Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

[RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Sam 25 Avr 2015 - 18:24




Recherche Groupe de 5 Aventuriers

Oyez ! Oyez !



Gente dames et noble sire
Injustement accusé du meurtre de la reine, une vieille magicienne a plongé un château et ses habitants dans un sommeil magique, pour se venger de cette affront. A chaque nuit de pleine lune parmi les habitants et les résidents du château 2 personnes choisies aléatoirement meurent dans leurs sommeils. Pour arrêter ce carnage nous avons besoin d’aventurier près à risquer leurs vies pour sauver les habitants de cette malédiction. Mais la tâche ne sera pas facile chaque personne si étant aventurer n’en est jamais revenu… On raconte que les habitants lorsqu'ils ressente la présence d’un intrus quittent leurs état de profonds sommeil afin de défendre le cœur du château. En effet votre but sera d’atteindre le cœur du château et de détruire le sortilège. Le château se trouve au du lac d'ambarnest ..
Une fois devant le château vous devrez rentrer part les douves du château et ainsi accéder aux catacombes qui se trouvent sous le château cela vous permettra de progresser sans vous faire directement remarquer. Prenez garde, une fois à l’intérieur ils seront que vous êtes là.
La vieille femme se trouve dans le donjon du château, il vous faudra la tuer pour mettre fin au maléfice. Pour se faire vous devrez récupérer un ancien manuscrit dans la bibliothèque du château. Celui-ci contient une formule que vous devrez réciter devant la magicienne pour la détruite et mettre fin à la malédiction.
Nous recherchons de courageux guerrier, des mages ou des individus courageux ayant quelques notions de magie. Des voleurs pourrons surement être utile pour récupérer le manuscrit en toute discrétion.



Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Dim 3 Mai 2015 - 18:48
Nymériia avait reçu la réponse des cinq courageux aventuriers qui s’était proposé pour sauver le château endormis.  La jeune fille avait été envoyé loin de Lumérill sa capitale natale, pour archiver les messages et les textes concernant la mission. Elle avait contacté chaque ville du royaume d’Aëndryl pour recruter 5 personnes de valeurs pouvant mener à bien cette mission. Elle devait les attendre au campement afin de leurs expliqué leurs missions, et prendre en note les informations sur chacun des participants. C’était son rôle en tant qu’archiviste de tout répertorier, afin de faire un compte rendu au seigneur de Lumérill.

Bien, Nymériia venait d’être informé que tous étaient arrivés… Parfait. Replaçant ces plumes correctement ainsi que ces mèches de cheveux qui volaient dans tous les sens. Vérifiant qu’elle était présentable, Nymériia sortit de sa tente pour aller accueillir les cinq arrivants ! Elle rejoignit le centre du campement, tous était là et l’attendait. Elle allait pouvoir commencer ces explications, tous étaient attentifs.

« Messieurs, Mesdames, merci d’être venu rapidement suite à la demande de notre seigneurs de Lumérill et du cercle des Archivistes. Je me présente Nymériia Howlen Archiviste, je suis ici pour vous présenter votre mission ainsi que pour retranscrire les récits de chacun une fois que vous serez revenu de mission, victorieux ou non.

Vous avez été réunis afin de sauver les seigneurs et les habitants du château endormis de cette malédiction. Une magicienne a été accusé du meurtre de la reine, lorsque le roi à envoyer des soldats pour l’arrêter et la faire emprisonné, la vieille magicienne ne s’est pas laisser faire. Elle a ensorceler le château tout entier, un sortilège de sommeil, mais ce n’est pas tout ! Chaque nuit de pleine lune deux personnes meurent dans leurs sommeils. Nous avons appris que récemment ce qui se passait ici. Car chaque personne pénétrant dans le domaine est attaqué par les endormis. C’est un jeune marchand qui, une fois entré dans le château pour vendre ces produits, c’est fait attaquer ! Il a réussi à s’enfuir, et c’est ainsi que l’information nous est parvenu. Il nous faut agir au plus vite afin d’aider les habitants et les sauver de cette malédiction !

Une fois quitté le campement, il vous faudra suivre la rivière afin d’infiltrer le château par les douves pour ne pas vous faire repérer. Une fois dans les douves du château vous pourrez remonter dans les cachots du château, une porte vous mènera ensuite au couloir du château ! Ce n’est pas un grand domaine, vous trouverez rapidement la bibliothèque ou se trouve le manuscrit. J’ai moi-même chercher dans toute la bibliothèque de Lumérill afin de trouver un autre exemplaire ou une formule qui pourrait être équivalente, sans succès. Le seul recensé se trouve dans ce domaine. Une fois en possession du dit manuscrit, vous pourrez trouver la magicienne qui c’est enfermer dans le donjon du château.
Ce sont les seules informations dont nous disposons. Si vous avez la moindre question n’hésiter pas ! »


Après ce long récit Nymériia replaça ces mèches volantes derrière ces oreilles. Elle espérait avoir été clair  et suffisamment précise pour tout le groupe. Les membres qu'elle avait devant elle était tous très différents les un des autres, chevalier , combattant et peut être voleur ? Peut lui importait, seule la réussite de la mission était importante.

« Eh bien, avant de vous rendre au château, si nous passions aux présentations de chacun ? N’hésitez pas à me dire d’où vous venez et pour qui vous vous battez, cela n’aura pas d’importance entre vous, c’est juste pour écrire mon récit sur vos aventure !»

Ordre Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Mar 5 Mai 2015 - 23:10
La terre tremblait sous les sabots de l’imposant cheval de trait qui galopait le long de la berge de l’immense lac d’Ambarnest. Son maître, qui le chevauchait, avait reçu tardivement la missive qui le prévint d’une importante mission. Une percée dans un château qui, manifestement, était sous l’emprise d’un puissant maléfice. Envoyé par son Seigneur le Comte Quentalien, sur les ordres du Roi de Lumérill, le chevalier N’owen Ecailledesang s’exécutait. C’était là son devoir, sa fonction. Non pas qu’il rechigne à une tache de ce genre, bien au contraire.
La rive nord du lac n’était pas la plus rassurante, et on pouvait voir, à l’horizon boréal, les sinistres cimes des montagnes noires, lieu de désolation qui, parfois, étendaient leur froide influence vers l’intérieur des terres : c’était pour cette raison que le chevalier n’était guère étonné d’apprendre qu’un manoir du coin ait été piégé par une funeste magie.

On lui avait donné avant son départ, oralement, l’itinéraire à suivre pour rejoindre le campement où il devait retrouver ses compagnons d’armes. Oralement, et dans le plus secret, car l’on voulait éviter que quelqu’un n’interfère avec cette mission de secours : l’effet de surprise était à conserver absolument. Arrivant à proximité, il ralentit l’allure de Valiarus à un petit trot, longeant l’orée d’un bois jusqu’à calvaire dédié à Lorlina, où l’attendait un garde chargé de vérifier son identité et ses talents au combat. L’homme d’arme avait le tabard des gardes royaux, et une flamberge au clair. S’approchant, N’owen tira les rênes de son cheval, et mit pied à terre, lourdement.

