Avis aux visiteurs !
Ce forum est classé +18 ans, il peut contenir des textes et scènes RP violentes et érotiques.
Nous conseillons aux plus sensibles de passer leur chemin.

Partagez|

Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Lun 2 Mar 2015 - 12:50

Nymériia depuis quelque temps avait eu quelque aventures qui lui avait un peu changer de son ordinaire, entre sa balade en forêt elfique, son vol avec effraction sur un bateau pirates et son aventure à la recherche d’une relique perdu, elle pouvait se vanter d’être une érudit qui avait le sens de l’aventure. Mais elle continuait néanmoins ces recherches toujours plus importantes sur les serviteurs du Nécromant. Il fallait qu’elle découvre le plus de chose possible sur eux, afin de pouvoir avoir une chance les combattre et d’essayer de mettre fin à leur agissement. Elle savait que ça ne serait pas facile et quelle devrait surement faire des choses qu’elle ne souhaitait pas imaginer pour le moment. Mais elle avait un seul but qui lui donnera la force d’arriver à ces fins, la vengeance !   Venger sa famille et surtout venger son ami qui avait donné sa vie pour les combattre et les repousser hors de la ville lors d’une attaque d’un groupe de nécromant contre Lumérill il y a quelques années.
Mais pour le moment Nymériia arpentait encore et toujours les allés de la bibliothèque en quête d’une quelconque information utile, un indice, quelque chose de concret qui pourrait l’aider à avancer dans ça quêtes.
C’est en allant dans la salle commune, ou tous les savants et mage de la tour blanche venaient prendre leurs repas, qu’elle surprit une conversation intéressante. La plupart des gens qui se trouvait dans la salle, ainsi que dans la tour au final…, étaient des elfes, beaucoup d’humain aussi Lumérill étant la capital des hommes, mais très très peu d’hybride et quasiment aucun furry à la connaissance de Nymériia. Les deux érudits qui discutaient n’échappaient pas à la règle, deux elfes plutôt âgée avec leurs longs cheveux blancs et le visage fin fatigué par le temps et leurs petits yeux fatigués par les journées passé à  déchiffrer les parchemins ! Ils discutaient à voix basse, mais les sens de l’hybride lui permirent de suivre la conversation sans aucune difficulté.

-Etes-vous au courant ? Demanda l’un des elfes, avec des lunettes en forme de demi-lune sur le nez. Il paraîtrait qu’un espion d’Haznard a été aperçut dans la ville, il était recherché pour meurtre, et son visage n’était pas inconnu des forces de l’ordre. Il serait actuellement encore dans la ville, ayant filé entre les doigts des soldats, il est activement recherché !

- Que me dit-vous là, seigneur j’espère qu’ils mettront rapidement là mains sur cette homme !

- Vous savez si un espion a été vu il serait possible que d’autre encore méconnu soit avec lui. En tout cas celui-ci ne devrait plus faire long feu, son portrait a été fait et est placardé sur les murs de la ville !

- Effectivement vous n’avez pas tort sur ce point les forces d’Haznard sont de plus en plus grandissante, tant que le mal sévit….

La conversation qui s’en suivait n’intéressait pas vraiment la jeune fille, il fallait qu’elle voie par elle-même le visage de cet homme. Elle n’en revenait pas ! Elle avait enfin un indice enfin quelque chose de concret sur cette organisation.
Elle descendit quatre à quatre les marches de la tour, elle rejoignit sa chambre et attrapa une cape et se dissimula dessous et ressortie de la chambre précipitamment. Elle passa non loin de la salle commune, près de la se trouvait une petite pièce, ou était entreposé certaines armes et  bâtons magiques. Elle regarda autour d’elle, personne. Entra discrètement et se saisie d’une fine dague qu’elle glissa dans le revers de sa cape.Elle n’avait jamais utilisé d’arme auparavant, tout comme elle n’avait jamais eu d’indice sur la présence d’un de ces meurtriers ! Mais là il fallait qu’elle puise le courage et l’envie de vengeance qui était au fond de son cœur pour accomplir sa terrible tâche.
Une fois armé, elle sortit de la tour et parcourue les rues de la ville, à la recherche du portrait de l’homme, elle tournait et retournait dans les rues de la ville mais rien aucune affiche… Elle eut donc l’idée  d’aller voir directement à la caserne des soldats. Il fallait qu’elle voie le portrait de l’homme, mais il ne fallait surtout pas qu’elle se fasse remarquer. Elle changea d’apparence dans un coin de rue sombre, elle prit l’apparence d’un soldat, et se faufila sans mot dire dans la caserne. Une fois l’affiche trouvée elle la déroba et sortie rapidement, elle adressa seulement quelque signe de tête lorsqu’un autre soldat la salua.
Quelque mètre plus loin elle reprit son apparence normale. Après de nombreuses heures à chercher l’homme dans la ville, elle trouva enfin l’homme recherché. Ces sens l’avaient beaucoup aidé sur le coup, sa vision très accrue lui permettait de voir des détails qui échappaient aux autres et son ouïe lui permettait d’entendre ce qui ne devait pas être pas entendu. Elle avait suivi l’homme depuis un certain temps, elle attendait le moment opportun pour se faufiler derrière lui, elle attendait le moment idéal, elle y était presque ! Elle ne lâchait pas sa cible des yeux, elle avait sorti son poignard, prête à déguerpir une fois l’acte accomplie.

