dois avouer que son collier me fait rire. On dirait un esclave comme j’ai déjà vue. Des genres d’esclaves sexuels pour leur maitre. Des trucs bizarres du genre, mais bon. Chacun ces trucs.
Me levant je vais m’assis à coter de lui pour entamer la conversation.

-Votre face me dit quelque chose. Vous n’êtes pas un des gardes de la ville ou quelque chose du genre? Ou un marin peut-être.. Oui un marin, je crois vous avoir déjà vue au port. Alors, dit moi donc ce que vous faites ici à regarder tout le monde dans les environs?

Après ma phrase, je fais signe au barman de remplir nos verres. Ce qu’il fît rapidement pendant que je regarde le loup à mes coter. Attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 22
Shawn Meta
Furry
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Mer 24 Fév 2016 - 12:21
Tandis que je scrute du regard chaque créature à la recherche de mon élément manquant. Je me suis dit, que passé tout simplement une annonce auprès de la guilde des voleurs serait plus simple mais à ce moment là, un jeune renard s'approche et s'assied a côté de moi.

"Votre face me dit quelque chose. Vous n’êtes pas un des gardes de la ville ou quelque chose du genre ? Ou un marin peut-être.. Oui un marin, je crois vous avoir déjà vue au port. Alors, dit moi donc ce que vous faites ici à regarder tout le monde dans les environs ?"

Il fait ensuite venir le barman qui remplis de nouveau nos verres.

Je cherche quelqu'un qui pourrait travailler pour moi.

Je prend mon verre pour boire une gorgé en écoutant le jeune renardeau avant de lui répondre.

Quelqu'un qui se faufile partout, sans se faire remarqué parmi la foule tout en piquant dans leur poche. Qui sort et qui rentre dans une riche propriété sans que l'on remarque sa présence.

Je bois un autre coup avant de reprendre la conversation.

Bref, quelqu'un qui n'a pas peur de s'attaquer au poche des gros poissons.

Je le regarde ensuite voyant dans ses yeux la perle que je cherche espérant qu'il acceptera ma proposition.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Ven 26 Fév 2016 - 22:14
Pendant que le barman prépare mon verre de rhum et remplis celui du vieux canin à mes coter, je profite de la distraction de ma conversation avec lui pour enlever lentement la bourse de sur sa ceinture. Pour ce faire, je coupe la corde qui la retient en place. Utilisant l’une de mes griffes. Puis je le fait glisser dans ma patte pour la faire disparaitre sous mon armure.
Puis le barman apporte enfin notre boisson. Me regardant pour que je paie. Je sors donc sa bourse de sous mon armure et sort des pièces de celle-ci pour payer ce qui doit être dû alors que je l’écoute me parler. M’expliquer qu’il cherche un mercenaire pour travailler pour lui.

-Tu cherche un voleur? Ces dures à trouver ces genres de personne. Surtout des compétent et encore plus lorsque tu demandes ca à du monde de façon aléatoire dans un bar. Tu serais mieux d’aller dans la guilde. Sinon, merci pour avoir payé la boisson ces très sympathique de votre part.

Je lui lance en ballon sa bourse que j’ai volée au début de la conversation.

-Sinon, je veux bien prendre ton travaille si sa paie bien. C’est toi qui vois mon vieux.

Prenant une pause sur mon discours, je me lève et bois mon verre d’un coup, grimaçant dû à la force dans la boisson.

-Si tu décides d’accepter, je vais être dehors. Il a trop de monde ici pour parler de ce genre de chose.

En finissant ma phrase, je sort de la taverne en soupirant. Me disant à moi-même que j’allais
surement encore faire le petit esclave pour et vais dans la ruelle pas trop loin. M’appuyant sur le mur alors que je lance une pièce dans les airs pour passer le temps en attendant qu’il arrive.