- Bonjour l’ami. Est-ce bien vous qui devez me défier au combat ?

L’homme armuré salua le furry, et répondit que oui, soulevant sa lourde épée. N’owen se mit en position, dégainant ses deux larges lames jumelles, attendant que son opposant attaque le premier.
Il esquiva la première attaque. La flamberge donnait au garde une lenteur et une inertie dans ses mouvements qui l’avantageait, mais il n’avait pas droit à l’erreur, tant le moindre coup pouvait avoir de grave conséquences. Alerte et réactif sur ses pattes animales et musclées, il exécuta une roulade sur le coté, alors que l’épée allait s’abattre une nouvelle fois sur lui. Ramassé sur lui-même, il attendit qu’il soit attaqué pour la troisième fois. Croisant ses lames jumelles, il bloqua l’épée de son opposant alors que celui-ci la tenait en l’air, et, avec un sourire satisfait, envoya un violent coup de sa patte droite dans l’abdomen du garde, le projetant plus loin, sur la pierre froide du calvaire. Dans un rugissement, N’owen se jeta sur lui, et ne s’arrêta que lorsque sa lame se trouva juste au dessus du gorgerin de l’infortuné combattant.
Puis il rengaina ses épées à ses cotés, et tendit sa main griffue afin d’aider le garde à se relever.

Après avoir échangé quelques mots amicaux avec ce dernier, N’owen prit congé, et marcha, tenant son cheval par la bride, un peu plus loin, jusqu’à un campement où un simple feu et une tente modeste étaient installés non loin de quelques arbres. Une petite hybride qui présentait plusieurs traits de chouette blanche l’y attendait, lui et quatre autres personnes qui ne tardèrent pas à arriver. Ils formaient un groupe pour le moins singulier, et très disparate : un furry félin, un hybride, un homme et une elfe. Et autant disparates en termes de races que de styles. N’owen les observa longuement, tandis que la petite chouette leur expliquait les détails de la mission.

Tout était assez clair : infiltrer le château par les douves, discrètement, et trouver la source de la malédiction afin de la détruire. N’owen n’avait pas de compétences en magie, et n’y pipait mot : il était là essentiellement pour garantir la sécurité du groupe, et permettre à ceux qui avaient plus de connaissances en magie d’arriver jusqu’à cette source.
La petite chouette leur proposa enfin de se présenter, et c’est lui qui prit à ce moment la parole, de sa voix nette et grave, fièrement campé sur ses deux pattes, les bras croisés sur sa cuirasse noire et or.

- Je suis le chevalier N’owen Ecailledesang, émissaire de Val-flambert. Je viens me battre ici sur ordre de mon Seigneur le Comte Quentalien, et du Roi de Lumérill. Je met mes lames à votre service pour cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Mer 6 Mai 2015 - 0:29

Oh, I may be on the side of the angels, but don't think for one second that I am one of them.
Dans un souffle j'apparais, d'une lame la douleur naît, et dans un songe tu disparais.

Mais que pouvait-on bien lui vouloir ?

Ce n’était pas dans les habitudes de Zorya de recevoir un message en pleine mission. Elle avait reçu le message par corbeau, et cela juste avant qu’elle infiltre l’une des plus grandes bijouteries de la ville. Se trouva sur le toit de l’établissement le corbeau s’était dirigé vers elle en dessinant des cercles dans les airs. Elle récupéra le message dans ces serres, une fois le message en main, l’oiseau se désintégra en volutes  de fumée noirâtre. De la magie noire…

Elle regarda le sceau qui scellait le parchemin, c’était le signe d’Haznard, que pouvait donc contenir se papier ?  Elle le déplia rapidement, prenant une position plus confortable, elle s’assit sur le toit de l’immeuble sans faire le moindre bruit. Le message était bref elle avait rendez-vous dans les égouts de la ville, à minuit pile elle devait se rendre dans les égouts sous du côté de la ville sud, un endroit qu’elle connaissait bien.

Elle rangea le papier soigneusement dans une poche de son pantalon de cuir, puis se releva, la nuit était sombre, et la lune était parfois cacher par d’épais nuages, minuit approchait...
Toujours quand je tombe amoureuse d’un bijou que je dois le laisser, il aurait été tellement plus beau sur moi que sur le présentoir de cette vitrine… Enfin si c’est une affaire urgente au nom d’Haznard je ne peux pas faire de caprice !

Elle s’élança de manière féline vers le bord du toit afin de descendre aussi habilement qu’elle était montée. Une fois les pieds sur la terre ferme, il lui fallait traverser la ville pour rejoindre le lui de rendez-vous. Les ruelles étaient éclairées par des lanternes qui diffusaient péniblement leurs rayons lumineux. Elle ne croisa que quelque chat et quelque rat dans les ruelles, le jour elles étaient bondées de monde mais la nuit, la ville était son terrain de jeux à elle seule !

Une fois dans les égouts elle rejoint le lieu de rendez-vous, quelqu’un l’attendait. A ça plus grande surprise ce n’était nul autre que son vieil escroc d’ami Noocar. Le furry raton-laveur l’attendait depuis quelque temps à en juger l’odeur qu’il dégageait. Il avait été envoyé sur les ordres d’Haznard, et avait chevauché depuis plusieurs jours pour rejoindre Lumérill. Il était resté auprès d’Haznard en tant que membre de sa garde rapprochée. Le grand maître avait eu vent d’une nouvelle qui réunissait un groupe d’aventurier afin de sauver le château d’une malédiction.

Jusque-là Zorya ne voyait pas du tout en quoi cela là concernait, et encore moins pourquoi Haznard lui-même s’intéressait à cela. Elle n’interrompit pas pour autant le récit de son ancien compagnon d’arme. La malédiction en question était un puissant sortilège de magie noir, et Haznard était curieux de savoir comment il agissait, et comment serait-il détruit. Pour cela il lui demandait donc de faire partie du groupe d’aventurier, et de recueillir toute les informations possibles à ce sujet et lui faire parvenir à la suite de la mission.


Très bien il fallait donc qu’elle suive les indications que lui avait donné son ami et aider de la carte, elle trouverait le campement et s’infiltrerai dans le groupe. Tout avait été préparé pour qu’elle fasse partie du groupe sans que cela pose problème. Elle prépara donc son cheval après le rendez-vous avec Noocar, et une fois prête elle s’élança en direction du Lac D’Ambarnest. La route était longue de Lumérill, mais elle était relativement paisible. Elle ne rencontra que peu de voyageur sur sa route, ce qui était pour le mieux !
Une fois arriver nos loin du campement elle fit la connaissance d’un espion d’Haznard qui l’attendait, il avait dut tuer le paysan qui devait, à l’origine, conduire la personne vers le campement. Pour ne pas éveiller les soupçons il avait fallu le neutraliser.