Elle était tellement concentrée qu’elle ne se rendit pas compte qu’un jeune furry arrivait dans sa direction sans la voir. Il avançait d’un pas pressé, et la bouscula dans sa course. La jeune fille se retrouva à terre sans comprendre ce qu’il lui était arrivé. Lorsqu’elle regarda autour d’elle l’homme avait complétement disparue. Elle était furieuse et se retourna sur l’homme qui l’avait bousculé. Un furry qui n’était visiblement pas d’ici….
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 29
Geekko
Furry
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Ven 6 Mar 2015 - 12:45


Lumérill… Qu’elle magnifique ville est-ce. Depuis son exile, Sûlir était souvent passé proche de celle-ci sans pourtant jamais ci arrêter. A cette époque, il voyageait encore avec les Lendas et n’avait donc pas eu l’occasion le courage de leur demander de faire escale. Le groupe de Lendas qui l’avait secourue et accueillit en leur sein évitait ce genre de ville bien trop importante à leurs yeux. Le jeune Loup voyait cette cité différemment. Lui qui n’avait connu que son village, était sidéré par tant de savoir faire en matière de construction. Dressée telle une montagne au milieu de cette plaine verdoyante, on ne pouvait voir qu’elle à des lieux à la ronde. De son blanc immaculé, elle paraissait être une cité angélique. Bien des mois après leur première rencontre, Sûlir put enfin ci rendre. Effectivement, il avait décidé de se séparer de sa caravane, car le mode de vie des Lendas ne convenait plus à sa curiosité. Il voulait découvrir ce monde ainsi que les secrets qu’il renferme et pour le gardien, cela commencerait avec Lumérill.

Face à l’immense porte qui ornait l’entré de la cité, Sûlir resta coi. Au milieu du passage, se fut un marchant pressé qui le ramena à la réalité en le bousculant… et l’insultant au passage.  Reprenant ses esprits, notre ami se risqua donc à pénétrer dans Lumérill. Bien que pour lui, les marchés étaient chose commune, le monde qui était présent ne l’était absolument pas. Il pouvait posé ses yeux dans tout les coins de la place principale, il n’y voyait que la foule. Très vite mal à l’aise, il s’échappa du marcher pour gagner une rue bien plus tranquille. Reprenant son souffle, il soupira.

« Comment il peut y avoir autant de gens au même endroit… c’est dingue ! »

« Je t’avais prévenu, mais tu m’écoute jamais… je sais que tu n’aime pas quand je dis ça, mais j’avais raison ! »

Cette petite voix fluette que vous venez d’entendre, c’est Heren, la fidèle amie de Sûlir. Il s’agit d’une petite Nimbat qui à un certain don pour ce qui est d’être agaçante quand elle le veut. Voletant au dessus de son épaule, elle ronchonnait et ce depuis leur arrivée dans la région. Elle n’aimait pas la ville et encore moins la foule tout comme Sûlir d’ailleurs, mais à contrario de celui-ci, elle n’était pas du tout curieuse.

« T’en à pas assez de râler tout le temps » dit Sûlir en riant « Regarde autour de toi, tu as remarqué cette architecture ? Je trouve ça fascinant. En plus, si ce que j’ai entendu est vrai, il paraît qu’il y’a une immense bibliothèque ici, on pourrait y faire un tour non ? »

Sûlir était très excité à l’idée de visiter la bibliothèque et de pouvoir discuter avec quelques Archivistes mais ce n’était absolument pas le cas de Heren qui boudait dans son coin, les bras croisés et tournant le dos au Loup.

« Gna gna gna ! Tu ne penses qu’a ça… Moi j’ai faim ! »

Sûlir, qui la regardait bouder, rit. Il lui ébouriffa les poiles de la tête et lui souffla à l’oreille.

« Sur le chemin il y aura surement des échoppe où l’on pourra trouver de quoi remplir ton estomac. »

A ces mots, la petite Nimbat se redressa subitement et se mit à virevolter dans tout les sens avant de s’enfoncer dans la ruelle pour prendre finalement la direction de la tout Lumière.

« Alors qu’est ce qu’on attend ! Tu viens !! Arrête de trainer ! »

Hilare, le jeune loup se mit à courir après son amie, qui avait subitement prit goût à la lecture… enfin presque.
La Nimbat, prenant de l’avance, n’était pas bien grande et Sûlir ne voulait pas la perdre des yeux. Ce qui veut dire qu’il ne faisait plus du tout attention à ce qu’il se trouvait autour de lui, mise à par le petit point orange qui s’éloignait.  Courant donc dans la ruelle, il ne remarqua pas la jeune fille devant lui et la percuta de plein fouet la faisant basculer en arrière. Le temps de comprendre ce qu’il venait de ce passer, le Gardien avait déjà fait quelque mettre. Il s’arrêta net et se retourna pour venir en aide à la jeune fille et l’aider à ce relever. Il se sentait un peu gêné.
Sont fidèle chapeau toujours sur la tête il l’aida à se redresser, et s’inclina en guise d’excuse.

« Veuillez m’excuser, je ne vous avez point vue… Vous allez  bien ? »