-Encore un autre missions pour quelque pièces. J’ai bien hâte d’en avoir finie.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 22
Shawn Meta
Furry
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Lun 29 Fév 2016 - 21:59
Une fois que le barman nous serre les verres, le renard sors une bourse de sous son armure, pour payer pendant que je lui explique ma venu ici.
La guilde des voleurs ? Se serait une bonne idée, puis je gagnerais du temps à posé une annonce que de chercher mais... Il me balance sa bourse mais... C'est la mienne !
Mon vieux ? Je suis pas si vieux que sa ? Néanmoins, je devais admettre qu'il est fort car je me laisse pas me subtiliser aussi facilement. Sa t’intéresse si sa paie bien ? Eh bien mon renardeau, tu va être déçu.
Après qu'il est bu son verre, il me donne rendez vous dehors pour conclure l'affaire. Je finis le mien pour le rejoindre dehors qui d'ailleurs joue avec une pièce que je lui subtile sous son museau.

Merci, je récupère ce qui m'appartiens. Bon, maintenant parlons affaire. Sache que c'est un contrat à long terme. Mes contrats ne suffise plus a refluer mon coffre, et j'ai besoin d'une fine main et de quelqu'un de subtile pour le remplir. Bien évidement si tu accepte, le coffre sera ta banque et sa sera a nous de faire en sorte de ne pas la laisser vide. T'aura un fond presque illimité si tu la remplis bien. Evidemment, pour les gros coups t'aura droit de faire appelle à des contacts extérieur.

Je me place face à lui en croisant les bras.

Intéressant non ? A la place d'avoir quelque pièce, tu a aura un coffre rempli de pièce pour toute ta vie. Sache que si tu dépense plus que tu ne rapporte, tu te retrouvera le pantalon baissé avec les poches vides.

Je lui laisse un moment pour réfléchir.

J'espère juste que tu n'a pas le mal de mer car tu fera partit de mon équipage.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Jeu 3 Mar 2016 - 6:36
Contre le mur, je le vois arriver vers moi. Souriant, je comprends donc qu’il a besoin de moi, mais il me prit ma pièce que je venais de lancer dans les airs. Pièces qu’il dit être à lui, mais qui était enfaite la mienne.

-Pour commencer, ce n’est pas TA pièces, mais la mienne. Sauf que j’ai grand cœur alors je peux bien te la laisser.

Puis je me décale du mur pour lui faire face et continue mon discours.

-Pour poursuivre. C’est intéressant. Un coffre illimité. Ne jamais manquer d’or, mais en même temps. J’ai déjà ça. Ou presque, mais bon. C’est sûr que c’est intéressant.

Puis je me mets à tourner autour de lui, le regardant, l’analysant lentement alors que mon épée cogne contre ma jambière. Laissant échapper un bruit de métal en contact à chaque pas.

-Mais je dois avouer ne pas être fort sur l’idée d’équipage. J’ai toujours été seul et libre, pourquoi j’irais m’attacher à un bateau? Même pour de l’or c’est peux pour moi.

Arrêtant de tourner, je me remets devant lui et croise les bras alors que je m’appuie sur le mur.

-Mais j’ai une idée en tête. Un ‘’deal’’ à faire avec toi, car j’ai beau avoir de l’ADN de chien, je ne le suis pas. Je reste une bête sauvage qui a besoin de liberté, alors je te propose ceci. Je suis prêt à te rejoindre si tu ne me donne aucun ordre et que tu me laisse ma liberté.

Pendant que je parle, je sors une autre pièce de ma bourse pour la lancer dans les airs, jouant avec par reflexe.

-Sinon, je préfère rester sur terre. C’est à prendre ou à laisser… Oh et aussi, si je décide de rester à terre, je reste au port. Je vous retrouverez un jour avec un peu d’or et je continuerais l’aventure avec vous. J’ai parfois des.. Contre temps qui me garde à terre pour de longue durée.

Ayant finie de parler, je lui temps ma patte droite, l’autre étant utilisé pour m’aider à retenir mon équilibre.