Bah ce n’est qu’un vieillard il ne manquera surement à personne, et ce n’est surement pas la première personne morte pour qu’une mission commander par le grand Nécromant réussisse.



Après avoir échangé quelque conseil et ordre de dernière minute, l’espion lui indiqua l’entrée du campement. C’est ainsi qu’il la laissa seule maintenant, elle seule pouvait désormais réaliser la mission qu’on lui avait confié. Le dit campement n’était rien d’autre que quelque tente planté çà et là et un petit feu de fortune. Rien de bien folichon ! C’est une jeune hybride avec de longue ailes d’oiseau sur les bras qui l’accueillie. Elle avait des cheveux blancs avec quelques mèches grisonnantes, couleur qui d’habitude était porté par les personnes âgés mais pas par les petites filles ! Elle était mignonne mais rien à voir avec la beauté sensuelle et féminine que Zorya arborait. D’autre personnes étaient aussi là, ceux qui, elle l’apprit plus tard, étaient ces futurs compagnons de quêtes ! Il y avait un immense furry au muscle saillant et aux écailles de gueules avec une belle armure brillante au soleil de fin de journée. Un autre furry à l’air plus malingre d’apparence féline, avait l’air de se servir plus de sa caboche que de ces muscles. Et deux jeunes elfes, une jolie jeune femme aux cheveux Azur avec un belle arc finement ouvragé dans le dos, et un ou en fait une … Zorya était indécise sur le genre de l’autre elfe, celui-ci avait des cheveux d’or et une allure élancer, et musclé.



L’hybride leurs exposa ce qu’elle savait avec plus de détail sur la mission. Zorya écoutait attentivement tout en baladant ces doigts sur son collier.  Elle leur demande de se présenter chacun leurs tour. Le premier à prendre la parole fut le chevalier aux écailles. Chevalier aux ordres d’un comte se trouvant proche du royaume. Il ne devait pas être dépaysé lui au moins ! Il fut bref et précis. Lorsqu’il eut fini, Zorya sentit que tous les regards étaient posés sur elle.

Elle prit donc la parole de sa voix douce et envoûteuse.

- Je me présente, Zorya Wyllt je viens de Lumérill, ville où je suis né. Je suis venu pour prêter mains forte et sauver ce royaume ! Je suis plus attiré par l’or que la gloire, je n’ai donc pas besoin de vous préciser pourquoi je suis là. Je ferais tout pour mener à bien cette mission et empocher la récompense, rien de plus !

Ce n’était pas tout à fait faux, l’or elle aimait cela ! C’était un prétexte suffisant pour ne pas avoir à mentir sur des kilomètres et cacher aux autres ces réelles intentions. Ces yeux se posèrent sur l’elfe, il avait quelque chose de mystérieux. Il l’intriguait, tant du fait qu’on ne puisse deviner si c’était un bel homme élancé avec des allures gracile ou une femme musclé et grande avec des allures guerrières, tant par son regard sombre. Hum Zorya allait bien s’amuser avec tout ce petit monde elle le sentait !

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Erya Isildur
Messages : 334
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me vois pas ...
Erya Isildur
Hybride
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Ven 8 Mai 2015 - 0:34
C’était un soir plutôt tranquille. Erya était assis, seul, à une table dans une auberge. N’ayant aucune mission à traiter, il attendait simplement que la soirée passe. D’un coup, de grands éclats de voix s’élèvent au dessus des autres bruits habituels dans cette grande salle où quelques dizaines d’hommes étaient venus boire un verre, manger ou simplement se détendre de leur pénible labeur du jour.

Fronçant les sourcils d’agacement, il finit néanmoins à accorder de l’intérêt au groupe. C’étaient des Chevaliers. Et tous semblaient bien joyeux, en tout cas, plus que la normale. L’un d’entre eux brandit une enveloppe en se vantant de l’importance de la mission, tout bouffi d’orgueil et de prétention d’avoir été sélectionné par le Roi de Lumérill lui-même. Entendant les récompenses promises, l’assassin s’intéressa nettement plus facilement à ce qu’il se disait. Il intégra rapidement le groupe en payant quelques tournées. Ah l’alcool, quel outil formidable pour délier les langues ! Il en apprit plus sur la mission à mener. Un sort à lever sur de pauvres habitants pris en otages dans une dispute de mages. Pesant le pour et le contre une dernière fois, il déroba l’ordre de mission à l’homme convoqué qui à cet instant même riait à en perdre le souffle, sa chope de bière à moitié renversé sur son torse. Pathétique pour des Chevaliers ...

Erya déguerpit rapidement sans que personne ne s’en aperçoive. Il prit un cheval dans l’écurie et s’enfonça dans les bois. Là, il retrouva Altaïr, le Shadden par lequel il était lié par un sort encapsulé dans le pendentif autour du cou du demi-Elfe. Ce dernier ouvrit la lettre. Il y était indiqué le premier lieu de rendez-vous. Il lança son cheval au galop, Altaïr derrière lui.

En moins de deux jours, il fut sur les lieux. Le lieu de rencontre était indiqué comme étant près un petit étang sous le saule pleureur. Débuta alors quelques heures d’attente. Altaïr resta dans les profondeurs de la forêt. La vieille femme ne se montra qu’au crépuscule.

- Vous avez l’ordre de mission, je suppose. Demanda-t-elle qu’une voix aigue et grinçante.

Erya lui tendit l’enveloppe. Elle la regarda sous tous les angles, son regard passait de l’enveloppe au demi-Elfe. Soudain, une pensée traversa son esprit, et s’il y avait un sort sur l’envolpp révélant le véritable possesseur de la carte ?

- Un problème ? S’enquit-il, l’air de rien.

La vieille femme le dévisagea et Erya eut l’impression que son regard le transperçait.

- Non, aucun. Les cinq conditions sont réunies.

Erya leva un sourcil, interrogateur. Qu’est-ce que ça signifiait ? Elle répondit à sa question muette, un sourire en coin :

- La personne que j’attends devait être un homme, *elle leva un doigt, comme si elle dénombrait les options* ce que vous me semblez être. Cheveux blonds *elle leva un second doigt* bien que je ne m’attende pas à ce qu’ils soient si longs. N’avoir qu’un faible pouvoir magique *troisième doigt levé* votre don de télékinésie n’est qu’une magie inférieure. Savoir manier les armes *et de quatre doigts* vos dagues à la ceinture ne sont pas des jouets pour enfants, elles ont déjà bien servies et vos mains attestent d’un entraînement strict et rigoureux. Et enfin, *cinquième et dernier doigt de sa petite main levé* être connu et reconnu pour ses faits d’armes. J’ai nettement lu la forte réputation que vous avez, bien que je n’arrive pas à me décider si elle est bonne ou mauvaise.