Il jeta un coup d’œil par dessus son épaule pour voir où était Heren, mais il ne la vit pas.  Un peu pressé, il s’assura que sa pauvre victime allait bien avant de reprendre sa course après son amie.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Lun 23 Mar 2015 - 19:08
Nymériia, en colère et honteuse d’être tombée, se releva tant bien que mal. La tête douloureuse, elle avait du mal à discerner ce qui se passait autour d’elle. Pourtant elle se souvenait du visage de celui qui l’avait fait tomber ou du moins son allure. Elle le regarda s’incliner devant elle, retirant son chapeau un bref instant. Elle épousseta sa robe, titubant légèrement, sa douleur à la tête ne faisait qu’augmenter, et elle sentit que le long de sa joue quelque chose de chaude et liquide qui coulait. D’un revers de manche elle s’essuya, et se rendit compte qu’elle saignait. Sa tête avait dû se cogner sur le parvis de la rue, des dalles en pierre, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour atterrir. Peu importe !
Le jeune homme s’excusa, et lui demanda comment elle allait poliment. Mais quelle question idiote, il venait de la faire tomber. Elle avait une blessure à la tête, et une migraine atroce. De plus elle avait perdu la trace de celui qu’elle traquait depuis des jours ! Nan mais franchement comment pouvait-elle bien aller ?
La foule commençait à s’amasser autour d’elle, elle n’aimait pas du tout cela, mais alors pas du tout. Était quelqu’un de très timide, préférant passer inaperçu 'être montré du doigt. Mais là tout le monde la regardait, l’air inquiet, moqueur, stupéfait, ou parfois regardait juste par curiosité.
Le jeune furry sans prévenir, repris sa course sans autre forme de procès, il s’était enfui sans rien dire, courant dans une direction totalement opposée. Elle n’en revenait pas il c’était enfui . La laissant la seule, à la vue de tous  sans même s’expliquer, sans même la regarder. À cause de cet étranger elle avait tout de même perdu l’homme qu’elle traquait depuis des jours ! Elle n’aurait surement pas d’autre occasion comme celle-là, et elle lui avait filé entre les doigts.
Elle reprit ces esprits, et partit à la poursuite du jeune furry qui avait causé tous ces tracas à la jeune hybride. Elle le poursuivit tant bien que mal, essayant de ne pas le perdre de vue ! Il allait devoir s’excuser mieux que ça tout de même !

Elle aurait bien voulu, l’appeler mais à part crier des :
- Hey ! Vous-là ! Attendez !!!

Elle ne savait pas trop que dire d’autre ne connaissant rien de l’étranger, elle n’avait vu que des poils et son chapeau. Mais qu’est-ce qu’il courait vite ! Elle peinait à le rattraper, mais elle n’était pas du genre à abandonner si facilement !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 29
Geekko
Furry
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Mar 31 Mar 2015 - 14:17
Ce n’était absolument pas dans les habitudes de Sûlir, de partir de la sorte, tel un voleur mais l’idée qu’il arrive quelque chose à son amie Heren lui était insupportable, et il savait pertinemment qu’elle était du genre à se fourrer dans les pires situations, Sulir avait d’ailleurs bon nombre d’exemples à donner. Il courait dans la ruelle, tournant la tête à droite ou à gauche pour vérifier qu’elle n’était pas rentrée dans une échoppe mais pour le moment, rien. Arrivant rapidement à la sortie de la ruelle qui débouchait sur la cours de la tour des lumières, le Loup s’arrêta pour admirer la magnificence de l’ouvrage. Il fut sorti de ses rêveries par une petite voix agacée derrière lui.

« Bon !!! Tu m’achètes à manger oui ou non ? »

Se retournant d’un geste, Sûlir fit une drôle de moue, et ne put s’empêcher de rire en voyant son amie voleter au dessus de la terrasse d’une taverne.  Reprenant son  sérieux, il acquiesça de la tête.

« Oui oui allons y… »

Alors qu’il s’apprêter à répondre à la demande d’Heren, il remarqua du coin de l’œil une personne « connue ». Tournant la tête, il releva un peu son couvre chef. C’est bien ce qu’il pensait, il s’agissait de la jeune femme qu’il avait renversé plus tôt.  Il l’observa s’approcher malgré les plaintes d’Heren qui essayait de le tirer vers l’entrée de la taverne. La jeune femme avait l’air essoufflée. Toujours sans bouger, il l’interpela.

« Mademoiselle ? Vous allez bien ? »

La jeune fille avait l’air fatiguée, ce qui pouvait se comprendre étant donné qu’elle avait l’air d’avoir couru… mais pourquoi ? Après un tel choque elle aurait dut se reposer. Mais en y regardant de plus près, Notre ami fut prix d’un mauvais pressentiment, comme si quelque chose de pas très joyeux allait se produire. Le regard noir de celle-ci expliquait peut être cela.

« Mademoiselle ? »

Pour le coup, même Heren ne disait plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Mar 31 Mar 2015 - 21:20
Comment Asha'Nae avait finit en ce lieu ? En cette ville ? A dire vrai, elle était pas sûre de le savoir elle-même, l'endroit étant en rien agréable pour elle. Beaucoup de bruits, beaucoup de monde, des regards interloqués envers elle et j'en passe. Cependant, elle était là, à l'origine, pour en apprendre un peu plus sur la civilisation humaine et la façon avec laquelle ceux-ci fonctionnaient. En premier lieu, elle dû apprendre que les humains accordaient une grande importance à ce qu'ils appelaient l'argent... Des pièces en métal avec lesquels on pouvait avoir tout ce que l'on voulait... Asha'Nae trouvait ce concept complètement idiot... On ne pouvait rien faire de petits ronds en métal !

Par la suite, Asha'Nae avait commencée à vagabonder dans les rues de la cité en regardant un peu partout autour d'elle... Et comme toujours, de nombreux regard étaient braquer sur elle... Sans doute à cause de sa tenue qui n'était composée que d'un pagne d'un tissu rouge... Et d'une bande en tissu cachant sa maigre poitrine faite du même tissu visiblement. La jeune furry portait son épée dans sa main gauche et elle tenait un petit sac à une corde, à son dos... Contenant des vivres, des plantes médicinales... Des biens de première utilité dans un environnement sauvage, mais pas vraiment utile en ville.

Alors qu'elle marchait dans les rues, la folie de l'endroit prit de court Asha'Nae qui remarqua une étrange créature orange passer près d'elle dans un premier temps. Elle avait déjà vue des créature de ce genre... Mais jamais dans le coin ! Peu de temps après, la créature fut suivit par un garçon, un furry aussi, vêtu étrangement... Enfin étrangement, c'était peut-être une mode ici ? Dans tous les cas, celui-ci avait l'air d'être pressé... Mais, l'étrange cortège ne finissait pas là, car une femme au regard davantage remplit d'éclair d'un ciel orageux suivait de près le garçon. Ne comprenant pas entièrement la chose, Asha'Nae les suivit un instant, curieuse de voir.