-alors? Marcher conclue?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 22
Shawn Meta
Furry
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Mer 9 Mar 2016 - 20:42
Dans la discussion, il se met a tourné autour de moi comme si il tourné autour d’une proie. Je reste droit les bras croisé utilisant mes oreilles pour suivre le son de l’épée qui cogne contre sa jambière. Laissant échapper un bruit de métal en contact à chaque pas. Le renardeau arrête sa ronde s’appuyant contre le mur en jouant avec une pièce. Il me propose un nouveau deal, celle qui consiste à ne pas lui donner d’ordre. Cette idée me fait froncer les sourcils en respirant un grand coup pour montré quelque peu mon désagrément. En plus, il préfère rester à terre à cause des ses contre temps et me tend sa patte droite. Je garde les bras croisé voulant savoir un peu plus.

Quel genre de contre temps ?

J’attends sa réponse avant de réfléchir à son deal qui me déplait sur le fait que je n’aurai aucun
contrôle sur le jauneau. Je finis par lui serré la main ne savant pas quoi m’attendre avec ce renardeau imprévisible.

Marché conclu.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Dim 13 Mar 2016 - 7:19
Je souris et attrape ma pièce dans ma patte lorsqu’il me demande ce que sont mes contre temps. Le pauvre vieux ne sait pas ce qu’un homme de ma carrure passe ces journées ont diraient. Ou peut-être peut-il vérifier la véracité de mes actions. Je quitte le conforme de mon mur alors que je range ma pièces dans mon armure, approchant de lui doucement en souriant toujours.

-Tu veux savoir ce que je fais de mes temps libre? Et bien approche toi.. plus proche..

Rendu proche à lui, je lui chuchote a l’oreille d’une douce et calme voix.

-Je vole des nunuches qui traine dans les bars.

Me laissant tomber par en arrière je finie pas tomber le dos contre le mur de nouveau, sortant encore une fois ma pièces pour jouer avec entre mes doigt.

-Aussi, je ramasse des filles qui traine ici et là pour passer des nuits plus.. chaude.. si tu vois ce que je veux dire. Alors, c’est un deal ou non?

Puis, je le vit rager dans sa fourrure. Criant intérieurement son désaccord alors que je continue de jouer avec mes pièces, lui présentant toujours la main en attendant que le deal soit accomplie. Ce qui fût le cas, car il finit par par serrer ma patte en disant que le marché est conclu. Je pouffa un instant et me lêve du mur pour le lâcher.

-Parfait mon vieux, je te ferrais bien signer un papier, mais j’en traine pas avec toi.

Puis on attendit les mouvements des armures des gardes de la ville approcher. Mes oreilles, attirer par ce song, ce tourne vers l’entré de la ruel.

-Ces pas que je t’aime pas mon cher, mais je dois y aller. Je vais venir te voir sur ton bateau pour de plus en information et qu’on discute du premier contrat.

Je pose ma main sur son épaule en me dirige vers l’arrière plus sombre de la ruelle.