Erya fut subjugué par ce qu’elle venait de lui dire, bien qu’il tenta de masquer son étonnement. Suite à ce qu’elle venait de dire, il masqua inconsciemment ses mains en croisant les bras sur son torse. Elle devait avoir un don de télépathie de faible niveau ou un don s’en approchant. Et cela le mettait mal à l’aise, il ne voulait pas qu’elle lise toutes ses pensées.

- Quoi qu’il en soit, vous êtes celui que j’attendais. Maintenant, hâtons-nous. Ils ne vont pas nous attendre cent ans, et ce n’est pas tout près ! Par ici, gamin !

L’assassin fut scotché devant la répartie de la vielle femme, encore bien jeune dans sa tête. Il suivit donc le pas lent mais sûr de la vieille femme. Il en profita pour l’observer. Elle devait avoir dans les soixante-dix ans, était costaude et un peu voutée. Ses cheveux blancs coiffés en chignon strict lui donnaient un air à la fois sévère et noble. Durant le trajet ils échangèrent un peu, et il réussi à obtenir son nom : Adé, sûrement pour Adélaïde. Le terrain était difficile d’accès et il dut plusieurs fois aider Adé. De même, le rythme était plutôt lent, mais il avait bien compris qu’il ne servait à rien de la brusquer. Il devait juste la suivre bêtement, et l’aider, sans même savoir leur destination. Le shadden les suivait à distance.

Bientôt, ils arrivèrent au campement. Enfin, au petit campement, quelques tentes étaient dressées ça et là. Cela ressemblait plutôt à un campement de voyageurs. Après quelques politesses, Adé le laissa là et reparti. Il se dirigea vers une femme hybride, avec un oiseau blanc, sûrement une chouette. Il ôta la large capuche qui lui masquait le visage, libérant ainsi se chevelure dorée. Il croisa les bras, la longue cape remuait au rythme des ondulations du vent. La jeune hybride avec de longs cheveux blancs et soyeux, son port de tête noble ainsi que ses vêtements semblaient indiquer qu’elle possédait un poste non loin d’une personne de sang royal. D’autres personnes arrivèrent.

Erya les observa à la dérobée alors que l’hybride donnait les instructions : il y avait un furry reptilien immense avec une armure de Chevalier, le demi-Elfe grimaça intérieurement, se retrouver avec des représentant de l’Ordre, directement sous le Roi n’était pas tip top pour lui. Et combattre un furry était assez ardu ... Il faudrait faire attention à celui-là. La jeune femme à côté de lui avait une façon de se tenir, de paraître qui lui était familier. Cette souplesse, cet air félin et cette façon de se concentrer sur la mission énoncée semblaient vouloir lui souffler qu’ils étaient plus proches qu’ils ne le pensaient. Un lien semblait les unir, restait à déterminer lequel, mais Erya la supposait voleuse. Ensuite venait une Elfe aux cheveux étonnement bleus tout comme ses grands yeux. Comme tout Elfe, elle avait les oreilles en pointe et son corps n’était que finesse. Il remarqua l’arc, c’était donc une archesse. Pas mal, c’était un point fort dans une équipe. Car c’est ce qu’ils étaient au final. Enfin, la dernière personne était aussi un furry félin assez grand. Ses yeux et ses cheveux étaient couleur argent et sa fourrure se teintait de blanc à certains endroits. Son corps svelte et finement musclée ainsi que ses appuis affirmaient une pratique régulière du combat.

Une équipe plutôt disparate au final, mais qui allait devoir agir main dans la main. Le furry reptile ainsi que l’humaine se présentèrent. C’était à son tour. A leurs yeux, il n’était qu’un simple humain. Et il allait tenter de conserver cette image qu’il reflétait. Il se lança,

- Erya Isildur, je viens d’un petit village près de la forêt de Trenarn. Depuis je vais ici et là. De la même manière que vous, je suis venu afin d’aider ce royaume à se défaire de cette malédiction. Mais comme notre camarade, j’avouerais que c’est la récompense qui m’intéresse majoritairement. Disons que la gloire ne me servirait pas à grand-chose était donné la réputation qui me précède ... finit-il sur un ton énigmatique qui sous entendait qu’il ne souhaitait pas s’étendre sur le sujet. Puis braquant son regard sur Nymériia, il ajouta : Pour ma part, j’ai une question : j’ai cru comprendre que vous ne nous accompagnerai pas, c’est bien cela ?

Ensuite, il fit un léger signe de la main à l’Elfe, les bras toujours croisés sur son torse. Les Elfes ne le mettaient pas non plus très à l’aise, vu la proximité qui les rapprochaient et le gouffre qui les séparaient. Elle avait un visage qui semblait innocent, presque naïf, sans être niais, au contraire. Ses compagnons de missions semblaient tous intéressant, et la mission prometteuse.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Ysis Azul
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Ven 8 Mai 2015 - 10:57
Le ciel était d'un bleu pur, sans trace nuageuse, les oiseaux gazouillaient joyeusement, virevoltant de gauche à droite, seul ou en groupe, le vent soufflait une douce brise qui caressait les visages, tel la main d'une mère, et le soleil émettait une agréable chaleur, baignant le monde de sa lumière. Une bonne journée en somme.

Ysis regardait la couleur saphir céleste, assise sur une charrette qui roulait tranquillement parmi les autres. Cela faisait maintenant un moment qu'ils n'avaient pas fait escale dans une ville pour faire le plein de provisions, il était donc temps d'y aller. Toutes les caravanes des Lendas arrivèrent donc dans la ville la plus proche et commencèrent à s'approvisionner. La jeune Elfe en fit de même, cherchant divers magasins qui pourraient lui faire de bons prix. Puis une certaine affiche attira son regard. Elle s'arrêta devant cette dernière et commença à lire rapidement ce qui était écrit.

- Un maléfice causée par une magicienne ? Un château à l'histoire rempli de mystère ? dit elle en lisant l'avis de quête, un sourire se dessinant sur son visage. Très intéressant ... je pourrais peut être apprendre quelque chose là-bas.

De plus, elle voulait aider toutes les personnes endormis à cause de ce maléfice. Tuer est peut être une solution, mais tuer des innocents ne lui plaisait vraiment pas. Même si elle comprenait que cette magicienne était folle de rage et de rancune, cela ne lui donnait pas le droit de tuer tout le monde. Quelqu'un devait l'arrêter.

Expliquant aux Lendas son but, ils la laissèrent partir en lui souhaitant bonne chance et espérant la revoir au plus vite, ce qui était réciproque. Elle partit donc et alla chercher quelques informations sur cette quête. Elle ne pouvait pas y aller comme ça, il lui fallait des indices, des informations sur ce fameux château, et aussi sur l'endroit où tout ceux qui avait accepté la quête devait se retrouver.