Son instinct ne la trompa pas, car la femme interpella le garçon qui n'avait pas l'air de trop comprendre. Cependant, Asha'Nae pouvait sentir que la situation était loin d'être en la faveur de celui-ci et s'approcha alors encore un peu, jusqu'à être juste derrière la femme en furie ! L'observant alors en essayant de comprendre pourquoi elle était en colère.

- Hum... Il y a... Un problème ?

Pourquoi venait elle s'en mêler ? Sans doute car un furry était dans cette situation... Ou alors simplement car elle était trop curieuse ? Bah... Dans tous les cas, c'était ça ou continuer à errer dans cette cité et très probablement se perdre...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Mar 31 Mar 2015 - 22:12
Nymériia avait enfin rattrapé le jeune homme, il s'était enfin arrêté. Bon, à l'évidence Nymériia n'était pas, mais alors pas du tout une grande sportive. Mais elle détestait courir, et au plus au point. S'arrêter était un véritable soulagement !Mais elle n'oublia pas pourquoi elle avait été réduite à cette horrible course, oh ça non elle n'était pas prête de l'oublier !
Le jeune homme la regardait l'air un peu indécis, ne sachant pas vraiment pourquoi elle l'avait poursuivie, et lui demanda innocemment si elle allait bien ...

- Non mais franchement, j'ai passé ma journée à poursuivre un homme par but de vengeance sans vraiment savoir si je serais capable d'agir ou non pour le neutraliser. Une fois avoir enfin trouvé cet homme je me suis fait renverser par un inconnu. Celui-ci n'ayant même pas pris la peine de m'aider à me relever c'est enfui à toute vitesse. Puis j'ai dû courir dans toute la rue, pousser des passants, faire de mon mieux pour ne pas être distancé. Tout cela car elle ne supportait pas vraiment l'idée que ça journée soit gâchée, et qu'en plus pour elle la galanterie et la politesse étaient primordiales et là en l'occurrence le jeune homme n'en avait pas du tout fait preuve ! Mais mis à part cela tout allait bien !

Après avoir sorti sans vraiment sans rendre compte tout ce qu'elle avait sur le cœur. Elle regarda le jeune homme, elle ne voulait pas s’énerver ce n'était pas son genre pourtant. Que lui arrivait-il aujourd'hui ? Elle qui était calme, silencieuse, discrète, elle c'était retrouvé dans une histoire qui la dépassait... Le goût de la vengeance était en train de la changer, et elle n'aimait pas cela du tout. Elle commença à douter d'elle-même, lorsqu'une petite voix la tira de ces angoisses.

-Hum ... Il y a ... Un problème ?

Nymériia posa le regard sur la petite furry qui avait prononcé ces mots. Une jolie furry au premier coup d’œil. Elle avait des yeux d'ambre, et un poil crème luisant, des longues mèches accentuaient sa féminité, et elle était vêtue d'un ... d'un ...
Non mais quoi ?!  Alors là elle en avait vu des vertes et des pas murs aujourd'hui. Ou plutôt pas vu, car la jeune femme n'avait quasiment rien sur le dos.  On était dans les rues de Lumérill, capitale des hommes, parmi la haute société. Il y avait des nobles, des chevaliers, des dames, des comtesses. Elle remarqua seulement tous les regards qui était posée sur les trois jeunes gens. Elle ne put alors dissimuler une certaine gène vis-à-vis de tous les yeux rivés sur elle. Les gens d'ici n'avaient pas vraiment l'habitude de ce genre de tenue, mais elle se garda bien de faire une quelconque remarque, elle ne voulait en aucun cas blesser la jeune fille.

Elle retourna son attention sur le jeune homme de peur qu'il ne reprenne la fuite. Elle s’excusa de s'être énervée, et que les événements de la journée l'avaient un peu troublée et qu'elle avait perdu son sang-froid.
En y regardant de plus près les deux individus avait l'air étranger aux coutumes et mode de vie de la capitale.

- Vous n'êtes pas d'ici tous les deux je suppose ? Demanda-t-elle timidement aux deux furry. Je ne suis pas là pour juger, mais vous vous démarquer du reste de la population.

Elle regarda autour d'elle, les regards des gens étaient trop posés sur eux à son goût, puis ayant remarqué les petits grognements de l'animal volant à coter du furry, elle eut une idée. Elle avait mal agi et le savait, elle c'était énerver pour rien, et aujourd'hui elle n'avait pas vraiment été dans son état normal. Elle voulait changer cela, elle voulait se retrouver un peu.

-Dites, j'aimerais me faire pardonner pour mon comportement... Plutôt déplorable je l'avoue... Et si je vous invitais tous les deux, son regard se posa sur le petit être volant, plutôt tous les trois pardons, à déjeuner dans un endroit que je connais bien. Nous serions plus tranquilles et puis j'aimerais savoir d'où vous venez tous les deux ! Qu'en dites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 29
Geekko
Furry
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Mer 1 Avr 2015 - 15:02
Alors que Sûlir attendait avec appréhension le dénouement de la chose, il fut troublé par une vision des plus étranges, en contre bas de la rue, derrière la jeune femme,  une furry qui ne semblait pas bien vieille non plus, s’approchait d’eux. Ce qui le troubla d’autant plus, était sa tenue… enfin si on pouvait nommer ça ainsi. Dotée de jolies formes, à sa simple vue, le loup se mit à rougir fortement. Je vous laisse imaginer la scène. Sulir, entouré d’Heren, qui le connaissant bien et qui avait déjà remarquée les couleurs teintées que prenaient ses joues et d’une parfaite inconnue furibonde qui s’apprêtait à l’engueuler comme il se doit.  Ce qui devait arriver arriva. D’une il reçut un magistrale coup de pied d’Heren dans l’épaule et de deux se retrouva accablé des malheurs d’une personne qui ne connaissait pas.  Y’a des jours où il vaut mieux rester au lit.

