Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez

Home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Home. Home.  Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 17:09
Après plusieurs jours de marche, Trenarn se dessinait enfin à l’horizon. Eärwen ralentit le pas.

« Non, il ne faut pas reculer maintenant... Fais un effort... » pensa l’elfe. Elle serra les poings. Revoir sa famille l’angoissait à vrai dire. Peut-être plus que de revoir le Roi en vérité.

Eärwen était fatiguée, ses cheveux étaient emmêlés et ses vêtements plein de boue. Le cliché de l’elfe en forme, fière et toujours jolie était bien loin. Elle rabattit le capuchon de sa cape sur sa tête et continua sa route. Si tout se passait bien, elle pourrait se laver et se restaurer. Encore quelques mètres...

Elle arriva enfin aux portes de la magnifique Cité d’Aldacoa. Cela faisait une éternité qu’Eärwen n’avait pas vu les gigantesques portes en bois clair de la ville elfique. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Les portes étaient ouvertes et l’on pouvait voir par-delà de petites maisons en pierres blanches. La Cité n’avait rien à voir avec Londë. Cette dernière paraissait sale et délabrée à côté de la lumineuse capitale des Elfes. Eärwen faisait clairement tache dans le décor. Elle avait vécu si longtemps loin de chez elle qu’elle en avait oublié le mode de vie des Elfes. Les petits elfes qui courraient dans la rue et les gens qui se promenaient paraissaient impeccables. Ils resplendissaient. Le soleil matinal se reflétait dans leurs cheveux tantôt blonds, tantôt roux et illuminait leur peau blanche. D’ailleurs, les petits coups d’œil en direction de Eärwen signifiait clairement qu’elle était sur un autre plan. L’Elfe avait en peu honte : elle arrangea sa capuche de façon à cacher le plus possible son visage. Au détour d’une rue, elle tomba sur la Place centrale de la Cité. En ce matin doux et lumineux, la Place grouillait de monde. C’était jour de marché. On pouvait voir pleins d’étales de fruits et de légumes et il y avait également des vendeurs de tissus et d’objets en tout genre : ustensiles de cuisine ou petits meubles, on trouvait de tout à la Place centrale.

Eärwen avait faim. Elle avait donné presque toutes ses provisions à Konoe et elle avait dû rationner le reste au cours de son voyage. Elle balaya du regard le marché. Justement, il y avait une elfe aux cheveux blond cendré qui façonnait des... des lembas ? Eärwen sourit. Son plat préféré ! Sa mère lui en faisait tout le temps...

L’Elfe aux cheveux noirs s’avança vers l’étale de la fabricante de lembas. Elle se racla la gorge pour signifier son arrivée.

-Bien le bonjour ! lança l’Elfe blonde

Elle était de dos. Quand elle se retourna et fit face à Eärwen, son sourire s’effaça et elle prit une mine plutôt inquiète.

-Etes-vous sure que ça va, mademoiselle ?
s’enquit la boulangère.
-Oui, tout va bien, fit Eärwen, légèrement véxée. Je vous en prendrai deux, s’il vous plait.

La boulangère ne se fit pas prier et elle emballa deux lembas dans du tissu avant de les remettre à Eärwen.

-Combien je vous dois ?
-Oh... oh rien, mademoiselle...

Là, c’était clairement de la pitié et Eärwen ne supportait pas ça. Elle sortit de quoi payer la boulangère et elle lui lança, les yeux dans les yeux :

-Merci, mais je n’ai pas besoin de votre pitié.

Elle posa les pièces sur le plan de travail. Sans se retourner, Eärwen partit le plus loin possible de la Place centrale. Oui, ce n’était vraiment pas dans les habitudes des Elfes de se vêtir de haillon et d’avoir la figure noire. Il faudrait que l’Elfe se réhabitue à ce mode de vie. A Londë, tout le monde se fichait de sa propre apparence. Combien de fois Eärwen était revenue de la chasse, la figure et les vêtements pleins de sang. Et il n’y avait aucun jugement de la part des autres habitants. Cet aspect lui manquerait.

Eärwen, tout en mangeant ses lembas – ils ne valaient clairement pas ceux de sa mère – déambulait dans les rues pavées de la ville. Avant d’aller voir sa famille, il fallait qu’elle aille voir le Roi. C’était la première étape. Comment allait-il réagir ? Elle n’en savait strictement rien. Mais s’il décidait de l’enfermer, alors elle ne voulait pas que sa famille soit au courant. C’est pour cela qu’elle allait le voir en premier. Elle ne voulait pas leur faire nourrir de faux espoirs.

La route n’avait pas changé. Ce sentiment d’être à la fois chez soi et étrangère était très troublant.

Le manoir se dressait à présent devant Eärwen.
Revenir en haut Aller en bas

Home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» (discussion) Ocean Home
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Avez vous la slacking attitude ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: RP Forum-