Ysis alla donc voir un garde de la ville et lui expliqua ce qu'elle voulait. Le garde hocha doucement la tête et lui donna une carte sur laquelle une inscriptions était marquée. C'était donc là qu'elle devait allée. Remerciant le garde qui n'en savait pas plus, elle partit en direction de l'inscription, bien décidée à prendre part à tout ça.

Après quelques heures de marche, maintenant engouffrée dans une forêt, Ysis continua d'avancer dans cet environnement qu'elle connaissait bien. La végétation dense ne dérangeait pas du tout sa progression, elle avait l'habitude de marcher entre les énormes racines après tout. Soudain, elle entendit un bruit sourd, puis un hurlement animal, rapidement suivit d'un cri de détresse. Aussitôt, elle se rua agilement vers la provenance de tout ce raffut et tomba nez à nez face à un immense ours, debout sur ses pattes arrières, sur le point d'attaquer un petit garçon, bloqué par un arbre, ne pouvant plus s'enfuir. Il n'y avait pas de temps à perdre. Dégainant rapidement son arc, elle encocha une flèche et l'envoya se planter dans le dos de la bête qui hurla de douleur avant de se retourner. Mais il ne vit rien. Il avait affaire à une chasseresse après tout, elle était habituée à ce genre de traque. L'ours se prit une nouvelle flèche dans le dos, augmentant encore plus sa douleur de base. Mais il n'y avait toujours personne. Ysis était dans les arbres, marchant de branche en branche pour éviter le regard de sa proie tout en continuant de l'assaillir de flèche. Cela dura plusieurs longues minutes, l'ours était très résistant, ce qui embêtait la jeune Elfe qui n'aimait pas faire durer la douleur lorsqu'elle était obligée de tuer. Elle devait l'achever maintenant. La bête maintenant affaiblie, Ysis se plaça juste devant lui et tira une dernière flèche amplifiée par sa magie du vent, la rendant encore plus perforante. Elle alla se loger entre les deux yeux de l'ours qui ne bougea ... avant de tomber à plat ventre juste devant elle.

C'était enfin fini. Le petit garçon se leva enfin et se logea dans les bras d'Ysis, apeuré. Elle le serra doucement contre lui, cherchant à l'apaiser, telle une mère et son enfant. Cela dura un moment mais la jeune Elfe ne le pressa pas, attendant patiemment qu'il se sente mieux. Puis le petit garçon la remercia et lui demanda de le suivre, ce qu'elle fit. Et à sa grande surprise, le petit garçon lui montra le chemin pour arriver à l'endroit prévu. Il lui expliqua alors qu'il l'attendait pour l'emmener ici et que son courage était largement suffisant pour montrer sa valeur.

Ysis embrassa le front du petit garçon pour le remercier et salua ses futurs compagnons en s'inclinant respectueusement.

- Bien le bonjour à vous. Je m'appelle Ysis Azul, archère et magicienne du vent. Je viens de Trenarn et ne vous fiez pas à vos yeux, je suis plus vieille qu'il n'y parait. Je veux vous aider à faire disparaître ce maléfice sur ce château tout en cherchant des informations sur son passé et son histoire. Mais ne vous inquiétez pas, je ne compte pas vous laisser si je trouve un livre très intriguant, je sais faire abnégation de mes désirs personnels.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Lun 11 Mai 2015 - 19:11
Durant la chevauché qui me sépare du lieu de rendez-vous, je prends le temps de relire la lettre. Je ne suis pas encore sur d'avoir compris tout ce qu'elle implique tant je suis surpris de l'avoir reçut.
C’est la première lettre de mon père depuis plusieurs années, bien que nous nous soyons quitté dans de bon terme nous n'avons pas le besoin de communiquer de façon régulière. Et dans cette lettre il me parle non en tant que père mais en tant que directeur de l'école de magie.
Il m’écrit qu'il fut contacté par l'école de Numerill afin de confier à l'un de ses meilleurs élèves une mission de haute importance.
Il est sujet d'un château dans lequel tous les habitant sont ensorcelé et mes compétences en détection de la magie semble appropriées a la situation.
A peine cette lettre entre mes main j'ais pris la décision de partir, et me voilât sur la route.
Je suis surpris de la distance qui me sépare du lieu de rendez vous mais me voilât enfin arrivé.
Enfin il me semble car je suis seul dans une place déserte. Un sifflement de l'air me met en garde et je vois surgir une nuée de flèche. Une nuée de flèche mais aucun archet. Un instant plus tard je détecte une vibration magique, ces flèches ne peuvent exister, elles ne sont qu’images. J'écarte donc les bras et attend. Au moment où je suis sur le point de me faire transpercer de toutes parts les flèches disparaissent, ainsi que l'illusion de solitude. En effet il y a maintenant devant moi une petite hybride, mi humaine-mi lapin blanc. Un messager surement. Elle s’approche de moi et me dit :" Félicitation, tu a réussit le test. Tu peux nous être utile et tu a donc le droit de voir le campement.
Je la suis en tirant mon cheval par la bride et nous arrivons rapidement au "campement", un petit groupement de tentes éparses. En son centre je vois une autre hybride, tout aussi blanche mais couverte de plumes et non de fourrure, elle possède l'allure ainsi que le coté menaçant et attirant des prédateur, notamment des rapaces.
Je vois également un furry reptilien, bien armé et surement plus apte que moi à nous défendre des agressions physique, il émet de lui une menace claire mais également, dans sa posture et son regard, une douceur caché et une certaine innocence.
A ses coté j’aperçois une humaine au corps souple et élancé. Il se dégageait d'elle une grande assurance prompte à déstabiliser n'importe quel être.
Le quatrième membre du groupe central ressemble a un humain bien qu'il se dégage de lui la grâce et la puissance des elfes, et dans sa posture il est semblable à sa voisine humaine.
Quad au dernier membre il s'agit clairement d'une elfe, grande et sage. Son arc et son carquois laissant deviner ses compétences au combat, mais ma capacité de détection de la magie me permet de deviner une grande maitrises des arcanes de sa part.
Je remercie mon guide tandis qu'il part après m'avoir indiqué de les rejoindre. Une fois que je rejoins le groupe chacun se présente.

C’est maintenant a mon tour, je m'éclairci le voie d'un discret grognement et me présente:
" Je me nomme Terrorbe Amedka et je fus dépêché auprès de vous en ma qualité de mage. Je ne suis qu'un modeste garde du corps mais je suis apte a détecter toutes magie, et particulièrement les enchantements autours de nous. Si le besoin s'en fait je maitrise également la rapière et l'illusion;
J’espère que ces capacité pourrons vous êtres utiles."