Sûlir fut  ramené à la réalité en grande pompe. Un coup de pied donc, qui lui arracha un crie étouffé et une soufflante qui le laissa coi.  Clignant des yeux frénétiquement, son regard aller d’Héren à la jeune femme, qui après plus ambles observation semblait être une hybride. Comment énervé deux femmes en seulement quelques minute ? Ne cherchez pas, il n’y a que Sûlir pour faire ça.

Ignorant la nymbat, il préféra se concentrer sur l’hybride, et tenta de s’excuser.

« Excusez-moi, je ne vous avez pas vue… Je courais après la miss ici présente afin de ne pas la perdre de vue. Elle a tendance à se mettre dans de sales situations. »

Ne détachant pas son regard de son accusatrice, il esquiva l’évident coup qu’Heren essaya de lui donner. Grommelant, celle-ci répondit.

« Si tu m’avais acheté à manger quand je te l’ai demandé on en serai pas là ! »

Dans leur houleuse discussion, ni Heren, ni Sulir n’avait percuté ce que l’hybride venait de leur dire. « j'ai passé ma journée à poursuivre un homme par but de vengeance ». Lorsque Sulir comprit enfin le sens de la phrase, il n’eu même pas le temps de rebondir dessus. C’est justement à ce moment là que la jeune furry remarquée plus tôt, décida d’intervenir.  Tous la regardèrent, sauf Sûlir qui rapidement détourna le regard mal à l’aise en se raclant la gorge.  Il faut comprendre que notre ami n’avait pas forcement l’habitude de voir des gens porter ce genre de tenue. Par chez lui le soleil tapait si fort qu’il valait mieux bien se couvrir. Un silence s’installa mais il fut rapidement brisé par la jeune femme. Le loup s’empressa de répondre.

« Effectivement, nous venons du sud, plus particulièrement d’une région que vous connaissez sous le nom de Désert des lamentations. »

Heren qui allez en rajouter s’arrêta nette dans son élan au doux son que produisait le mot « déjeuner » Elle cria de joie et se mit a tournoyer dans tous les sens.

« Manger manger manger !!! Allons manger ! »

Soupirant longuement, le Gardien gêné s’excusa du comportement de son amie devant les deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Mer 1 Avr 2015 - 20:59
Asha'Nae observait la scène en inclinant légèrement sa tête sur le côté. Si la femme hystérique était étrange, le furry était gâté aussi dans ce domaine ! Il avait l'air un peu nié à la regarder comme ça pendant quelques secondes, mais bon... Il faut dire que presque toute les personnes qu'elle avait rencontrée, jusque là, en ville avaient eu ce regard.

Au moins, le côté positif était que la situation avait l'air de se calmée, petit à petit. La femme, hybride au premier coup d’œil, avait l'air de se calmée et la seule chose présente et encore stressante était la bestiole orange qui se tenait derrière le furry... Bestiole qui avait l'air totalement folle quand l'hybride se mit à parler de déjeuner. La chose qui intéressait davantage Asha'Nae était le fait que l'endroit dont parler l'hybride était, visiblement, calme.

- Et bien... Je suis d'accord, si la bestiole orange arrête d'essayer de nous rendre sourd.

Malgré ses origines... Asha'Nae savait parler d'une manière plutôt correcte bien que directe. Elle devait cela à une petite éducation des elfes à ce sujet... N'étant, cependant, pas rester suffisamment longtemps pour apprendre plus. Dans tous les cas, la proposition de l'hybride était plus qu'acceptable et ceci malgré la question qui avait été posée. Asha'Nae se mit à longuement réfléchir... Répondre à cette question ? Pourquoi pas... Ce n'est pas comme-ci cela était dangereux au final.

- Je viens des Contrées Oubliées et plus exactement de la Forêt d'Ainas. Mais à présent... Je voyage à travers le monde.

Hochant la tête, Asha'Nae attendit donc tranquillement que l'hybride indique la direction de ce fameux endroit au calme et où il était possible de déjeuner, car mine de rien... La jeune furry n'avait rien manger depuis déjà deux jours et la faim commençait doucement à faire savoir sa présence. Elle espérait juste que l'endroit en question accepterai sa présence... Elle avait déjà voulue entrer dans un bâtiment de la ville où elle fut rejetée... A cause de sa tenue, certainement et peut-être aussi de la lame qu'elle tenait à la main !

- Ah... Mon nom est Asha'Nae.

Sachant que les gens de la civilisation raffolaient de ces présentations. Elle en avait entendue certains sortir plein de mots rien que pour ce présenté... Du genre "Duc Machin du comté de truc." ... Bref... Les gens civilisés sont fous !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Jeu 9 Avr 2015 - 15:30
Tout le monde avait accepter ça proposition ! Nymériia connaissait bien les rue de Lumérill, tant sur la terre ferme d'ailleurs que dans les airs. Mais pour le moment elle n'avait pas vraiment besoin de leur montrer les différents courant aériens qui dominaient la ville.

- Moi c'est Nymériia ! Archiviste de Lumérill ! Elle jeta en coup d’œil vers Asha'Nae, au cas où qu'elle ne comprenne pas, Nymériia sortie de sous sa cape un petit livre. Oui vous pouvez trouver cela étrange mais la jeune hybride à toujours un livre sur elle, on ne sais jamais si elle se retrouve coincé quelque part elle pourra au moins s'occuper ! Elle montra l'ouvrage à la jeune Furry.