-T’en fais pas mon vieux. On va ce revoir.. si tu finie pas en prison

Puis je partie rapidement dans les ténèbres de la lumière, rentrant dans un maison délabrer pour m’y cacher, attendant que la nuit arrive pour sortir de ma cachette incognito.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 22
Shawn Meta
Furry
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Lun 28 Mar 2016 - 17:38
En lui posant la question, il s’approche de moi mais je le stop net en lui posant solidement ma main sur son torse.
Pour que tu me fasses les poches ? Hors de question. A mon avis a pars faire les poches de tout le monde, je vois quel est ton contre temps.
Il se laisse tomber contre le mur jouant de nouveau avec sa pièce. Preuve de sa…cleptomanie a toujours vouloir occupé ses mains.
« -Aussi, je ramasse des filles qui traine ici et là pour passer des nuits plus… chaude si tu vois ce que je veux dire. Alors, c’est un deal ou non ? »
Finissant par lui serrer, je lui dis avec désagrément que le marché est conclu tandis qu’il pouffe sous mon nez.
« Parfait mon vieux, je te ferrais bien signer un papier, mais j’en traine pas avec moi. »
Mon vieux… Crois-moi, ma vengeance sera aussi subtile que fourbe mais la rencontre se fait interrompre par les mouvements des armures des gardes de la ville.
« -Ces pas que je t’aime pas mon cher, mais je dois y aller. Je vais venir te voir sur ton bateau pour plus d’informations et qu’on discute du premier contrat. »
Il pose sa main sur mon épaule avant de disparaitre derrière moi tandis que les gardes s’approchent de moi pour m’interroger.
Alors on deal avec les voleurs maintenant ?
Je me pose à mon tour contre le mur en croisant les bras.
Si vous faisiez votre boulot, au lieu de trainer au premier bar du coin.
C’est la première fois que je te vois en dehors de ton rafiot. Qui m’empêche de t’embarqué maintenant ?
Je décroche un sourire en coin.
Le fait que vous n’avez aucune preuve et que j’ai des relations haut placé ?
Tous ses assassinats sur des personnes quasi intouchables juridiquement, des criminels acquittés des tribunaux tués quelques heures après. Ce n’est pas l’œuvre d’un petit assassin de base et étonnamment on nous demande d’étouffé l’affaire pour manque de preuve.  Depuis que tu as accosté avec ton soi disant bateau de cargaison, cela se produit fréquemment. Coïncidence ?
Je pousse un petit ricanement moqueur.
Vous avez peur qu’il vous remplace ? Faut bien qu’il y ai quelqu’un qui ramasse les déchets oublié.
Je me redresse passant devant les gardes.
Allez les enfants, la récré est fini retourné à l’école.
Je fini par rejoindre mon bateau observant depuis le pont, le monde qui passe.
Le soir venue, je guette mon... comment dire ? Enfin, on va dire le jeune renardeau alors que le monde rentre dans leur maisons respectif.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Dim 17 Avr 2016 - 18:36
Cacher depuis quelque heures dans cette petite maison abandonnée par le temps, je finie par voir le soleil tomber. Laissant place aux ténèbres bien plus présentes dans cette ruelle déjà sombre. Profitant de l’obscurité, je sors de ma cacher et replace mon armure en place en enlevant également la poussière qui c’étais accumulé durant mon temps d’attente.

-Stupide garde, ils tombent toujours au mauvais endroit au mauvais moment. On dirait presqu’il faut par exprès.

Pendant que je m’étire, j’entends mon ventre gargouiller doucement. Montrant mon appétiez grandissant.

-Hum, je devrais aller manger avec d’aller voir ce vieux loup. Sa tombe bien que je sois devant une taverne.

Souriant, je rentre dans la taverne pour me prendre une place près d’une jeune créature de sexe féminin. Commandant une bonne bière et un poulet. Je pris un temps exemplaire pour manger et boire le tout. Discutant avec la jeune dame à mes coter. Le temps passa vite, trop vite car la nuit atteignit son centre lorsque le pub finie par fermer ces portes, m’obligeant à sortir. Laissant la jeune dame partir de son coter alors que je me dirige vers le port pour trouver ce bateau. D’ailleurs je ne sais pas trop où il est. J’imagine qu’il est dans le port car il m’avait parlé d’un bateau, mais rien de plus. Je souffle de désespoir alors que je regarde les dix bateaux accoster au port cette nuit. Lequel est le bon. Je marche sur le quai en passant d’un bateau en bateau à la recherche d’un bon. Me cachant lorsque je vois en garde passer. Fouiller comme ça les bateaux ne pourrait que mal finir, mais finalement, après de nombreuse minute. J’arrive devant les bateaux. Voyant le loup accoter à son bateau, regardant le monde passer. J’approche de lui en souriant, montant sur la rappe pour embarquer sur le bateau alors que je prends la parole.