Sur ce je recule d'un pas et laisse notre commanditaire parler.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Lun 11 Mai 2015 - 23:49
Nymériia était relativement contente, elle n'avait jamais organisé de mission quelconque, elle avait eu l’occasion de lire des récits historique expliquant les différents fait d’armes et autres tactiques liées à la préparation de combats ou d’aventures. Mais jamais au grand jamais elle n’avait été elle-même celle qui enverrait de valeureux guerriers à l’aventure ! Elle était toute excitée !
Chacun d’entre eux était très différent, certains portaient sur eux les marques d’un passé qui ne devait pas être des plus simple, et d’autre avait l’air de découvrir le monde qui les entouraient avides de connaissance et de richesse.
Un à un les différents membres de la petite troupe se présentèrent. Elle les écouta attentivement prenant toute les notes possibles pour détailler au mieux son contre rendu de l’aventure. Le chevalier N’owen de Val-flambert, puis mademoiselle zorya la femme en noir et le mystérieux Erya qui d’ailleurs lui posa une question. Elle mis un certain temps avant de lui répondre, absorber par ces notes elle n’avait pas compris que la question s’adressait à elle.

- Et bien non sire Isildur, je suis ici pour vous expliquer votre mission et pour écrire un compte rendu détailler au roi, je suis envoyé par celui-ci dans le but de lui rapporter chacun de vos exploits !

Après avoir répondu, elle fit signe à la jeune elfe de se présenter, puis elle écouta le jeune mage. Une fois que chacun avait été présenté elle leurs proposa d’en venir directement au fait.
Elle leurs annonça qu’il était préférable pour eux de passer une nuit de repos ici, et elle les conduirait le lendemain matin à l’entrer des douves ou c’était le plus accessible. Une fois-là elle n’avait d’autre choix que de les laisser agir de leurs propres chefs. Espérant de tout cœur qu’il réussirait la mission et qu’ils reviendraient tous vivant et victorieux !

Début de mission:
 
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Mar 12 Mai 2015 - 15:38
Finalement la constitution du groupe était relativement satisfaisante. L’humaine semblait plus apte et douée pour la discrétion et les acrobaties, tout comme l’hybride. Tandis que l’elfe et le félin semblaient maitriser les connaissances pour l’aspect magiques que révélait le but de la mission. N’owen restait, toutefois, réservé sur la fiabilité de certains membres, une réaction logique, vu qu’il ne les connaissait pour le moment pas.

Tous les éléments mis au point, et chacun ayant eu l’occasion de se présenter, et d’exposer les raisons de sa venue, la petite chouette blanche conseilla à chacun de bien se reposer. Une suggestion judicieuse : le soleil était déjà en train de s’écraser sur l’horizon, et tous les membres de cette fine équipe ayant tous plusieurs jours de voyage dans les pattes. Le chevalier monta sa tente et s’installa, avant de proposer de prendre le premier tour de garde. La nuit fut très calme, assez paisible, malgré la triste silhouette du château, menaçant, qui se découpait, au loin, sous les rayons macabres de la lune.

A l’aube, N’owen était réveillé, lavé, et équipé, prêt à se rendre vers leur objectif. Il laissa Valiarus, sa puissante monture, au campement, avec les quelques hommes qui restaient pour le surveiller. Ils ne tardèrent guère à tous prendre la route, menés par la petite chouette qui les fit emprunter une sente à l’écart de la route principale, qui permettait de déboucher sur les douves, au niveau d’une aile ouest du château, loin à l’écart du pont levis et des tours d’observations qui auraient pu sonner l’alerte concernant leur présence. Au bord des douves, un bac rudimentaire les attendait, plus proche du tas de planches accrochés à quelques flotteurs qu’à une véritable embarcation, mais suffisante pour leur permettre de traverser la petite étendue d’eau sans se mouiller. Les six aventuriers montèrent dessus, et N’owen se chargea de la rame. Repoussant le bac loin de la berge, il suivit les instructions de la chouette, traversant l’eau stagnante et grise, menant leur embarcation au pied d’une large tour. Une très mince porte de bois dans l’ombre de cette tour, et que sa couleur proche de la pierre cachait à la plupart des yeux, se tenait à la base de la muraille, au raz de l’eau.
C’était le moyen le plus discret d’entrer dans le château. La clef en était toutefois inconnue, et il était préférable de crocheter la serrure pour préserver l’effet de surprise, bien qu’un coup d’épaule du furry puisse solutionner le problème avec moins de subtilité. Il se tourna vers l’humaine, dont la tenue et l’attirail suggérait quelques compétences en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Lun 18 Mai 2015 - 14:32

Oh, I may be on the side of the angels, but don't think for one second that I am one of them.
Dans un souffle j'apparais, d'une lame la douleur naît, et dans un songe tu disparais.

Zorya se réveilla tôt ce matin-là, elle n’était pas une grosse dormeuse, et avait besoin de peu pour se reposer. Une fois prête elle rejoignit le reste du groupe en silence, elle ne pouvait détacher son regard du petit homme à l’allure svelte et agile, un je ne sais quoi l’attirait dans le physique du jeune blond. Pourtant il n’était pas si exceptionnel mais elle ressentait une certaine attraction devant ces traits fin et son physique élancé.

Raaah mais franchement ! Est-ce un sortilège d’attraction ? De la magie ? Il faut que je me méfie, il peut être dangereux … malgré son apparence gracile.

Une fois qu’elle réussit à détourner le regard, elle suivie le petit groupe dirigé par la jeune hybride chouette qui les guidait vers le château. D’ailleurs le chevalier écailleux la suivait de près, à croire qu’il devait être le premier pour combattre et défendre le reste du groupe.

Une fois dans les égouts elle rejoint le lieu de rendez-vous, quelqu’un l’attendait. A ça plus grande surprise ce n’était nul autre que son vieil escroc d’ami Noocar. Le furry raton-laveur l’attendait depuis quelque temps à en juger l’odeur qu’il dégageait. Il avait été envoyé sur les ordres d’Haznard, et avait chevauché depuis plusieurs jours pour rejoindre Lumérill. Il était resté auprès d’Haznard en tant que membre de sa garde rapprochée. Le grand maître avait eu vent d’une nouvelle qui réunissait un groupe d’aventurier afin de sauver le château d’une malédiction.

Jusque-là Zorya ne voyait pas du tout en quoi cela là concernait, et encore moins pourquoi Haznard lui-même s’intéressait à cela. Elle n’interrompit pas pour autant le récit de son ancien compagnon d’arme. La malédiction en question était un puissant sortilège de magie noir, et Haznard était curieux de savoir comment il agissait, et comment serait-il détruit. Pour cela il lui demandait donc de faire partie du groupe d’aventurier, et de recueillir toute les informations possibles à ce sujet et lui faire parvenir à la suite de la mission.


Enfin si ça lui fait plaisir va ! Pensa la jeune femme. Mais je suis sûr que certains d’entre nous ont plus d’une corde à leurs arcs ! Cette réflexion l’amusa et elle ne put s’empêcher de regarder l’elfe et de sourire.
Ils arrivèrent sur un radeau, si on pouvait appeler les trois planches attachées entre elle avec quelques flotteurs, un radeau… Mais c’était suffisant pour la traverser apparemment. Le chevalier se chargea de ramer, et c’était pour le  mieux, il avait des muscles, alors qu’il s’en serve !
Elle regarda derrière elle, la jeune hybride chouette, les regardaient s’éloigner, avec son bouquin et sa plumes entre les mains.