- Je range des livres et les classes selon les histoires qu'il y a à l'intérieur ! Dit -elle en secouant le manuscrit.

Après se bref intermède, la jeune fille se glissa entre les passants, demandant à ces deux compagnons de la suivre. Elle avançait rapidement, sans pour autant les distancer. Elle traversait les ruelles de la ville les unes après les autres, peut à peut la foule se dissipa pour ne plus croisé que quelque passant qui s'aventurait non loin de là. Les ruelles était de plus en plus étroite, elle espérait que ses compagnons ne s'inquiétaient pas trop de l'endroit où elle les menait, donc elle accéléra un peu l'allure pour arriver plus rapidement. Elle s'arrêta devant une petite porte qui ne payait pas de mine à a vu d’œil. Elle attrapa la poignée, et ouvrit doucement la porte. Un petit carillon raisonna, une douce et légère mélodie raisonna dans la ruelle complètement déserte.
Une fois un l'intérieur, on pourrait se croire dans un autre monde, un tout autre monde loin du tumulte de la grande place, et de la pression de la ville. L'ambiance de la salle était lumineuse et chaleureuse. Une cheminée centrale réchauffait toute la pièce. Celle-ci était joliment décorer avec des miroirs et des pierres de toute les couleurs, qui donnait à la pièce différente nuance selon l'endroit où l'on regardait.
Un soir d'illusion faisait croire que nous marchions sur l'eau et ont pouvaient apercevoir des carpes colorés nager tranquillement. Le plafond et les murs de la pièce était d'une couleur bleuté très clair qui permettait aux éclats des pierres de chatoyer simplement sur les murs.

Au fond de la pièce il y avait un comptoirs en bois, et derrière une jeune hybride mis femme mis lièvre, s'affairait au service des boissons. En apercevant Nymériia elle lui adressa un grand sourire et leurs fit signe d'aller prendre place à une table.
Il y avait quelque clients dans la pièce qui avaient commencer leurs repas, ou attendaient patiemment leurs commandes.

Nymériia se dirigea vers une table vide un peut à l'écart de façon à ne pas être importuné. Elle s'assis et fit signe aux deux autres de faire de même.

-Alors l'endroit vous convient j'espère ? Vous allez voir, ici la nourriture et délicieuse et l'endroit est peut fréquenter, personne ne vous posera de problème.


Et en voyant que le petit animal qui suivait le jeune furry garçon commençait de nouveau à s'agiter elle ajouta :
- Je vais demander à ce que l'on soit vite servit ! Prenez se que vous désirez surtout, n'hésiter pas ! Et si vous avez le moindre souci ou la moindre question j'y répondrai avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 29
Geekko
Furry
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Ven 10 Avr 2015 - 11:36
Se grattant l’arrière de la tête, Sûlir regardait alternativement ses deux interlocutrices. Il était à la fois gêner d’être la et n’avait qu’une envie, de s’enfuir. Il faut dire que la situation était des plus étranges mais d’un autre coté, il devait bien ça à cette pauvre hybride qu’il violement bousculée. Il sortie instinctivement de ses songe lorsqu’il entendit la jeune furry prononcer les mots « Bestiole orange ». Comme un réflexe, il attrapa Heren et lui mit la main sur la bouche. Il la connaissait bien son amie, a peine avait-elle réaliser ce qui venait de se dire, qu’elle gesticuler et essaya de parler et pas pour dire des chose gentille. Heureusement, la main de Sulir étouffé tout ce qui pouvait sortir de sa petite bouche. Encore plus gêné du comportement de son amie, le gardien eux un sourire  exprimant son sentiment.

« Pardonnez son comportement, elle est du genre impulsive… Je m’appelle Sûlir, et voici Heren. »

Asha’Nae et Nymériia, voici donc de drôles de personnages, se dit Sûlir. Le loup, curieux de tout, était tout de même heureux. Avec cette rencontre incongrue, il allait sans doute découvrir deux nouvelles cultures. Quelque part, il avait hâte.  Notons tout de même qu’il fronça un sourcil lorsque la jeune hybride expliqua son travail. Il avait l’impression d’être pris pour enfants… même si ce n’était pas à lui que s’adressait l’explication. Enfin passons.

Finalement le petit groupe se mis en route à travers la ville et arriva dans une partie de la ville presque désertique.  Caché par les hautes bâtisses, les ruelles de plus en plus étroites devenaient de plus en plus sombres aussi. En compagnie d’un drôle de gars, la situation pourrait inquiéter, mais dans le cas de nos amis, Sûlir ne s’en fit pas. Ils arrivèrent donc au fameux endroit. Une fois à l’intérieur, c’était un émerveillement pour les yeux du furry, il n’avait jamais vue pareil endroit, et n’imaginait même pas possible une telle décoration.

Avançant silencieusement dans la pièce et suivant leur hôte, Sûlir admirait la décoration, même Heren restait silencieuse pour le coup. Tous prirent place  une table.

« C’est assez impressionnant effectivement, je n’imaginais pas pareil endroit. Ce lieu dénote complètement du reste de la cité. »

Heren se posa à coté du loup. Bien que silencieuse son ventre gargouilla. La serveuse s’approcha de leur table et leur sourit demandant ce qu’il leur ferait plaisir.