-Et bien, on dirait bien que tu m’attendais. J’espère que ça pas été trop long et que je ne t’ai pas donné de cheveux blanc

Je passe à coter de lui, t’apportant son épaule amicalement alors que je continue mon chemin

-Il faudrait pas que tu fasses de vieux os.

Je souris légèrement pour me retenir de rire de cette petite blague bien placer alors que je m’appuie à mon tour sur la rambarde du bateau, sortant un pièces pour jouer avec. Regardant le loup.

-Alors ‘’capitaine’’ on fait quoi maintenant? On va piller et détroquer jusqu’à ce que mort s’en suivre?

J’attrape ma pièce dans ma patte alors que je le fixe.

-Et où est-ce coffre d’or que tu parlais plus tôt dans la journée? Je veux le voir avant de commencer à travailler pour toi.

Je me déroge du bord pour le suivre dans le bateau. Observant les environs.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 22
Shawn Meta
Furry
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire Mer 5 Oct 2016 - 16:04
Après avoir attendu de nombreuse le voici enfin a pointé le bout de son museau et il monte sur la rampe tout en me souriant comme un idiot.

« -Et bien, on dirait bien que tu m’attendais. J’espère que ça pas été trop long et que je ne t’ai pas donné de cheveux blanc »

Tu es en retard.

Il passe à côté de moi en me tapotant le dos, comme si nous étions comme chien et chat alors que le voyage n’a même pas commence, qu’il fait déjà une blague de mauvais gout.

« -Il faudrait pas que tu fasses de vieux os. »

Je le regarde de travers pour cette blague, tandis qu’il me sourit comme pour se moquer de moi avant de se poser à son tour sur la rambarde du bateau sortant une pièce pour faire joujou comme un chat avec sa pelote de laine.

« -Alors ‘’capitaine’’ on fait quoi maintenant ? On va piller et détroquer jusqu’à ce que mort s’en suivre ? »

Calme toi renardeau, nous ravitaillons seulement l’archipel depuis Cirdan. Après rien ne dit que la mer sera sûr avec les pirates aux alentours.

Le renardeau s’arrête attrapant sa pièce pour me fixé ensuite et j’ai l’impression que sa va pas me plaire.

« -Et où est-ce coffre d’or que tu parlais plus tôt dans la journée ? Je veux le voir avant de commencer à travailler pour toi. »

Je ne peux m’empêcher de ricané face a sa demande sachant que c’est un voleur doublé d’un pick pocket.
Pressé de s’enrichir ? On veut voir son porte monnaie ?

Je secoue la tête avant de lui faire signe de me suivre vers mon bureau où je détiens mon économie. Le coffre se situe a proximité de mon bureau qui est rempli presque sur les bords.

Voilà notre trésorerie, considère mon bureau comme ta banque.

Je m’assois sur mon siège.

Sache que je m’en fiche dans quoi tu va dépenser l’or mais il faudra que tu rapporte plus que tu dépense. Avant de te servir dans le coffre, je veux savoir et je note combien d’or tu as emprunté et si je me rends compte qu’à la fin du mois tu es en négatif. Je vais devoir prendre des mesures, c'est-à-dire que je vais prendre un pourcentage sur ton salaire en fonction de t’es dépense en plus de prendre des mesures disciplinaire. Compris matelot ?

J’attends se réponse pendant que je prépare sa première bourse.

Voici une bourse de 20 pièces d’or et je veux que tu m’en ramène le double.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mercenaire à la tire
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire à la tire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Manifestan bizango lavalas fè konnen Si yo tire sou nou, nap boule KEP
» Article pour celebrer le bicentenaire de la citadelle/tire d
» Wicaemas Lothalia [Mercenaire]
» Funeste [Mercenaire & Roublarde]
» Azrayen [mercenaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-