Heureusement qu’elle ne vient pas avec nous celle-là ! Elle aurait été plus un boulet qu’autre chose, et franchement je n’ai aucune envie de risquer ma vie pour des vies inutile !

Une fois arriver devant la petite porte de bois, le furry la regarda. Il avait l’air d’avoir envie de foncer dans la porte, mais le bruit alerterai tout le château de leurs présence, ce qui, il faut le dire, n’es pas le but recherché. Bon alors la serrure était rouiller et de petite taille…

- Evidemment, ça aurait été plus simple avec une grosse serrure destiné à une grosse clé, mais non ! Pourquoi faire dans la simplicité ?
Elle disait ces mots avec une légère amertume, et une ironie certaines, d'ailleurs toujours aussi sombre dans son humour...



Elle sortit une de ces dagues, et bien que de petite taille et très bien aiguiser celle-ci ne permettrait pas de crocheter la serrure. Elle saisit sa dague d’une main et d’un coup vif et sec se coupa la paume de la main. Le sang coula doucement, puis s’éleva de sa main pour se diriger vers la serrure. Il était assez facile de reproduire une clé de petite taille avec un filet de sang. Le sang durci, et ainsi elle put ouvrir la porte sans bruit, aussi délicatement que si elle avait eu la véritable clé. Elle trancha le filet de sang durci, et une fine croûte se forma déjà sur ça paume.

- Je passe en première, je suis … comment dire… plus discrète que vous, je vous appellerai si vous pouvez rentrer.

Elle se faufila à travers l’antre de la porte. Apparemment ici c’était les cachots… Il faisait froid, humide, on n’entendait aucun bruit à la ronde à part les couinements des rats.

- Quelqu’un aurait du feu ? Cria-t-elle pour ces compagnons.Pas un rat ici enfin … façon de parler hein !


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Erya Isildur
Messages : 334
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me vois pas ...
Erya Isildur
Hybride
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Sam 23 Mai 2015 - 23:55
L’hybride chouette, Nymériia, leur indiqua qu’en effet elle resterait ici, sur le camp afin de retranscrire leur épopée. Ce n’était peut-être pas plus mal, elle ne leur aurait peut-être pas été d’une grande aide. Elle semblait plus être l’une de ces femmes destinées à étudier, rester chez soi et prendre soin d’elle-même et d’éventuellement de sa famille, si elle avait la chance d’en avoir une.

La petite troupe ne démarrerait leur aventure qu’au lendemain matin, la soirée était destinée au repos. Erya se dirigea donc rapidement vers sa tente, comme tous les autres. Il espérait faire une bonne nuit avant l’aventure.

Il se réveilla très tôt. Il était habitué à dormir peu, mais cela était suffisant. Au vu de la faible activité du camp, il en profita pour se poser près du feu, écouter et observer le camp et la forêt environnante tout en tripotant distraitement son collier. Il n’avait plus rien à faire, son petit sac contenant le strict nécessaire était prêt, ses dagues affutées de la veille, il avait mangé deux trois trucs. Il était prêt à partir.

Le moment de partir arrivé et, enfilant sa cape, il alla rejoindre les autres. Tout de suite, il se sentit observé par la jeune humaine qui l’avait intrigué la veille. Peut-être sentait-elle aussi ce lien invisible et inconnu qui les unissait. Le départ fut lancé et Nymériia guida le groupe vers une embarcation plus que rudimentaire. Erya regarda un instant le radeau en se demandant si le groupe n’allait pas le faire couler, enfin surtout le furry reptile au vu de sa masse corporelle. Il avait d’ailleurs prit la tête du groupe. Cela ne dérangea pas l’assassin du moment qu’il ne se mette pas à lui crier des ordres, comme il avait l’air d’être habitué à le faire.

Arrivés au niveau de leur entrée au château, ils se retrouvèrent face à une petite porte de bois massif. Il y eut un instant de flottement avant que Zoria ne se lance. Erya aurait pu l’ouvrir aussi mais, gentleman qu’il était, il laissa l’humaine faire. Il ne douta pas qu’elle ne puisse y arriver au vu de son air déterminé.

Elle sortit une dague, ce qui fit un peu froncer les sourcils d’Erya. Un point de plus dans leur ressemblance : leur attrait similaire pour les dagues. Et à ce moment, elle fit une chose que le demi-Elfe ne s’attendait absolument pas et qui l’intrigua : elle se coupa avec, volontairement. Il la regarda diriger son sang vers la serrure. Celui-ci se durcit et permit d’ouvrir la serrure. Pas mal pensa-t-il. C’était bien la première fois qu’il voyait une magie de ce genre en action devant lui. C’était assez spécial tout de même.

Elle décida d’entrer en première par soucis de discrétion. Erya jeta un coup d’œil aux autres, pas sûr qu’ils soient aussi discrets qu’elle, ou que lui-même. Il la regarda s’éloigner dans l’obscurité des douves. Elle se mit à crier dans l’obscurité de ramener du feu.

L’assassin leva les yeux au ciel, ça non plus c’était pas des plus discrets. Cassant un bâton de bois d'un arbre proche de l'entrée, il sortit de son sac de quoi en faire une torche et l’alluma à l’aide du briquet à silex. Il rejoignit l’humaine.

- Je pense que ça serait mieux de ne pas attirer l’attention.

Il se retourna pour vérifier que tout le monde suivait.

- Il faudra aller assez vite. Nous devons avoir parcourut assez de distance avant d’être repéré, ce serait l’idéal.

Etape numéro 1 : trouver la bibliothèque. Ils reprirent leur chemin aussitôt. Les rats courraient autour d’eux. Erya pria la Grande Déesse pour que ces petits animaux n’aient pas été ensorcelés par la magicienne à l’origine de toute cette histoire. Il avait déjà eut le cas, et ça n’avait pas été des plus agréables ...

Bientôt une porte apparut sur leur droite, et une autre sur la gauche, puis d’autres encore après. Laquelle choisir ? Ils s’arrêtèrent. Au hasard, Erya désigna la deuxième porte à droite. D’un regard, il interrogea les autres membres du groupe. L’indécision qu’il y lut était la même que lui ressentait.

Dégainant une de ses dagues, il ouvrit la porte.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Ysis Azul
Messages : 76
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 23
Localisation : Ou le vent m'emmène ~
Ysis Azul
Elfe
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Ven 29 Mai 2015 - 22:55
Ysis regarda avec curiosité tout le petit groupe qui seront ses compagnons pour cette mission. Il y avait une hybride chouette qui était là pour conter leur futurs épopées, un chevalier à écailles rouges, parfait pour les combats rapprochés, une humaine dont la cupidité n'avait d'égale que son incroyable discrétion, sans doute un assassin, un hybride aux cheveux dorés dont quelque chose titilla la curiosité de la jeune elfe et un petit félin tacheté qui maitrisait la magie.