« Je n’ai pas très faim pour ma part, quelques fruits et une pinte me suffirons.  Pour la demoiselle, je pense que du pain et de la charcuterie fera l’affaire. »


Il sourit et se tourna vers les autres attendant leurs demandes.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Jeu 16 Avr 2015 - 17:39
Ecoutant tranquillement l'hybride, Asha'Nae hochait simplement la tête en l'entendant parler de ce qu'elle faisait dans cette ville. Archiviste... Elle avait déjà entendue ce mot chez les elfes... Une personne qui devait s'occuper de l'histoire et faire en sorte que celle-ci ne se perde pas.

- Oui, il y avait aussi des Archivistes chez les elfes. C'est un noble devoir que de veiller sur l'histoire de son peuple.

Se tournant ensuite vers l'autre furry qui portait donc le nom de Sûlir, elle ne fut pas surprise de savoir que la bestiole orange était du genre impulsive. Elle était même pire que ça, oui ! Mais bon...
Par la suite, l'hybride fit signe de suivre, ce que Asha'Nae fit en regardant par moment autour d'elle... Les passants continuant de la dévisager avant que ceux-ci ne se fassent plus rare, les grandes rues se changeant en de plus petite ruelles pour finalement arriver devant une porte d'un bâtiment que l'hybride ouvrit donc.

Une fois à l'intérieur de ce bâtiment... Ce fut une drôle de surprise pour Asha'Nae qui écarquillait les yeux face à l'endroit au combien particulier... Que ça soit par sa décoration que par son sol ou l'ambiance qui s'y trouvait. A cet instant... La jeune furry aurait pu se croire dans un des rêves qu'elle avait l'habitude d'explorer, sauf que cette fois... C'était bien la réalité.

- Quel endroit... Etrange et joli à la fois.

Pour une fois, Asha'Nae n'était pas déranger d'être à l'intérieur d'un bâtiment de la ville et ça... C'était un exploit ! Elle suivit alors tranquillement l'hybride en regardant tout de même autour d'elle afin d'admirer le lieu, venant se mettre à la table qui avait été indiquée il y a peu.

- Cet endroit est plutôt bien... Et il y a pas trop de monde ! Mais... On peut manger ici ? Je vois pas de nourriture... De bête ou de feu...

Oui... Asha'Nae ne connaissait pas ce qu'était un restaurant, une auberge ou toute chose de ce genre. Ainsi, pour elle, un lieu où on se faisait servir son repas était quelque chose de complètement inconnu et bizarre.

- J'ai une question... Pourquoi on doit attendre à cette table ? Et pourquoi on se ferai servir ? Et si je veux de la viande... Je dois aller la chasser ?

Toooute une éducation à faire, il faut bien se l'avouer. Cependant, on pouvait comprendre cela, surtout après que la jeune furry ai dévoilée ses origines. Et de toute façon, au vue de sa tenue et de ses manières, il était facile de comprendre qu'elle et la civilisation faisaient deux.

- Ah ! Et... Pourquoi j'ai pas le droit d'entrer dans certaines hutte de pierre ? Pourtant j'ai vue plein de gens pouvoir y entrer... Un grand bâtiments... Euh... Grande... Tour ? Je crois que c'est le nom...

A ce moment... Asha'Nae devait parler de la Tour Lumière, certainement... Voulant sans doute comprendre pourquoi elle n'avait pas le droit d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Jeu 16 Avr 2015 - 18:58
Nymériia étouffa un petit rire à la réflexion des deux individus, elle ne voulait pas être grossière loin de là, mais elle n'était pas du tout d'avis de se contenter de quelques fruits et de pains. Elle s'était rendu dans cette endroit qu'elle aimait beaucoup pour être tranquille et leurs en mettre pleins la vue. Elle était souvent venue ici par le passé avec son défunt ami, il lui avait fait découvrir cette endroit peu de temps après leurs rencontre. Depuis elle n'avait pas cessé de venir, elle aimait l’atmosphère de ce lieu.

Elle se leva et alla voir la servante, elle lui glissa deux trois mots à l'oreille puis retourna s'assoir avec ces deux compagnon. Son regard gris foncé se posa sur la jeune Asha’Nae, il est vrai que l’endroit devait être plutôt atypique pour quelqu’un qui vivait de façon sauvage, et les meurs et coutumes des gens vivant dans les villes pouvaient parfaitement passer pour complètement saugrenu. En même temps Nymériia serait complètement perdu si elle devait se débrouiller seule face à la nature, elle savait chasser sous sa forme de chouette mais cela relevait plus du jeu que du véritable désire de survivre et de se nourrir.

- Nous autre habitant des villes ne sommes pas de très bon chasseurs, nous préférons élever nous même les animaux pour les manger et on cultive nos plantes nous ne les cherchons pas dans la forêt. De plus les gens des villes préfère échanger des objets contre de la nourriture, de l’argent et des objets utiles en échange d’autre !  


C’était très compliqué, elle ne voulait pas s’adresser à eux comme si ils étaient totalement ignorant, surtout qu’elle avait bien compris que le pauvre Sûlir lui avait eu une éducation parfaitement correct, mais elle voyait bien que ce n’était pas le cas d’Asha’Nae, et elle voulait faire de son mieux pour l’aider à intégrer les gens de la ville sans s’inquiéter de son sort si elle devait la laisser seule.

- Donc non, nous n’allons pas chasser, je vais échanger des pièces d’argent contre de la nourriture que l’on va nous préparer.

Suite à cela, la serveuse arriva avec plusieurs plats qui dégageaient une délicieuse odeur dans toute la pièce. Nymériia voulait leurs faire gouter les spécialités de Lumérill, c’était hors de question de manger du pain et de la charcuterie, alors que la ville recelait des trésors culinaire des plus exquis ! Tout d’abord la serveuse déposa une tarte aux poireaux et aux herbes potagères, une tourte aux cuisses de grenouilles, et une terrine de lapin au vin blanc. Elle déposa une miche de pain frais pour accompagner cela ainsi qu’une carafe d’eau et un pichet de vin. Elle revint rapidement avec d’autre plats, un filet mignon au cidre et du chevreuil aux légumes des bois.
Les plats était nombreux mais en quantité réduite, pour que les convives puissent bien tout goûter selon leurs envies. Puis arriva le dessert qu’elle déposa dans un coin de table, pour que l’on puisse se servir quand on le souhaiterait. Du pain perdu aux épices et à la crème vanille, un plats qu’adorais Nymériia, c’était particulièrement délicieux avec une bonne tasse de thé ! Et des chaussons aux pommes pour les plus gourmands d’entre eux ! Avec cela ils avaient de quoi ce faire un délicieux repas et ne repartirai pas déçut, du moins elle l’espérait !

- Server vous de ce que voulez ! Et régalez-vous !

Dans certains endroits on se servait de tranche de pain comme assiette, mais ici il y avait des assiettes en terre cuite et des couverts en fer forger ! Ce n’était pas forcément étonnant de trouver cela dans une grande ville, surtout que cette endroit avait pour habitude d’accueillir mage et grand sage de la ville, et ce n’étaient pas des personnes qui aimait se salir les mains.

Nymériia se souvins alors de la question que lui avait posé Asha’Nae, elle devait surement parler de la tour blanche de Lumérill aussi appeler la tour Lumière ! Il est vrai que c’était déjà un endroit qui n’était pas facile d’accès pour les habitants de la ville, alors pour les étrangers, autant dire que c’était impossible. C’était un endroit réservé aux mages et seigneurs de la cité, la garde ne laisserait certainement pas passé les étrangers et la populace comme ça.  Comment expliquer cela à la jeune fille ?

- La tour est protéger, c’est ici que se regroupe les magiciens, les seigneurs et les archivistes et autres scientifiques et homme de lettres. Elle n’est pas accessible aux étrangers ni même au citoyen « lambda » de la ville…

Réfléchissant un instant Nymériia repris une boucher de tarte aux poireaux, puis ajouta une fois avoir avalé.

- Mais en présence d’une mage archiviste, qui n’est autres que moi, si vous le souhaitez, je peux vous faire entrer dans la tour et vous la faire visiter !

Elle avait fait ces études dans cette tour, elle y avait vécu quasiment toute sa vie, tout le monde la connaissait, elle passait son temps à la bibliothèque elle était connu comme la chouette aux livres. Rien de plus facile pour elle que d’entrer dans la tour, de plus n’ayant pas beaucoup d’amis, cela lui arrivait souvent de bavarder avec la garde royale, et ils appréciaient beaucoup la jeune fille. Cela ne poserait, elle le savait, aucun problème.

Elle se servit un peu de chevreuils et de légumes, puis attrapa quelque raisin dans la corbeille de fruit que la serveuse avait apporté à la demande de Nymériia, si le jeune furry avait envie de fruit, il aurait été malvenu de ne pas lui en apporter alors qu’il l’avait demandé ! Et puis quelque fruit avec ce repas copieux ne pouvait pas faire de mal !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 29
Geekko
Furry
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae] Mar 21 Avr 2015 - 17:49


Heren, qui avait finit par se calmer, s’était assise sur l’épaule de Sûlir. Lorsque la serveuse revint avec  la commande de Nymériia, la petite Nimbat ne savais plus ou donner de la tête. Elle en perdit ses mots d’ailleurs. Sans même réfléchir, elle se prépara une grande assiette… plus grande qu’elle et se plaça à un bout de la table sans même faire attention au regards posés sur elle. Sûlir, lui  regardait ailleurs embarrassé, bien que quelques minutes plus tôt, il souriait aux dires de la jeune Asha’Nae qui semblait en savoir encore moins que lui sur le monde qui les entourait et écoutait les explications de Nyméria.  

Il se racla la gorge et posa son chapeau sur le côté de sa chaise. Il avait complètement oublié de le retirer en entrant trop surprit par l’atmosphère de ce lieu.  Il saisit quelques raisins et s’adressa à Nyméria, non sans laisser planer un instant son regard sur Asha’Nae rougissant quelque peu.

« Ça serai un réel plaisir que de visiter ce lieu. Pour ma part, je ne suis là que pour cette tour et plus particulièrement sa bibliothèque.  Un bruit court parmi les  Lendas que c’est le plus grand rassemblement de livre de tout Aëndryl, et qu’il y’a une réponse à toutes les questions que l’on pourrait se poser. »

Il dégusta quelques raisins de plus et repris d’une voix calme et grave.

« Mon peuple est resté bien trop longtemps à l’écart de ce monde, j’aimerai le découvrir  et voir si les miens était connus des vôtres. »

Sulir se tut, pris de nostalgie, des noms et des visages lui revenaient, comme surgit d’un autre temps. Il baissa la tête un instant, son esprit était ailleurs visionnant une fois encore ses images d’enfer que les flammes avaient peintes sur les murs et incrustées dans sa mémoire.  Il finit par relever la tête souriant.


« Il nous faut vite manger alors, j’ai déjà hâte d’y être ! »


A ces mots, il attrapa une grappe de raisin, ainsi qu’une pomme, et grignota le tout gigotant sur sa chaise tel un gamin à qui on promettait une surprise.  Enfin, enfin il allait possiblement avoir accès à la tour lumière, source de savoir inimaginable. Il se voyait déjà allant de droite à gauche récupérant livre sur livre, pour se perdre dans ceux-ci, chercher réponse à ses questions et satisfaire son éternel curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae]
Revenir en haut Aller en bas

Un moment opportun [Sûlir ; Asha'Nae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Asha Rajani
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Aëndryl :: Règlement et Administration :: Archives 2014-2017 :: RP Forum-