Un groupe des plus intéressants, on en voit pas tout les jours des comme ça ~, pensa Ysis en souriant, regardant attentivement ses compagnons.

Cependant, elle ne voyait pas vraiment l'utilité de l'hybride à plume. Rien de méchant, loin de là, elle avait sans doute plein de choses à raconter, mais pour leur mission, elle pourrait les mettre en danger. Elle n'avait pas de muscle développé et elle ne sentait pas un brin de magie en elle. Peut être qu'elle se trompe ... Elle verra bien plus tard.

La nuit fut douce pour la jeune Elfe, ayant l'habitude de dormir un peu partout, et, une fois tout le monde prêt, le groupe put partir en direction du château. Ils prirent un radeau relativement basique et le chevalier se désigna pour ramer. L'hybride chouette resta sur la berge et leur fit au revoir de la main ... ou de l'aile. Ysis le lui rendit en souriant et regarda ensuite le château.

Une fois arrivé sur place, ils se retrouvèrent devant une immense porte relativement épaisse. Elle put voir dans le regard de certains l'envie d'enfoncer la porte tel des sangliers, mais ce n'était clairement pas une bonne idée. Tant qu'à faire, autant rester le plus longtemps dans l'ombre et dans le silence. Et visiblement, cela semblait être l'avis de la jeune humaine qui essaya de crocheter la petite serrure de la porte avec l'une de ses dagues, sans succès. Alors elle fit quelque chose d'étonnant. Elle se coupa la main de sa dague, surprenant un peu la jeune Elfe, et elle le fut d'autant plus quand elle vit son sang bouger à sa guise et former une clé pour ouvrir la porte. Ysis avait presque des étoiles dans les yeux.

- Woaaah, de la manipulation sanguine, ça fait des années que j'en ai pas vu, c'est tellement rare, lâcha t elle en s'approchant un peu pour mieux voir.

L'humaine partit en reconnaissance, étant la plus discrète dans eux. Enfin, c'était le cas avant qu'elle se mette à hurler tout à coup. C'était clairement pas malin. Le jeune blondinet fabriqua une torche de fortune qu'il alluma à l'aide de silex et alla rejoindre l'humaine. Ysis en fit autant, de même que le groupe.

- C'est une bonne idée. Espérons juste que le cri de Zorya n'a pas alerté quelque chose de malsain.

Les rats tournèrent autour d'eux d'une façon étrange. Etaient ils ensorcelés ? Peut être des éclaireurs ? Ysis ne sentait rien en tout cas. Puis ils arrièrent dans un couloir avec une multitude de portes. Laquelle ouvrir ? Le jeune blond en ouvrit une en crochetant la serrure de sa dague. Aussitôt, Ysis encocha une flèche sur son arc et regarda la pièce. Elle fit une petite grimace quand elle vit deux corps allongés par terre, inerte mais pas mort pour autant. Elle ferma leeeentement la porte sans un bruit et une fois fermé, elle soupira longuement.

- Des dormeurs. Si on les réveille, ils risquent d'alerter tout leurs petits copains et ça serait mauvais pour nous. Estimons nous heureux que le cri de Zorya ne les a pas réveillé, ils doivent avoir le sommeil lourd. Quoi qu'il en soit, évitons de les tuer, ce sont des innocents, la seule personne qu'on doit éliminer, c'est celle qui est responsable de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Mar 2 Juin 2015 - 16:23
Pendant la traversé de a courte étendue d'eau qui nous sépare du châteaux je fais le point de ce qui c'est passé depuis hier.
Après une nuit plutôt courte le réveil fut difficile, je me levais légèrement après le jeune humains et préparais le peut d'affaires en ma possession avant de faire un léger entraînement a la rapière et a l'illusion.

Une fois arrivé au château et a la porte fermé notre voleuse décide de crocheter ma serrure quand je sens ma capacité de détection de la magie s'activer de façon alarmante. Je m’approche donc du groupe avant de voir que c’était simplement de l'hemomancie pratiqué par l'humaine.

Nous voici a l’intérieur, et même si la réaction des rats présent a l'air de surprendre la jeune elfe je ne ressent aucune trace de magie ni enchantement, ce qui n'est pas le cas des homme présent dans la première salle.
Je décide de m’approcher doucement, aidé par l'enchantement de ma cape, afin de pouvoir étudier le sort sans les réveiller. Le groupe ne semble pas enclin a vouloir les tuer ce qui n'est de toute façon pas notre objectif. Un rapide examen de la salle ne révèle aucune autre porte, et je détecte pas d'enchantement sur les murs ni au sol.

L'analyse de l'enchantement n'est pas vraiment fructueuse, je ne peut pas déterminer le sort utiliser ni la manière don il a été appliqué. En revanche je perçoit un lien qui semble parvenir des profondeur du château, et une quantité de magie impressionnante mais neutre juste au dessus de nos têtes, sûrement la bibliothèque ou le laboratoire d'un mage.

Je fais part de ces information au reste du groupe afin que nous puissions prendre une décision, de plus j’enjoins le groupe a sortir de la salle et a verrouiller la porte a nouveaux pour éviter d’être attaqué par les dormeur.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller Jeu 4 Juin 2015 - 16:33
Les aventuriers se trouvent donc dans le château. Après avoir découvert une pièce qui ne menait apparemment nul part, Amedka à apparemment découvert la position de la bibliothèque mais comment y accéder ?
Les 5 aventuriers doivent faire demi tour et trouver une issus dans les douves pour sortir de cette enfers pleins de rats et de moisissures. Ysis n'a pas tord, il ne faut pas blesser les endormis, ni les déranger ! Gare a celui qui réveillera l'endormi, car sous ce sortilège, ceux-ci pourrais être rapidement plus dangereux qu'endormi !
Il faudra que nos cinq aventurier trouvent le moyen d’accéder au rez-de-chaussé, de là ils pourrons avoir un vue d'ensemble sur le domaine dans lequel ils se trouvent. Ensuite tout le monde sait que les bibliothèques se trouvent généralement au premier ou au deuxième étage mais dans qu'elle pièce ?
En espérant que les différentes pièces ne soit pas piégé....
D'ailleurs il ne faudrait pas que nos aventurier se perdent dans la cuisine... Il paraîtrait qu'un individu assez peut sympathique y résiderai depuis la malédiction de la sorcière... Il manie les couteaux de bouchers avec assez de brutalité, il n'a pas une apparence digne du prince charmant, mais plutôt d'un ogre ...


The Butcher :
 
Espérons que tout se passera bien pour nos aventuriers...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller
Revenir en haut Aller en bas

[RP de groupe] Les dormeurs doivent se réveiller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Environnement: Les pays riches doivent des billions aux pauvres
» Journée 2 : Groupe F
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: RP Forum-